Hejer Charf
Abonné·e de Mediapart

51 Billets

1 Éditions

Billet de blog 5 déc. 2021

Hejer Charf
Abonné·e de Mediapart

Jean-Luc Godard : un entretien de tous les possibles

Mediapart a rendu visite à Jean-Luc Godard au lac Léman. « L'entretien impossible », a titré le journal. Non. C’est un dialogue qui cherche à avoir lieu sans les mots parce que selon Godard, « Depuis l’invention de l’alphabet, on est un peu maudits ».

Hejer Charf
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Mediapart chez Godard © Mediapart

Sa grande préoccupation récurrente : la confusion entre la langue et le langage. « Si on lie ça un peu à Cézanne, disons aux images pour employer le mot courant, eh bien, on peut survivre ». C’est un entretien où les possibles de la réponse se trouvent hors cadre, entre les fragments qu’on ramasse et monte, signe après signe, image avec mot, son après son.                                 

 « Un fait est ce qui se fait. Mais il ne faut pas oublier que c’est aussi ce qui ne se fait pas ». Une entrevue drôle comme une scène burlesque dans un film de Godard et rédigée comme ses fulgurances visuelles. « Je ne sais pas pourquoi vous êtes venus, c’est pour ça que j’ai accepté ». Jean-Luc-Godard: l'entretien impossible 

Ludovic Lamant et Jade Lindgaard demandent des nouvelles du prochain film. Godard répond : « Mais qu’est-ce que ça peut vous faire ? Vous m’avez déjà rencontré autrefois, où on a dit tout et le contraire de tout. Maintenant, je vous dis le contraire de rien. »  Mais Godard donne à voir un corpus assez large de son nouveau film. Il leur donne à regarder et feuilleter le carnet de Scénario qui est fait de dessins, de collages et d’image(s) qui montrent le réel, les questions actuelles brûlantes, notre contemporain iconographique qui remonte le temps des images. Une photo de la militante antiraciste, Assa Traoré, sœur d’Adama, mort après son interpellation par la police en 2016, un portrait de Rachel Khan, universaliste, opposée aux nouveaux mouvements antiracistes et féministes, une gravure de Dürer : La Mélancolie, un portrait en noir et blanc d’Hannah Arendt, une image de la colombe posée sur une caméra tirée d’Achik Kérib, conte d’un poète amoureux de Parajdanov, un vers de Racine recopié, et modifié : « Que tant d’amer nous sépare ».

« - Savez-vous quand vous allez tourner votre film en projet ? - Jean-Luc Godard : Non. Peut-être que cela va rester à ce stade ». Je ne le crois pas. Anne-Marie Miéville a dit que sur la tombe de Jean-Luc, elle écrira : « Au contraire ».

Godard a accepté d'échanger avec Mediapart : « Je le fais gentiment pour voir une dernière fois ce que c’est un des atomes de la gauche en France. J’estime toujours la gauche, mais je la mets à gauche (...) ce qui se passe en France est très intéressant pour la France, elle est sérieusement malade mais elle le sait ».

À la fin de l’entretien, Godard tenait à dire ses cinq phrases de chevet « qui me restent en mémoire, et que je me répète des fois le soir pour voir si je m’en souviens encore ». 

Il « applaudit » toutes les révoltes : #MeToo, contre les violences policières, le climat. Il adresse à Greta Thunberg la phrase d'Elias Canetti : « Nous ne sommes jamais assez tristes pour que le monde soit meilleur ».

Les conditions de Godard pour cette entrevue : pas de photos, pas de caméra et la parité : unE journaliste et un journaliste.  

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
L’encombrant compagnon de la ministre Pannier-Runacher
Des membres du ministère d’Agnès Pannier-Runacher sont à bout : son compagnon, Nicolas Bays, sans titre ni fonction, ne cesse d’intervenir pour donner des ordres ou mettre la pression. En outre, plusieurs collaborateurs ont confié à Mediapart avoir été victimes de gestes déplacés de sa part il y a plusieurs années à l’Assemblée nationale. Ce que l’intéressé conteste.
par Lénaïg Bredoux, Antton Rouget et Ellen Salvi
Journal — Justice
Les liaisons dangereuses de Rachida Dati avec les barbouzes du PSG
Enquête illicite dans l’affaire Renault-Nissan, intervention auprès d’un préfet, renvois d’ascenseur : la justice s’intéresse aux relations entre l’ancienne garde des Sceaux et un lobbyiste mis en examen dans l’affaire qui secoue le club de foot.
par Yann Philippin et Matthieu Suc
Journal
Harcèlement, violences, faux en écriture publique : des policiers brisent « l’omerta » 
Dans un livre à paraître jeudi 1er décembre, six fonctionnaires de police sortent de l’anonymat pour dénoncer, à visage découvert, les infractions dont ils ont été témoins et victimes de la part de leurs collègues. Une lourde charge contre « un système policier à l’agonie ». 
par Camille Polloni
Journal — Violences sexistes et sexuelles
Le youtubeur Léo Grasset visé par une enquête pour viol
Selon nos informations, une étudiante a déposé plainte à Paris. Elle accuse de « viol » le célèbre vulgarisateur scientifique et youtubeur, déjà visé par une enquête préliminaire pour « harcèlement sexuel ». De nouveaux témoignages font état de « problèmes de respect du consentement », mais également d’« emprise ».
par Sophie Boutboul et Lénaïg Bredoux

La sélection du Club

Billet de blog
Voix d'Iran : la question du mariage forcé (et du viol) en prison
Ce texte est une réponse à la question que j'ai relayée à plusieurs de mes proches, concernant les rumeurs de mariages forcés (suivis de viols) des jeunes filles condamnées à mort.
par sirine.alkonost
Billet de blog
Dieu Arc-en-Ciel
« Au nom du Dieu Arc-en-ciel ». C'est ainsi que Kian Pirfalak (10 ans) commençait sa vidéo devenue virale depuis sa mort, où il montrait son invention. Tué à Izeh par les forces du régime le 16 Novembre. Sa mère a dû faire du porte-à-porte pour rassembler assez de glaçons et conserver ainsi la dépouille de son fils à la maison pour ne pas que son corps soit volé par les forces de l’ordre à la morgue.
par moineau persan
Billet de blog
Révolution kurde en Iran ? Genèse d’un mouvement révolutionnaire
Retour sur la révolte en Iran et surtout au Rojhelat (Kurdistan de l’Est, Ouest de l’Iran) qui a initié le mouvement et qui est réprimé violemment par le régime iranien dernièrement (plus de 40 morts en quelques jours). Pourquoi ? Voici les faits.
par Front de Libération Décolonial
Billet de blog
Témoignage d'une amie Iranienne sur la révolution en Iran
Témoignage brut d'une amie Iranienne avec qui j'étais lorsque la révolution a débuté en Iran. Ses mots ont été prononcés 4 jours après l'assassinat de Masha Amini, jeune femme Kurde de 22 ans tuée par la police des moeurs car elle ne portait pas bien son hijab.
par maelissma