helene duffau
Autrice, chargée de mission
Abonné·e de Mediapart

66 Billets

2 Éditions

Billet de blog 21 oct. 2015

Sivens : nous humains, enfants de la Terre, continuons le combat pour la vie

helene duffau
Autrice, chargée de mission
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Dans la nuit du 19 au 20 octobre 2015, l'équipe de la Pelle mécanique a installé une sculpture dans la vallée du Tescou, à Sivens, sur le sol damé où Rémi Fraisse a trouvé la mort sous les grenades policières, dans la nuit du 25 au 26 octobre 2014.

Une main géante taillée en pierre de Castries s'ouvre sur des roues de charrette en bois serties d'acier. "Nous humains, enfants de la Terre, continuons le combat pour la vie" est gravé au poignet de l'œuvre, aux côtés d'une renoncule.

Préserver la vie et les espèces vivantes sur la Planète, c'est de cela qu'il s'agit aujourd'hui. Il n'y a plus d'alternative.

Il s'agit de changer le paradigme d'un modèle économique basé sur le pouvoir et l'accumulation de l'argent érigés en uniques buts à vénérer, en fascination mortifère. Un modèle basé sur l'esclavage massif au profit d'un petit groupe s'auto-assignant le titre d'élite et s'enrichissant en appauvrissant le reste du monde. Un modèle basé sur la manipulation des masses par une pression médiatique anxiogène qui vide les esprits de leur sens critique et civique, porte aux nues des humains carriéristes, veules et cyniques, obsédés par leurs biens personnels. Un modèle basé sur la colonisation des pays dits du tiers-monde, l'octroi de leurs richesses et l'imposition du système néolibéral en guise de panacée universelle prétendument "élévatrice". Un modèle basé sur la division des citoyen-es mises à l'œuvre avec la complicité des médias et de la surveillance massive dorénavant. Un modèle basé sur des décisions arbitraires motivées par des groupes d'influence, sans concertation citoyenne.

Face à la coercition de ce modèle économique de la domination, il s'agit de se relier, de faire ensemble, de se porter protection mutuelle comme de protéger l'environnement. Il s'agit de ne plus s'en laisser conter et de se le dire les un-es, les autres.

Il s'agit de devenir adultes et de quitter les prophètes d'un modèle aux "parents" abusifs qui laissent accroire que leur violence est inhérente à l'humanité. Qu'il en a toujours été ainsi. Que, dans leur famille, il y a les "ayants-droit" et les autres, les purs et les moins nets...

Il s'agit de renoncer à un héritage qui érige l'argent en valeur absolue. Nouvelle religion monothéiste, dont le dieu à révérer exige le recours aux sacrifices humains. Un héritage qui dit : regardez ! il y a ceux qui veulent et qui peuvent ; les autres n'ont qu'à... martelant une responsabilité dont bon nombre sont privés, empêtrés dans des questions de survie, d'angoisse économique. Minés par la nécessité d'assurer leurs besoins de base : manger, s'abriter, se laver.

Un héritage qui prétend offrir le pouvoir à chacun-e tant qu'il se limite à celui de l'achat. Un pouvoir qui devient suspect, ennemi, qualifié de tous les maux, aussitôt qu'il met en œuvre une société plus juste où la préservation du Vivant comme l'élévation de l'être humain comptent, où le renoncement au consumérisme suicidaire est urgent.

Faire fi des divisions sociales et mises en catégories qui stigmatisent les particularités comme les singularités. Abandonner la division régnante pour dire que la vie est plus forte. Que le désir d'être ensemble et d'avancer main dans la main, désarmés, est souverain.

Reconnaître, enfin, que l'économie de la guerre est barbare, criminelle et malsaine ; que la paix est porteuse de richesses à partager, d'invention, d'émancipation et d'une multitude de qualités enrichissantes pour le bien commun.

La préoccupation majeure d'une société placée sous l'insigne de la liberté, de l'égalité, de la fraternité n'est-elle pas le bien commun, l'intérêt général ?

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Migrations
Husain, Shahwali, Maryam... : ces vies englouties au large de Calais
Qui sont les vingt-sept hommes, femmes et enfants qui ont péri dans la Manche en tentant de rallier la Grande-Bretagne ? Il faudra des semaines, voire des mois pour les identifier formellement. Pour l’heure, Mediapart a réuni les visages de dix de ces exilés, afghans et kurdes irakiens, portés disparus depuis le naufrage du 24 novembre.
par Sarah Brethes (avec Sheerazad Chekaik-Chaila)
Journal
2022 : contrer les vents mauvais
« À l’air libre » spécial ce soir : d’abord, nous recevrons la rappeuse Casey pour un grand entretien. Puis Chloé Gerbier, Romain Coussin, et « Max », activistes et syndicalistes en lutte seront sur notre plateau. Enfin, nous accueillerons les représentants de trois candidats de gauche à l'élection présidentielle : Manuel Bompard, Sophie Taillé-Polian et Cédric van Styvendael.
par à l’air libre
Journal
LR : un duel Ciotti-Pécresse au second tour
Éric Ciotti est arrivé en tête du premier tour du congrès organisé par Les Républicains pour désigner leur candidat ou leur candidate à l’élection présidentielle. Au second tour, il affrontera Valérie Pécresse, qui a déjà reçu le soutien des éliminés Xavier Bertrand, Michel Barnier et Philippe Juvin.
par Ilyes Ramdani
Journal — Justice
La justice révoque le sursis de Claude Guéant, le procès des sondages de l’Élysée rouvert
La justice vient de révoquer en partie le sursis et la liberté conditionnelle dont l’ancien bras droit de Nicolas Sarkozy avait bénéficié après sa condamnation dans le scandale des « primes » du ministère de l’intérieur. Cette décision provoque la réouverture du procès des sondages de l’Élysée : le tribunal estime que Claude Guéant n’a peut-être pas tout dit lors des audiences sur sa situation personnelle.
par Fabrice Arfi et Michel Deléan

La sélection du Club

Billet de blog
Ne lâchons pas le travail !
Alors qu'il craque de tous côtés, le travail risque d'être le grand absent de la campagne présidentielle. Le 15 janvier prochain, se tiendra dans la grande salle de la Bourse du travail de Paris une assemblée citoyenne pour la démocratie au travail. Son objectif : faire entendre la cause du travail vivant dans le débat politique. Inscriptions ouvertes.
par Ateliers travail et démocratie
Billet de blog
« Nous, abstentionnistes » par Yves Raynaud (3)
Voter est un droit acquis de haute lutte et souvent à l'issue d'affrontements sanglants ; c'est aussi un devoir citoyen dans la mesure où la démocratie fonctionne normalement en respectant les divergences et les minorités. Mais voter devient un casse-tête lorsque le système tout entier est perverti et faussé par des règles iniques...
par Vingtras
Billet de blog
L'extrême droite a un boulevard : à nous d'ériger des barricades
Un spectre hante la France… celui d’un pays fantasmé, réifié par une vision rance, une France qui n’a sûrement existé, justement, que dans les films ou dans les rêves. Une France muséale avec son glorieux patrimoine, et moi je me souviens d’un ami américain visitant Versailles : « je comprends mieux la Révolution française ! »
par Ysé Sorel
Billet de blog
Le bocal de la mélancolie
Eric Zemmour prétend s’adresser à vous, à moi, ses compatriotes, à travers son clip de candidat. Vraiment ? Je lui réponds avec ses mots, ses phrases, un lien vidéo, et quelques ajouts de mon cru.
par Claire Ze