adresse aux maires

Les maires et leur conseil municipal, sous le contrôle de la population, doivent être mis en première ligne dans l’organisation de la vie de leur commune sous état d’urgence sanitaire décrété dans le pays :

Adresse aux Maires

Les maires et leur conseil municipal, sous le contrôle de la population, doivent être mis en première ligne dans l’organisation de la vie de leur commune sous état d’urgence sanitaire décrété dans le pays : mesures et protection sanitaires des habitants ainsi que de celles et ceux dont le travail est indispensable, organisation de la solidarité, recueil et circulation de l’information…  L’Etat doit leur en donne les moyens « Quoi qu’il en coûte ». Des mesures exceptionnelles s’imposent. Nous proposons :

  • Dotation exceptionnelle de l’Etat aux communes pour répondre à l'urgence sanitaire. Penser aux entreprises c’est nécessaire mais ce qui prime aujourd’hui c’est la santé de la population et la réponse à ses besoins élémentaires. L’Etat et la BCE doivent y contribuer en priorité.
  • Ouvrir les cantines des écoles, des collèges et des lycées pour assurer le portage des repas aux personnes âgées, aux personnes handicapés, aux personnes et aux familles en grandes difficultés.
  • Hébergement des sans-abris.
  • Organisation du confinement.
  • Dépistage communal de la maladie piloté par le service public de santé.
  • Ouvrir des postes de don du sang
  • Information régulière des habitants sur la situation sanitaire de leur commune.
  • Ouvrir une page internet pour informations et partages sur leur commune, accès libre en wifi
  • Accueil alterné par groupe de sept ou huit enfants dans les écoles, les centres de loisirs, les crèches si la période de confinement se prolonge trop longtemps.

----------------------------------------------------------------------

  • Blocage des prix des denrées alimentaires
  • Réquisition des cliniques privées.
  • Suspension des factures des opérateurs numériques pendant la période de confinement.
  • Accès libre à l’édition numérique des quotidiens.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.