Hommage à Rémi Fraisse : le déni

Depuis hier, la rédaction du Tarn libre reçoit de multiples messages jugeant l'article à propos de l'hommage rendu à Rémi Fraisse diffamatoire. À Sivens dimanche, il n'y aurait eu ni affrontement ni coups de couteau.

Depuis quelques années, Thierry Tchukriel suit les événements de Sivens pour le Tarn libre.

Il était présent dimanche 23 octobre lors de l'hommage rendu à Rémi Fraisse. Il a reporté les éléments de la journée dans un article documenté, complété de deux photos, dont l'une témoigne de la blessure faite à une jeune femme par un pro-barrage armé d'un couteau — qui aura blessé trois personnes.

Mais d'aucuns contestent et innondent la rédaction du quotidien local de messages déniant ce qui est écrit. Le journaliste serait un mauvais journaliste car, à Sivens, finalement, rien ne se serait passé dimanche : l'article serait diffamatoire, ni affrontement ni blessées !

On se demande comment l'AFP présente, tout comme France 2 filmant les blessures, tout comme celles et ceux qui ont publié des articles sur le sujet ont pu se laisser massivement enfumer...

En attendant, les témoins témoignent et les images — photos et vidéos — apportent les preuves de ce qui a été.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.