séparatisme encore?

Y-a-t-il séparatisme entre « ceux des quartiers » et les autres ?

Séparatisme encore ?

 

Y-a-t-il séparatisme entre « ceux des quartiers » et les autres ?

Ils sont bien plus souvent pauvres, bien plus souvent au chômage. Leurs conditions de logement sont dégradées. Les services y sont le plus souvent manquants y compris les services publics. Les profs y sont plus souvent absents et moins remplacés. L’accès à la culture et aux sports y est problématique. Ils subissent bien plus souvent les violences policières et les discriminations.

Ils sont massivement issus de l’immigration africaine et ça se voit. Ils et surtout elles ont des habitudes vestimentaires différentes. Ils parlent entre eux une langue que nous ne comprenons pas. Ils ont une autre religion.

 Ils habitent des quartiers où nous ne vivons plus.

On accuse leur jeunesse de créer des problèmes. On la stigmatise.

On reproche aux adultes de ne pas vivre comme nous.

De tout cela certains en font leurs fonds de commerce électoral et ne veulent rien régler.

Pourtant ils sont majoritairement français. Nous aimons leurs artistes, décorons leurs sportifs, chantons leur musique. Ils deviennent aussi nos amis et parfois nous donnent des petits enfants. 

Alors, séparatisme ? Non ! Ségrégation, ghettoïsation oui !

Il n’y aura pas de société apaisée tant que cela durera.  A laisser pourrir la situation, on court à la catastrophe.

Alors assumons nos différences, disons ensemble notre volonté de vivre tous, sous les lois de la même république.

Mais surtout donnons-nous à tous les moyens de vivre dignement. Et si nous menions ensemble ce combat ?

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.