guy catalo
En savoir plus sur : http://www.intemporaris.com/ Retraité enseignement, Habitant de petite commune rurale, associations, développement rural, art à la campagne...
Abonné·e de Mediapart

26 Billets

0 Édition

Billet de blog 12 sept. 2019

Syrie, un roman est né autour de la "Table de la Tchache"

La Syrie est en guerre civile depuis 2011. Dans la plaine du Ghab, le long du fleuve Oronte, un vieil autobus à la dérive fonce vers les montagnes du Nord à travers un couloir routier contrôlé par différentes factions armées, traverse les barrages jusqu’au « Vallon des Oliviers », lieu naturel improbable qui abrite un vieux moulin à huile...

guy catalo
En savoir plus sur : http://www.intemporaris.com/ Retraité enseignement, Habitant de petite commune rurale, associations, développement rural, art à la campagne...
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

La Syrie est en guerre civile depuis 2011.
Dans la plaine du Ghab, le long du fleuve Oronte, un vieil autobus à la dérive fonce vers les montagnes du Nord à travers un couloir routier contrôlé par différentes factions armées, traverse les barrages jusqu’au « Vallon des Oliviers », lieu naturel improbable qui abrite un vieux moulin à huile et une grotte où se trame un projet cinématographique qui doit révolutionner le monde.
Telle Shéhérazade, Tahmineh raconte cette histoire au djinn Gahalidé Semouza.  Ils accompagnent cette fiction, à la fois roman, conte et témoignage humanitaire, née de plusieurs entretiens avec des réfugiés rencontrés en Occitanie.
En savoir plus sur : www.intemporaris.com

L'ENVOL des PETITS PAPIERS © Guy Catalo

En cette fin d’année 2018 pendant laquelle une partie de la France se tâche de feu et de sang, j’ai décidé de partir en voyage virtuel au Moyen Orient avec plusieurs personnes,  arrivées de Syrie, Iran, Irak, ces dernières années, d’origine et de sensibilité Kurde, au cours de  rencontres plus ou moins informelles, de discussions improbables, pour eux, elles, occasion de pratique de la langue freançaise, pour moi écriture initiatique à la recherche incertaine d’un nouveau roman.

La parole multi langues se tourne vers l'avenir, veut oublier le passé tragique, se libère petit à petit, devient joyeuse, parfois franchement hilarante, ce qui permettra au roman de se construire progressivement.
Ce livre ne parle pas de la guerre, ils en ont très peu parlé. Il a poussé entre les ruines de Syrie omniprésentes, antiques et modernes, et il évolue dans un univers immatériel, utopique, comme le sont les rêves des apatrides.

Au fil des rencontres, je prends conscience de la motivation qui prévaut : ils, elles sont là pour parler français, car finalement, en dehors des rencontres administratives ou des formations diverses, être réfugié c’est d’abord se retrouver entre soi, ce qui ne facilite pas vraiment l’apprentissage de la langue ni l'insertion d'un nouveau projet de vie dans un nouvel environnement.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — International
En Pologne, le calvaire des exilés
Dans notre émission ce soir, reportage aux portes de l'Union européenne, où des migrants et des migrantes sont toujours retenus dans des conditions inhumaines. En plateau : Anaïs Vogel, qui a fait cinq semaines de grève de la faim pour dénoncer le traitement des exilés à Calais, et Catherine Wihtol de Wenden, directrice de recherche émérite au CNRS. 
par à l’air libre
Journal — France
La candidature de Zemmour prend une mauvaise tournure
L’ancien éditorialiste de CNews et du Figaro a officialisé, mardi, sa candidature à l’élection présidentielle dans un clip reprenant toutes ses obsessions identitaires. Sur le terrain, sa campagne est devenue particulièrement compliquée.
par Lucie Delaporte
Journal — France
Pour Pécresse et Bertrand, une campagne aux airs de pénitence
Après avoir claqué la porte du parti Les Républicains, ils ont repris leur carte pour obtenir l’investiture présidentielle. Pendant des mois, Valérie Pécresse et Xavier Bertrand ont remis les mains dans le cambouis partisan et arpenté les routes de France pour convaincre.
par Ilyes Ramdani
Journal — France
Les macronistes s’offrent un rassemblement de façade
Divisée avant d’être officiellement unie, la majorité présidentielle s’est retrouvée, lundi soir, pour tresser des louanges à Emmanuel Macron et taper sur ses adversaires. Un exercice poussif qui ne risque pas de « marquer l’histoire ».
par Ellen Salvi

La sélection du Club

Billet de blog
Get Back !!!
Huit heures de documentaire sur les Beatles enregistrant « Let it Be », leur douzième et dernier album avant séparation, peuvent sembler excessives, même montées par Peter Jackson, mais il est absolument passionnant de voir le travail à l'œuvre, un « work in progress » exceptionnel où la personnalité de chacun des quatre musiciens apparaît au fil des jours...
par Jean-Jacques Birgé
Billet de blog
Les Œillades d'Albi : « Retour à Reims (fragments) » de Jean-Gabriel Périot
Autour de l’adaptation du livre autobiographique du sociologue Didier Éribon « Retour à Reims », Jean-Gabriel Périot avec l’appui de nombreuses archives audiovisuelles retrace l’histoire de la classe ouvrière de 1950 à nos jours.
par Cédric Lépine
Billet de blog
La nullité pollue
Il y a peu, vautré devant un énième naufrage filmique d’une plateforme de streaming, j'ai réalisé que ces plateformes avaient entrainé une multiplication délirante des navets qui tachent à gros budget. Fort bien. Mais quand va-t-on enfin parler de l’empreinte écologique démente de ce cinéma, cet impensé dont on ne parle jamais ? Ne peut-on imaginer des films plus sobres -tels ceux de Carpenter ?
par Mačko Dràgàn
Billet de blog
« Ailleurs, partout » : d’autres images des migrations
« Ailleurs, partout », d’Isabelle Ingold & Vivianne Perelmuter, sort le 1er décembre. Le documentaire offre une passionnante réflexion sur les paradoxes de la géographie contemporaine, entre fausse ubiquité du cyberespace et vrais obstacles aux migrations. Rencontre avec les deux réalisatrices. (Entretien avec Nashidil Rouiaï & Manouk Borzakian)
par Géographies en mouvement