guy catalo
En savoir plus sur : http://www.intemporaris.com/ Retraité enseignement, Habitant de petite commune rurale, associations, développement rural, art à la campagne...
Abonné·e de Mediapart

26 Billets

0 Édition

Billet de blog 7 juil. 2020

guy catalo
En savoir plus sur : http://www.intemporaris.com/ Retraité enseignement, Habitant de petite commune rurale, associations, développement rural, art à la campagne...
Abonné·e de Mediapart

Entre collines et mondialisation, culture et agriculture...

Un festival photographique qui présente dans nos collines, entre Carcassonne et Castelnaudary, 80 auteurs. Les collines de La Piège et du Razès, où culture et agriculture font bon ménage. Du 11 juillet au 31 octobre 2020 Cette année, prendre un bol d'air à la campagne ne sera un luxe pour personne. Gratuit et à l'air libre. Inauguration virtuelle en ligne le dimanche 12 juillet à 11h.

guy catalo
En savoir plus sur : http://www.intemporaris.com/ Retraité enseignement, Habitant de petite commune rurale, associations, développement rural, art à la campagne...
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

C'est dans les collines de La Piège et du Razès (voir ICI) dont la population a été victime il y a deux ans d'une perte sèche des subventions agricoles européennes que se déroule chaque année depuis 7 ans un festival photo en plein air : les Chemins de photos. (voir ICI et ICI). VILLAGES A VENDRE ! c'est ainsi que nos producteurs locaux ont pu insérer leur annonce dans le Bon coin !
Tout un symbole d'un territoire qui ne veut pas mourir et devenir un lieu désert parsemé de villages de ruines ou de résidences secondaires fermées 11 mois de l'année.
Les Chemins de photos, par leur présence contribuent à faire vivre culturellement ce territoire.
ALLEZ-Y cet été, vous profiterez de belles balades en plein air dans ce piémont pyrénéen qui offre de beaux itinéraires pédestres ou cyclistes.

Du 11 juillet au 31 octobre 2020
Cette année, prendre un bol d'air à la campagne ne sera un luxe pour personne.

Gratuit.
Inauguration virtuelle en ligne le dimanche 12 juillet à 11h.

Site internet : www.cheminsdephotos.com
D119@cheminsdephotos.com
Feuilleter le catalogue artistique ICI

 ---------------------------------------------------------

Les Chemins de Photos, 7ème édition, un festival photographique international.

France. Région Occitanie, de Carcassonne à Castelnaudary dans l’Aude.

Chaque année, en été ce sont 1500 images à voir dans les collines du Razès, Piège, Malepère et Lauragais pour une centaine d''expositions en plein air et grand format.

- "UN MONDE VIVANT", c'est sous cette bannière que nous avons lancé l'appel à auteurs pour l’édition 2020.

De la cellule aux étoiles, l'infiniment petit et l'infiniment grand sont bien vivants.
En avons nous une preuve actuellement en cette période où mondialisation et particules microscopiques s'entrechoquent pour dévorer le monde des humains ?

Les interactions entre humains, monde animal et monde végétal sont vitales pour notre avenir et l'homme, de toute évidence est le principal prédateur de la planète...

L'homme ou l'infiniment petit ?

Les Chemins de Photos ne prétendent nullement répondre à ces questions mais nos expositions très actuelles illustrent bien cette année ces interactions dans la biodiversité.

80 photographes témoignent de notre monde et s’approprient les villages de nos collines pour y planter leurs images.


- I LOVE GÉNERVILLE !

Un voyage photographique dans un village de 60 habitants.
Regard curieux des photographes dans un village qui ne veut pas mourir, mise en conserve de paysages, œil rêveur devant un panneau «parking privé», désarroi devant cette tranquillité assourdissante, sourires pour les portraits des habitants.

- TERRA INCOGNITA (Balade en) 

Série spéciale Covid-19 : 22 regards exposés sur les Chemins de photos.
Face à l’actualité de ce printemps nous avons invité les photographes des Chemins de Photos 
à documenter leur confinement contraint à l’ombre menaçante du virus COVID -19.
Chaque regard reflète une personnalité et témoigne de la liberté de création artistique qui,
devant les difficultés d'aujourd'hui ou à venir ne s'en laisse pas conter.
Bas les masques, mais restons optimistes et vigilants face à l’avenir de notre « Terra incognita » !



----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Gratuit.

Du 11 juillet au 31 octobre 2020.

Inauguration virtuelle en ligne le dimanche 12 juillet à 11h.

Site internet : www.cheminsdephotos.com

D119@cheminsdephotos.com

------------

Guide du Festival dans les offices de tourisme locaux
 et les mairies des communes participantes.
Catalogue artistique en vente sur place.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Viols, tortures et disparitions forcées : en Iran, dans le labyrinthe de la répression
Pour les familles, l’incarcération ou la disparition d’un proche signifie souvent le début d’une longue recherche pour savoir qui le détient et son lieu de détention. Le célèbre rappeur Toomaj, dont on était sans nouvelles, risque d’être condamné à mort.
par Jean-Pierre Perrin
Journal — Outre-mer
Karine Lebon, députée : « Ce qui se passe à La Réunion n’émeut personne »
La parlementaire de gauche réunionnaise dénonce le désintérêt dont les outre-mer font l’objet, après une semaine marquée par le débat sur les soignants non vaccinés et le non-lieu possible sur le scandale du chlordécone. 
par Mathieu Dejean et Pauline Graulle
Journal
Loi « anti-squat » : le gouvernement se laisse déborder sur sa droite
En dépit de la fronde des associations de mal-logés et l’opposition de la gauche, l’Assemblée a adopté la proposition de loi sur la « protection des logements de l’occupation illicite » à l’issue d’un débat où le texte a été durci par une alliance Renaissance-Les Républicains-Rassemblement national.
par Lucie Delaporte
Journal — Asie et Océanie
Après les inondations, les traumatismes de la population du Pakistan
Depuis 2010, des chercheurs se sont intéressés aux effets dévastateurs des catastrophes naturelles, comme les inondations, sur la santé mentale des populations affectées au Pakistan. Un phénomène « à ne surtout pas prendre à la légère », alerte Asma Humayun, chercheuse et psychiatre à Islamabad.
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet de blog
Et pan ! sur la baguette française qui entre à l’Unesco
L’Unesco s’est-elle faite berner par la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie française ? Les nutritionnistes tombent du ciel. Et le pape de la recherche sur le pain, l’Américain Steven Kaplan s’étouffe à l’annonce de ce classement qu’il juge comme une « effroyable régression ». (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
La baguette inscrite au patrimoine immatériel de l'humanité
La baguette (de pain) française vient d’être reconnue par l’UNESCO comme faisant partie du patrimoine immatériel de l’humanité : un petit pain pour la France, un grand pas pour l’humanité !
par Bruno Painvin
Billet de blog
L’aquaculture, une promesse à ne surtout pas tenir
« D’ici 2050, il nous faudra augmenter la production mondiale de nourriture de 70% ». Sur son site web, le géant de l’élevage de saumons SalMar nous met en garde : il y a de plus en plus de bouches à nourrir sur la planète, et la production agricole « terrestre » a atteint ses limites. L'aquaculture représente-elle le seul avenir possible pour notre système alimentaire ?
par eliottwithonel
Billet de blog
La vie en rose, des fjords norvégiens au bocage breton
Le 10 décembre prochain aura lieu une journée de mobilisation contre l’installation d’une usine de production de saumons à Plouisy dans les Côtes d’Armor. L'industrie du saumon, produit très consommé en France, est très critiquée, au point que certains tentent de la réinventer totalement. Retour sur cette industrie controversée, et l'implantation de ce projet à plus de 25 kilomètres de la mer.
par theochimin