Carnet de guerre du Yemen (5): Et pendant ce temps au Yemen, Sanaa toujours pas d'importance

Carnet de guerre du Yemen (5): Et pendant ce temps au Yemen, Sanaa toujours pas d'importance

L'Arabie Saoudite continue sa stratégie du tapis de bombes et du tapis de dollars, après plus de 2 mois de destructions massives sur tout le Yemen.

(A lire pour mémoire >: http://blogs.mediapart.fr/…/carnet-de-guerre-du-yemen-3-l-a… )

Tout en promettant de l'aide humanitaire, 540 millions de dollars promis à ce jour par l'Arabie Saoudite qui a doublé la mise, le royaume wahhabite continue d'arroser de bombes le Yemen et, last but not least, d'essayer d'acheter à coups de millions de dollars n'importe quel chef de tribu ou comme dans le lien ci dessous, l'ex président Saleh, fidèle allié des houtis, qui a annoncé avoir rejeté l'offre de "corruption" proposée des saoudiens.

http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2015/05/29/riyad-aurait-propose-des-millions-de-dollars-au-yemen-pour-combattre-les-houtistes_4643807_3218.html

Peut être Saleh n'a-t-il pas particulièrement apprécié de voir ses différentes demeures disparaître en poussière sous les bombes saoudiennes depuis deux mois, et de voir le nom de son fils cité par le conseil de sécurité comme personne recherchée à la demande saoudienne, qui sait...?
http://www.la-croix.com/…/Yemen-la-coalition-bombarde-la-re…

Sinon, toujours aussi peu de réactions occidentales, peu de reportages des médias occidentaux qui continuent à ne pas médiatiser ce conflit, alors que le pseudo scandale de la FIFA fait la une de tous les journaux depuis plusieurs jours... 
Ce week-end, on apprenait par la chaîne d'information israélienne (!) qui rapportait l'info d'une agence iranienne(!), que les Houtis avaient saisi dans leur prise de l'ambassade saoudienne à Sanaa un stock d'armes de fabrication israélienne. On y apprend également que les américains planifieraient une nouvelle base militaire sur une petite île dans le détroit de Bab el-Mandeb, entre le Yemen et Djibouti, une de plus dans la région, à portée du Yemen pour l'armée de drones étanusiens...

http://www.i24news.tv/…/73202-150531-un-stock-d-armes-israe…

Sur le terrain, après plus de deux mois de bombardements, la situation n'a que peu évolué. Les Houtis sont toujours maîtres d'une partie importante du pays et de Sanaa, la capitale, et même d'une importante partie d'Aden, pourtant la ville delaquelle devrait partir la reconquête. Ils y sont maîtres grâce et avec leur fidèle allié sunnite, l'ex président Saleh qui vient de renoncer aux propositions saoudiennes et grâce au concours de son fils qui était chef des forces spéciales yéménites jusqu'en 2012, fait souvent omis dans le peu d'infos qui nous parvient sur ce conflit qui continue bien souvent d'être présenté comme un pur conflit chiite-sunnite.

Sur le plan des négociations, peu d'avancée également, à la grande déception de Ban Ki Moon et de l'ONU.
Les Houtis refusant de quitter tous les terrains gagnés dont la capitale Sanaa, condition irréalisable dictée par les Saoudiens pour des négociations avec les Houtis. Selon les Saoudiens, Ils peuvent rentre chez eux dans le Nord du Yemen. Ya du boulot, tout est détruit...

Cependant des négociations "secrètes" se sont passées ce week-end entre américains et "rebelles". Elles se sont déroulées  à Mascate, dans le Sultanat d'Oman.
http://www.ladepeche.fr/…/2115319-plusieurs-americains-dete…

Oman le seul pays du Conseil des pays du Golf à ne pas s'être prononcé pour cette guerre contre son voisin le Yemen, Oman qui tout d'un coup se retrouve faire partie de la solution du conflit, l'unique solution, une solution négociée autour d'une table, la solution proposée depuis le début par l'Iran, la Russie et la Chine.

Pendant ce temps là, avec une presse mondiale muette devant l'ampleur des bombardements saoudiens, le massacre des yéménites continue et l'on assiste honteusement à une des plus grandes catastrophes humanitaires actuelles, puisque plus de 16 millions de yéménites n'ont plus accès à l'eau potable, suite aux bombardements saoudiens. L'histoire d'une catastrophe humanitaire annoncée.
http://www.ouest-france.fr/16-millions-dhabitants-prives-de…

A quand un afflux massif de réfugiés Yéménites sur l'Europe ??

L'occasion de le marteler une nouvelle fois et de demander aux politiques européens de dire : Non à la guerre du Yemen, arrêtons le massacre, tout de suite.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.