Lettre ouverte à la Poste Europe : y’a pas écrit la Poste !

Ma chère Poste,

Or, à laisser ancrer dans les esprits ce type de raccourci (Europe = étranger), je gage qu’il devient malaisé de stimuler la pensée, la conscience, les convictions européennes pour accompagner et favoriser cette transformation à laquelle bien des concitoyens aspirent — ça n’a jamais été aussi criant que ces mois derniers.

Car l’Europe de demain sera la CCE, c’est-à-dire la Communauté citoyenne européenne ou encore, dans la langue de Shakespeare ou celle des rues de Tottenham, la ECC : the European Citizen Community.

Alors, côté machinerie de tes multiples bureaux, ne pourrait-il y avoir trois choix ? Qu’importe le tarif, la question est philosophique, elle est humaniste : France, Europe, autres destinations du monde.

Ainsi plus rien ne serait étranger, à commencer par l’Europe.

Hélène Duffau

23 août 2011

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.