H JAN
Abonné·e de Mediapart

77 Billets

0 Édition

Billet de blog 23 janv. 2023

H JAN
Abonné·e de Mediapart

Le 53ème Forum de Davos : Comme si vous y étiez !

De quoi qu'ils ont causé ? Avec 237 thèmes abordés, le Forum de Davos a été productif. L'important est de savoir si les leaders ont été performants.

H JAN
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

« Que votre séjour soit le plus agréable et productif possible » : c’est avec cette formule aussi originale que chaleureuse que Klaus Schwab, le fondateur du Forum de Davos, a accueilli, le 16 janvier 2023, les leaders mondiaux conviés au rendez-vous annuel des personnalités reconnues pour « compter » et pour « faire la différence » dans la bonne marche du Monde.

Je ne peux pas vous dire si le séjour fut agréable à Davos mais il le fut pour moi qui l’ai suivi de mon canapé. En effet, à l’instar des séances publiques de l’Assemblée Nationale et des comptes rendus publiés au Journal Officiel, vous pouvez suivre le Forum de Davos sur le site internet du World Economic Forum. Une adresse mail est suffisante pour créer un compte. Quelques séances sont même traduites en français.

Par contre, question productivité, je peux vous certifier qu’il a été particulièrement intense. Pas moins de 237 sessions ont été organisées au cours des cinq jours qu’a duré le Forum. Avant d’ouvrir l’une ou l’autre de ces sessions, voici la vue générale de l’agenda du Forum établi en les répartissant en 15 catégories :

Sans surprise, sur les 237 sessions, 21 portaient sur la Fragmentation du Monde (partie rouge), le thème général choisi pour la 53ème édition du Forum. Lors de l’introduction du Forum Annuel, Klaus Schwab a précisé cette notion de « Fragmentation : « C’est un moment difficile que nous vivons. Nous faisons face à de multiples crises simultanées ». L’homme, orienté solutions plutôt que désolation, a enchaîné : « Que faut-il pour maîtriser l’avenir ? Il faut une plateforme. Nous sommes tous des parties prenantes de cette société mondiale. Toutes les parties prenantes doivent s’engager : les gouvernements, les entreprises, la société civile, la jeunesse et tous les autres. »

En tant que partie prenante catégorie « tous les autres », me voilà donc engagée. Le quart bleu du calandos permet d’appréhender le soin apporté par WEF à sa solidité intrinsèque (il y a là sans doute des leçons à tirer pour la gauche) :

  • définir une vision commune en discutant des questions essentielles telle « De-Globalization ou Re-Globalisation »,
  • mettre en place des structures, organisations ou gouvernances, responsables de mettre en œuvre les changements décidés au niveau de cette institution au sein des différentes nations
  • faire émerger une culture en reconnaissant les personnalités ayant servi les causes et les valeurs du Monde dont WEF dessine les contours depuis 50 ans

Le quart gris est dédié à des sujets plus régaliens : la géopolitique, la défense et l’économie. Le Brésil et la guerre entre l’Ukraine et la Russie ont fait l’objet de nombreux échanges entre le 16 et le 20 janvier 2023. Une attention particulière a été également portée aux risques induits par l’inflation. On peut s'étonner de ce type d'implication pour une institution internationale qui se revendique apolitique.

Enfin, le reste du camembert est réparti à parts égales entre la Production (part orangée) et l’Humanité (part verte). Grâce à la crise COVID, les dirigeants accordent de nouveau à la fabrication une place cruciale pour la santé de l'économie mondiale et le bien-être de la société. Néanmoins, on peut regretter que le Forum ne voie dans les problèmes environnementaux qu’une opportunité pour le développement des AI et des métaverses. De même, la question des ressources est abordée en tant que facteur limitant mais sans une remise en cause profonde de nos modes de vie. On peut déplorer ne pas percevoir d'avantage une réorientation complète du Forum vers une résolution des problèmes causés par le changement climatique.

Pour l’Humanité, je vous laisse découvrir quelques sujets abordés au cours du Forum :

  • Avec 1 milliard d'emplois susceptibles d'être radicalement transformés par la technologie au cours de la prochaine décennie, quelles interventions essentielles sont nécessaires pour fournir de meilleures compétences, des emplois et une éducation à 1 milliard de personnes d'ici 2030 ? ...intéressante question dans le contexte actuel où l'on veut prolonger les carrières de 2 ans sur cette même décade.
  • Avec l'inflation et la baisse des salaires réels, la crise mondiale du coût de la vie frappe plus durement les plus vulnérables de nos sociétés. Les réponses orthodoxes sont-elles suffisantes ou les décideurs politiques ont-ils besoin d'une nouvelle boîte à outils ?
  • Avec une polarisation sociale croissante et un manque de confiance dans l'équité des systèmes économiques, des progrès vers des mécanismes fiscaux mondiaux plus efficaces, tels que l'accord mondial sur l'impôt sur les sociétés de l'OCDE, deviennent essentiels. Comment relever les défis fiscaux posés par la digitalisation et assurer une redistribution plus juste des recettes fiscales entre les pays ? 

Il ne sert à rien d'être productif si votre production n'est pas de qualité. Une production qualitative définit si vous êtes ou non performant. Alors rendez-vous, Mr Schwab, en janvier 2024 pour évaluer si la performance des solutions définies au cours du Forum de Davos 2023 a été à la hauteur des besoins du Monde.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France

Affaire Pellerin : la fuite judiciaire qui menace l’Élysée et le ministère de la justice

Le député Emmanuel Pellerin, visé en septembre dernier par une enquête en lien avec sa consommation de cocaïne, a été prévenu des investigations en cours, pourtant censées rester secrètes. L’élu des Hauts-de-Seine affirme que l’information lui a été transmise par Thierry Solère qui lui aurait dit la tenir du ministère de la justice. Le conseiller politique du président de la République et Éric Dupond-Moretti démentent.

par Pascale Pascariello et Antton Rouget

Journal — France

Le député Pellerin : la cocaïne en toute impunité

Député des Hauts-de-Seine de la majorité présidentielle, l’avocat Emmanuel Pellerin a consommé de la cocaïne avant et après son élection à l’Assemblée en juin dernier, d’après une enquête de Mediapart. Confronté à nos éléments, il a reconnu cet usage illégal. Saisie en septembre dernier, la justice n’avait pourtant pas souhaité enquêter.

par Pascale Pascariello et Antton Rouget

Journal

TotalEnergies est visée par une enquête préliminaire pour mensonges climatiques

Selon nos informations, la multinationale pétrolière est l’objet d’une enquête ouverte par le parquet de Nanterre à la suite d’une plainte au pénal pour « pratiques commerciales trompeuses ». Ce délit ouvre la voie à des sanctions pour « greenwashing ». Une première en France.

par Mickaël Correia

Journal

TotalEnergies : l’heure des comptes

TotalEnergies sait que ses activités sont nocives pour le climat depuis 1971. Pourtant, le géant pétrolier continue d’émettre autant de gaz à effet de serre que l’ensemble des Français·es. En pleine crise énergétique, TotalEnergies a annoncé début 2022 un bénéfice record de 14 milliards d’euros. Retrouvez ici nos articles et nos enquêtes sur une des multinationales les plus polluantes au monde.

par La rédaction de Mediapart

La sélection du Club

Billet de blog

SOS solidarité pour famille intégrée en péril

Le recours contre l'OQTF du 6-12-22 a été rejeté. Cette famille, avec trois jeunes enfants est menacé de mort dans son pays, risque l'expulsion. Conséquence immédiate : logés au CADA (hébergements demandeurs d'asile) de Cebazat, ils seront à la rue le 31 janvier et si le 115 ne répond pas ce jour-là ou ne propose rien... SOS solidarité rapide et concrète dans ce billet. A vous de jouer.

par Georges-André

Billet de blog

Appel contre l’immigration jetable et pour une politique migratoire d’accueil

Nous appelons à la mobilisation contre le nouveau projet de loi du gouvernement, qui s’inscrit dans une conception utilitariste et répressive des personnes étrangères en France. S'il était adopté, il accentuerait encore le fait qu'elles sont considérées comme une population privée de droits, précarisée et livrée à l’arbitraire du patronat, de l’administration et du pouvoir.

par association GISTI

Billet de blog

Nous, les banni·e·s

À travers son nouveau podcast « Nous, les banni·e·s », La Cimade a décidé de donner la parole aux personnes étrangères qui subissent une décision de bannissement. Pour illustrer la violence des interdictions de retour sur le territoire français (IRTF), 5 témoins partagent leurs histoires, de leur départ vers la France jusqu’aux difficultés d’aujourd’hui.

par La Cimade

Billet de blog

OQTF : la réalité derrière ces quatre lettres

À cause de l'OQTF, j'ai perdu mon travail étudiant. Je me suis retrouvé sans ressources du jour au lendemain, sans rien. C'est très dur, car je cotisais comme tout le monde. Avec ma compagne, on attend une petite fille pour juin prochain. D'ici là, je dois me terrer. J'ai l'impression de vivre comme un rat, j'ai tout le temps peur de tomber sur la police. Je ne suis certes pas Français, mais j'aime la France comme j'aime le Sénégal.

par Couzy