PHOTOGRAPHIE : Sortir du cadre, sortir de l'entre-soi

En Lauragais, la 8ème édition des Chemins de photos, conviviale et traditionnelle maintenant, forte de 110 expositions à la campagne permet de constater le chemin à parcourir pour faire sortir le monde de la photo d'un entre-soi rassurant et protecteur.

Sortir du cadre, sortir de l'entre-soi photographique, artistique, culturel.
En Lauragais, la 8ème édition des Chemins de photos, conviviale et traditionnelle maintenant, forte de 110 expositions permet de constater le chemin à parcourir pour faire sortir le monde de la photo d'un entre-soi rassurant et protecteur.
"Sortir les photos du  cadre" disaient les créateurs des Rencontres d'Arles... c'est peut-être maintenant chose faite, un peu faite. Encore doit-on s'accorder sur le concept.
"Sortir de l'entre-soi photographique", il y a encore des progrès à faire.
Garder l'entre-soi pour rester dans le cadre en produisant des images remarquables... que l'on publie instantanément entre amis photographes sur des réseaux sociaux ou des revues spécialisés... et que seuls les initiés voient !
Souvent l'objectif est pertinent, percutant, le résultat imaginatif, créatif. Publié en petit comité, il est aussi sans danger de critique négative ou d'entendre des avis partagés, élogieux ou peu flatteurs au gré des commentaires exprimés sur le terrain.
Il faut choquer le public dira l'artiste pour faire passer le message ! Oui, encore faut-il avoir un public...

affiche2021-copie-3-carte-web
Depuis leur création, les Chemins de photos ont mis les galerie d'expositions - aux entrées souvent réduites, voire confidentielles - à la campagne et en plein-air pour montrer des images venues d'ailleurs au plus grand nombre, et ce à l'heure des selfies narcissiques dominants sur fond de petites fleurs ou de monuments historiques. (J'y étais !)
En huit ans, près de 400 séries photos ont été installées sur les murs et les champs de nos collines du Lauragais, ce qui nous a valu beaucoup de succès sur le terrain, des vives critiques de certains photographes, des indifférences pour d'autres, un regard amusé parfois, bienveillant ou rancunier... une relative indifférence du réseau culturel national, une belle aide des collectivités locales aux différents niveaux des communes ou leurs regroupements, du Conseil Départemental de l'Aude jusqu'à celui de la Région Occitanie.
Certaines séries ont essuyé localement quelques critiques, parfois vives, parfois des retraits...
Et si nous avons suscité un peu de débat culturel dans ce monde local  d'agri-culture, tant mieux !
Nous sommes bien là pour ça.

Du 1er juin au 30 septembre - Les galeries en plein air, entrée libre. Ouvert tous les jours
Tout savoir sur : www.cheminsdephotos.com

et aussi : Œil de la photographie


Invités:

Paradoxes - Olivier Muhlhoff - à l'ancienne mare - Villesiscle - Aude © Guy Catalo Paradoxes - Olivier Muhlhoff - à l'ancienne mare - Villesiscle - Aude © Guy Catalo

Olivier Muhlhoff, des Paradoxes qui montent: "La période troublée que nous vivons bouscule nos habitudes et restreint nos espaces de liberté. Quelle trace va-t-elle laisser dans nos esprits et dans nos vies ?
La série "Paradoxes" présente des scènes improbables où la réalité s’est repliée autour de personnages, isolés dans leurs propres univers.

Jean-Claude AUNOS ROSSI - Rétrospective, du portrait au reportage
Portrait sur Chasseur d'images N° 431, juin 2021

A rencontrer, voir, durant les "RV PHOTOS" de Villesiscle, du 10 au 18 juillet.

rencontres-2021-vill2

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.