Entrer dans votre ordinateur et s’installer pour vous contrôler

Nous sommes aujourd’hui dans un monde ou plusieurs éléments aliment sur internet, compris certains situation de notre vie prive. Pour cela il faut être très attentifs dans ce monde virtuel ou tout peux vasculaire.

Comme tant des fois j’ai besoin de designer un petit maison pour mon travail, donc je pense en télécharger un logiciel gratuite sur l’architecture. En cherchant je tombe sur one offre qui ma paru convenable pour mes besoin. Je téléchargé et paye avec ma carte visa. Le logiciel en question est « Architecte 3D », comme d’habitude on me donne un numéro de code pour ouvrir mon logiciel, puis un numéro de téléphone que je dois contacter. En achetant le logiciel « Architecte 3D », il apparaître autre société appelée" Avanquest Sofware » qui vous donne le numéro : 0975187200 a contacter pour démarrer le logiciel.

architecte-3d

Je n’ai pas très bien compris pour quelle raison je doive appeler si j’ai le code de démarrage de mon logiciel.

Ne pouvant pas démarrer mon logiciel avec le numéro de code, je décidé d’appeler ; a bout de quelques 40 secondes avec la pub, un personne avec une voix qui essaye de sécuriser il vous fait une histoire très peureuse sur le piratage, et les virus qui circulent sur Internet actuellement.

Il m’offre sécuriser mon ordinateur pour m’installer des logiciel capables de parer toutes intervention extérieur.

J’explique que je suis intéresse pour démarrer le logiciel que je bien d’acheter.

Partagé des données d’utilisateurs, sans le consentement nécessaire, et de plus la vente force

appelez

A mon étonnement il me demande de l’autoriser entrer dans mon ordinateur avec le logiciel pour installer mon achat.

  • Je demande pourquoi il veut entrer dans mon ordinateur ! Ce justement pour voir votre sécurité et se que nous on peut vous offrir pour éviter le virus et le piratage.
  • – Monsieur j’ai touts ce qu’il faut pour ma sécurité, suite justement au piratage et virus que par le passe j’été infecte !

Cette société qui vend également un produit de sa marque, qui oblige le client à laisser entrer dans sa machine, c’est extrêmement grave.

C'est-à-dire que chaque personne qui achète ladite logistique est pénétrée par la société pour vendre théoriquement la sécurité.

Le problème est que l'ordinateur est kidnappé par cette société, une situation dans laquelle la personne ne sait pas si ses documents ou informations sont à leur tour séquestrés par cette société qui a l'intention d'installer ladite logistique.

J’ai appelé le numéro 0975187200 pour une deuxième fois et demander mon souhait de l'installer personnellement puisque je l'ai acheté et que j’aie le code pour l'activer.

Il apparue une autre personne qui ma dit : bonne soirée ! Coupe la ligne sans me donner des explications.

Maintenant, le problème est qui sans l'intervention de la société "Avanquest Sofware", je ne puisse pas activer mon logiciel que était déjà paye.

Entre-temps, j'ai communiqué mes coordonnées bancaires informations personnelles pour lesquelles je n'ai aucune assurance qu'elles seront protégées.

Je pense que la société « Architecte 3D » devrait vérifier si cela est légal du point de vue commercial.

Selon CNIL « Un organisme qui collecte des informations sur vous doit vous proposer une information claire sur l’utilisation des données et sur vos droits !  Une bonne information permet de savoir comment vos données vont être traitées, comment exercer vos droits et donc décider si vous confiez ou non vos données à un organisme. C’est le premier baromètre pour déterminer le degré de confiance à accorder à un organisme.

Le règlement européen sur la protection des données a donc prévu d’améliorer l’information des personnes et de faciliter l’exercice de leurs droits ».

Il existe une vente forcée de produits que vous ne voulez pas acheter et le risque d'usurpation d'informations.

Guillermo Saavedra

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.