guy van eylen
citoyen attérré
Abonné·e de Mediapart

18 Billets

0 Édition

Billet de blog 1 nov. 2015

un belge à la tête de l'état français, et pourquoi pas......

guy van eylen
citoyen attérré
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Voilà, j'ai décidé de me présenter aux prochaines élections présidentielles de 2017.

Mon programme est très très simple, il consistera à garder les privilèges des uns au détriment des acquis sociaux des autres.

Ici, pas de langue de bois, l'heure est grave et gare à celui qui n'en aurait pas conscience.

1. J’installerai le Médef dans un nouveau bunker à l’Élysée.
2. Augmentation du temps de travail, 6 jours et 48 heures.  D'après Alain Minc, les pauvres s'ennuient et bien ils n'en auront plus l'occasion.
3. Trois mois de chômage possible si vous êtes gentils.  Après, éviction.  Vous allez voir si vous n'allez pas retrouver un travail.
4. Pension à 70 ans, maximum de 900€ pour les hommes et 750€  pour les femmes. (faut quand même pas déconner).
5. Droit du travail, finit, pas besoin.  Chaque employeur fera ce qu'il voudra de vous.  Merde c'est quand même lui qui vous paye.
6. Défiscalisation des entreprises de plus de 500 salariés.  Les autres, on s'en fout, elles ne font rien que de nous embêter.
7. Syndicats, interdits.  Manifestations, interdites.  Interdiction du droit de grève.
8. Sécurité et liberté d'expression.  Sur le net, blocage des sites non estampillés officiels.
9. Polices et armées renforcées.  Droit de tirer sur des manifestants à balles réelles.
10. Privatisation des soins de santé, de l'enseignement et de tout autre organisme qui ne le serait pas encore.
11. Criminalisation de la pauvreté, des grévistes.
12. Interdiction de critiquer le président de la république ainsi que les membres du gouvernement.
13. Droit d'ingérence sur tous pays qui détiendraient des ressources qui viendraient à nous être utiles.
14. Obligation d’adoration et de reconnaissance envers au moins un oligarque.   Prouver qu'on l'aime en lui faisant des dons.
15. Salaire unique et non-négociable.  Dégressivité possible, après évaluation.  Rien ne sera plus jamais acquis.
16. Interdiction de vie privé.  Un rapport journalier de vos activités vous sera demandé.
17. Interdiction de posséder de l'argent en cash.  Nous devons savoir ce que vous faites avec notre argent.
18. Obligation de vous présentez au centre vétérinaire le plus proche pour vous doter de la toute nouvelle puce géo localisable.
19. Obligation de vous faire vacciner contre toutes les maladies connues.  Votre santé nous regarde jusqu'à 70 ans.
20. Interdiction de créer un nouveau parti politique ou un groupement citoyen sans autorisation.

Voilà, si vous avez des propositions autres que celles précisées dito, faites le moi savoir car pour le moment je dois encore être un peu démocratique.  En mai 2017, si je suis élu, rien ni personne ne pourra plus m'adresser la parole sans en être invité.

Ma première participation à des élections me fera passer obligatoirement par les médias.  Quoiqu'un peu frileux vis à vis de ce genre d'exercice, je m'y plierai bien volontiers surtout si je dois me pavaner sur le canapé rouge de Michel un dimanche après-midi.  Il vous montrera un homme de conviction avec son côté humain au grand cœur, qui fait de la politique par vocation et sacerdoce, qui veut casser la fracture sociale en mangeant des pommes et en croyant que le changement c'est maintenant en travaillant plus pour gagner plus.  

Je pense qu'au vu de mon programme les soutiens du vénérable CAC40 viendront automatiquement.  Et là, j'aurai une puissance de feu illimitée.

A très bientôt, le nouveau monde est à votre portée, rien qu'à un tout petit vote.  Vous aurez enfin droit à une vie toute tracée sans plus jamais à vous préoccuper d'un avenir que je compte bien régler pour vous.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Migrations
Husain, Shahwali, Maryam... : ces vies englouties au large de Calais
Qui sont les vingt-sept hommes, femmes et enfants qui ont péri dans la Manche en tentant de rallier la Grande-Bretagne ? Il faudra des semaines, voire des mois pour les identifier formellement. Pour l’heure, Mediapart a réuni les visages de dix de ces exilés, afghans et kurdes irakiens, portés disparus depuis le naufrage du 24 novembre.
par Sarah Brethes (avec Sheerazad Chekaik-Chaila)
Journal — Éducation
« On veut comprendre pourquoi le collège n’a rien fait »
Près d’un mois après le suicide de Dinah, 14 ans, ses parents ont déposé plainte pour « harcèlement » et accusent le collège de non-assistance à personne en danger. Plusieurs témoins dénoncent la passivité de l’établissement. La direction dément tout dysfonctionnement.
par David Perrotin
Journal
Étudiants précaires : une petite prime et des bugs
Plutôt que de réformer le système des bourses, le gouvernement a décidé d’accorder une prime inflation de 100 euros aux étudiants boursiers. Les serveurs du Crous n’ont pas tenu le choc, les bugs se sont multipliés et nombre d’étudiants n’ont pas pu faire leur demande dans les délais.
par Khedidja Zerouali
Journal
Professeurs non remplacés : la Cour des comptes dénonce une « défaillance institutionnelle »
Dans un rapport publié jeudi, les magistrats financiers se penchent sur les absences des enseignants qui font perdre aux élèves 10 % d’heures de cours dans les lycées. Les deux tiers sont liés à une mauvaise organisation de l’Éducation nationale.
par Faïza Zerouala

La sélection du Club

Billet de blog
Handicap, 4 clés pour que ça change !
Engagée depuis vingt ans pour l’égalité des droits de toutes et tous, je constate comme chacun que les choses avancent très peu. Les changements arriveront lorsqu’il sera compris que le handicap est un sujet social dont tout le monde doit s’emparer. Le 3 décembre, journée internationale du handicap : voici 4 solutions pour qu’advienne enfin une société inclusive !
par Anne-Sarah Kertudo
Billet de blog
SOS des élus en situation de handicap
Voilà maintenant 4 ans que le défenseur des droits a reconnu que le handicap était le 1er motif de discrimination en France, pourtant les situations de handicap reconnues représentent 12% de la population. Un texte cosigné par l’APHPP et l’association des élus sourds de France.
par Matthieu Annereau
Billet de blog
Précarité = Adelphité
Nous exclure, nous isoler, nous trier a toujours été admis; nous sacrifier n’a jamais été que le pas suivant déjà franchi par l’histoire, l’actualité nous a prouvé que le franchir à nouveau n’était pas une difficulté.
par Lili K.
Billet de blog
Ne vous en déplaise, Madame Blanc
Plusieurs médias se sont fait l’écho des propos validistes tenus par Françoise Blanc, conseillère du 6ème arrondissement de Lyon du groupe « Droite, Centre et Indépendants » lors du Conseil municipal du 18 novembre dernier. Au-delà des positions individuelles, cet épisode lamentable permet de cliver deux approches.
par Elena Chamorro