Patatras !

Macron a voulu jouer l’épreuve de force. Il a été servi… plus d’un million de personnes dans les rues et des taux de grévistes que l’on n’avait pas vus depuis 95

Patatras !

Macron a voulu jouer l’épreuve de force. Il a été servi… plus d’un million de personnes dans les rues et des taux de grévistes que l’on n’avait pas vus depuis 95.

Pourquoi cette forte mobilisation ? Parce que notre peuple prend conscience de l’entreprise de liquidation sociale mis en œuvre par Macron et son gouvernement : droit du travail, services publics, sécurité sociale (dans ses quatre piliers : santé, chômage, retraite, famille), impôt, libertés publiques.

Avec Macron, la bourgeoisie a cru le moment venu de s’affranchir de la charge sociale portée par la Révolution française…

Patatras…Les salariés du privé contre la loi Travail, les gilets jaunes, les salariés des services publics et maintenant tous ensemble, disent Non au remodelage libéral de la société française !

La réforme des retraites est le pas de trop franchi par Macron.

Du coup c’est toute la politique de casse sociale de son gouvernement qui est sur la sellette.

Si M. Macron compte sur l’essoufflement de la mobilisation, il se trompe. Il y a là un mouvement de fond contre les politiques libérales qui touche l’ensemble des sociétés capitalistes.

Le vent se lève … Le continent américain, l’Afrique, l’Europe, l’Asie aussi sont touchés par de profondes secousses sociales.

Le système capitaliste agonise. On ne sait d’où émergera un souffle nouveau. Le peuple français a déjà su dans son histoire renverser l’ordre établi. La barre est de nouveau à ce niveau.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.