Le privé plus apte à résoudre la crise sanitaire ?

Dans le concert des commentaires sur la lenteur de la campagne vaccinale en France, on perçoit une musique de fond qui voudrait faire porter la responsabilité de la situation à la lourdeur de la bureaucratie française, aux fonctionnaires trop tatillons… bref le secteur privé serait plus adapté à résoudre la crise sanitaire.

Le privé plus apte à résoudre la crise sanitaire ?

Dans le concert des commentaires sur la lenteur de la campagne vaccinale en France, on perçoit une musique de fond qui voudrait faire porter la responsabilité de la situation à la lourdeur de la bureaucratie française, aux fonctionnaires trop tatillons… bref le secteur privé serait plus adapté à résoudre la crise sanitaire.

La preuve en serait la rapidité avec laquelle les multinationales pharmaceutiques ont trouvé et mis sur le marché le vaccin contre la covid19.

Faux ! La lenteur de la campagne vaccinale en France n’est due qu’à l’impréparation et au manque d’anticipation du gouvernement.

Quant au fait que nous devons le développement des vaccins contre le Covid-19 au libre marché capitaliste et à la bienveillance des multinationales pharmaceutiques, c’est aussi faux !

Un vaccin contre les coronavirus aurait pu être trouvé bien avant si les multinationales pharmaceutiques n’avaient pas mis un véto, parce que pas rentable, à la recherche d’un vaccin.

C’est parce que la recherche, le développement, l’expansion de la capacité de production et le risque financier (y compris pour les vices cachés) étaient largement couverts par de l’argent public, que les labos privés, assurés de profits faramineux, ont mis le paquet sur le vaccin. 

Quant à la recherche publique française, elle vit dans la misère.

Bien au contraire, il faut retirer le vaccin des mains des multinationales pharmaceutiques pour en faire un bien commun accessible à tous dans le monde entier.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.