Voir tous
  • Recomposition encore

    Par harquel.c
    Quelle est la raison de ce bouleversement politique ? Ce qui faisait au fond consensus dans le cadre de l’alternance droite/gauche c’était la préservation d’un modèle social français issu du conseil national de la résistance. C’est la soumission à la mondialisation capitaliste qui devient aujourd’hui le lieu de consensus des forces politiques dominantes.
  • Fin de période

    Par harquel.c
    Sans attendre l’épilogue d’une campagne électorale forte en rebondissements, on peut déjà dire qu’elle aura signé la fin d’une période politique. Le déclin des deux partis politiques qui ont dominé la Vème république et notamment l’éclatement du parti socialiste marque l’épuisement d’une alternance droite/gauche bâtie sur un accompagnement plus ou moins social du capitalisme
  • Recomposition

    Par harquel.c
    Dans la confusion de ce début de campagne présidentielle se prépare une recomposition politique d’ampleur. L’élimination probable dès le premier tour de l’élection présidentielle des deux partis LR et PS qui ont structuré la vie politique française de la Vème république sonne la fin d’une période politique façonnée par l’alternance droite-gauche.
  • Crise politique

    Par harquel.c
    C’est ainsi. Les conditions d’un rassemblement capable de changer les choses ne sont pas réunies. Elles ne passeront pas par l’opposition droite/gauche. Nous en avons fait l’expérience avec la loi El Khomri. C’est sur le terrain de l’affrontement et de la lutte de classe que s’éveilleront les consciences et que se créeront les conditions de l’unité du monde du travail.
  • Stop !

    Par harquel.c
    A la façon dont les manifestations d’Aulnay ou de Bobigny, pour rendre justice à Théo, ont été traitées et utilisées, on est en droit de se demander si pour certains « mettre le feu aux banlieues » ne serait pas devenu une option politique.