Une France en souffrance, malmenée, renversée, humiliée et outragée

Depuis que la France se subordonne à l’Otan, et adopte les politiques des États-Unies, elle souffre car elle vend ses aéroports, ses autoroutes, ses entreprises, ses champs agricoles et presque tous ses actifs. Sans parler des graves problèmes des hôpitaux, des écoles et universités avec des perspectives de privatisations.

enlisement-de-la-greve-a-l-hopital-de-saint-nazaire-1218

Les retraités, les employés, les travailleurs sont tous exploités au profit du capital. Salaire misérable, de plus en plus réduit à travers divers impôts. Les retraités ont été sévèrement punis avec la réduction de leurs pensions. Les salariés et les travailleurs voient diminuer les garanties sociales et augmenter les heures de travail. Un pays qui exécute des réformes pour marcher en arrière avec la destruction programmée de toutes ses acquis sociaux, en échange de salaires immoraux pour les patrons qui saccagent le pays.

La France est en train de disparaître, va contre un mur sur le chemin de sa destruction, sa décadence et son effondrement avec la vente d'entreprises de protection qui assure la continuité de l'Etat. Ses trois derniers gouvernements ont gouverné en adhérant et en se pliant à la politique des Etats-Unis, sans se soucier d'une gestion indépendante, favorable au peuple Français et au pays, comme l’a stipulé et instauré Charles de Gaulle. Une enquête de la Cour de comptes, sur la gestion de l'Etat montre la dévaluation des fonctionnaires de l'Etat et les énormes lacunes des politiciens.

petition-img-25408-fr

La déshumanisation d’une police au service de la répression du peuple. La commission d’enquête s'est constituée dans un contexte morbide où le nombre de suicides de policiers a éclaté : ils sont passés de 36 à 50 cas entre 2016 et 2017, alors que 13 ont déjà été déplorés fin mars 2018. Produit d’une surcharge de travail, du manque de matériels adaptés et surtout du comportement des hiérarchies qui ne prennent pas en compte les énormes efforts consentis au profit de la politique étrangère militaire et agressive au Moyen-Orient. Une police au service de la répression et non de la prévention, sont aujourd'hui des organismes en faillite à cause de la mauvaise gestion du gouvernement. Des policiers maltraités, fatigués, payés avec des salaires misérables, auquel il faut ajouter 21 millions d'heures supplémentaires non payées, tandis que la hiérarchie s’offre des primes et des salaires de millionnaires. La préoccupation du gouvernement et de la sécurité est exploitée pour justifier une restriction des droits des citoyens.

ob-ccc30a-ob-a3b063-greve-paris-montparnasse

Le Chemin de fer privatisé, joyau de l'économie française, une gestion des déchets, avec des projets non tenus, moins encore des perspectives pour l’ensemble des citoyens et offrir des garanties d’un bon service. La direction, offrant des séminaires de plus de 1400 euros par jour et par participant. Des événements qui se distinguent par leur coût, le somptueux distribution d’argent comme « l'art d'entrer dans la gare » pour son 70e anniversaire de la SNCF en 2007 a investi 6,7 millions. Le rapport cite également le séminaire organisé pour 600 managers à Tanger au Maroc en septembre 2011, qui a coûté 2,7 millions d'euros, soit "1 430 euros par jour et par personne (hors achat de 650 tablettes numériques offertes aux participants)", détails le rapport de la cour des comptes. La gestion du gouvernement pour punir un tel gaspillage est de punir les travailleurs et de baisser les salaires de ceux qui produisent, tels que les conducteurs de train et ceux qui sont en charge de la gestion des lignes et du contrôle de sécurité et du billet, sans jamais mettre en question la gestion et l’irresponsabilité de la direction de la SNCF.

 

pilotes-0

Aéroports de France à vendre. Il y a beaucoup de préparatifs pour vendre la participation de l'Etat dans divers aéroports de France, qui a commencé l'été dernier, peu de temps après l'arrivée du nouveau gouvernement. La puissance publique détient 50,6% de cette entreprise, qui vaut 17 milliards d'euros. L'Etat peut espérer récupérer entre 8 et 9 milliards d'euros. Est-ce que ce sera une bonne affaire pour le contribuable ? Honnêtement, il y a quelque chose qui doit être très réservé à propos de cette opération. Premièrement, un aéroport est une frontière. Depuis quand avons-nous privatisé la gestion des frontières, surtout dans un monde où, une fois de plus, ils sont stratégiques ? Aux États-Unis, pays très libéral, quelques 3 000 aéroports appartiennent à des États et à des autorités locales.

militaires

Les forces armées et leurs opérations extérieures. Sans nier la nécessité d'un effort budgétaire important pour la défense, la Cour des comptes met en garde contre des objectifs trop politiques et souligne que la France consacre déjà 2% de son PIB. Alors que les trois armées (terre, air, mer) sont engagées dans un intense lobbying pour être bien dotées par la future loi de programmation militaire (LPM), la Cour des comptes rappelle certaines réalités inconfortables. Dans un résumé public sur la loi actuelle sur la programmation militaire (2014-2019), il dénonce les ficelles du gouvernement précédant : budgets insuffisants des opérations extérieures, recours à un revenu exceptionnel surévalué, ainsi que des recettes d'exportation aléatoires. Enfin, le manque de cohérence entre les ambitions et les médias était très coûteux, préviennent les magistrats financiers. Par conséquent, la Cour exige non seulement d'évaluer honnêtement les opérations extérieures, ce qui nécessiterait un budget de 1 milliard d'euros en 2019 (Bercy en fournit 850 millions), après 650 millions en 2018 et 450 millions en 2017, mais négocierait également mieux avec les entreprises industrielles achètent du matériel « sur étagère » au moyen d'appels d'offres concurrentiels plutôt que de développer des programmes nationaux longs et coûteux. Un défi au rôle de la Direction Générale de l'Armement.

manifestation-retraites

Par le passé des entreprises de nom internationales, comme Alstom, EDF, Electricité et GAZ de France, la Compagnie de Téléphone, etc. c'est-à-dire tout ce qui a été construit après la Seconde Guerre mondiale, avec le gouvernement de Charles de Gaulle, jusqu'au gouvernement de Mitterrand. Avec les trois autres précédants gouvernements qui ont suivi et adapté les politiques à celles des Etats-Unis et de l’OTAN. Aujourd’hui il n'y a plus l'indépendance de la France, défenseur des valeurs, encore moins l'image d'un pays indépendant internationalement. Le pays est négligé pour préserver les intérêts des groupes économiques, et une aristocratie qui cherche ses bénéfices personnels, laissant le pays entre les mains d’exploiteurs qui pensent plus à l’argent qu’à la démocratie. Tous ces commerçants n'ont aucune idée de l'honneur, encore moins de la patrie, et peuvent fuir à tout moment avec leur capital.

Guillermo Saavedra

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.