Hélène Fathpour
Traductrice
Abonné·e de Mediapart

62 Billets

0 Édition

Billet de blog 24 juil. 2020

La Résistance iranienne est un acteur majeur, une clé pour l’Iran – Rama Yade

« Soyons plus nombreux, soyons plus déterminés à mener ce changement essentiel en soutenant l’aspiration du peuple iranien à un changement de régime et l’instauration d'une république fondée sur la séparation de la religion et de l'État, sur l'égalité des sexes, sur la liberté d'expression », a déclaré Rama Yade au Sommet mondial pour un Iran libre le 17 juillet.

Hélène Fathpour
Traductrice
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Maryam Radjavi à Achraf-3, le 17 juillet 2020, lors du sommet pour un Iran libre.

Ce rassemblement en ligne reliait 30 000 points en Iran et une centaine de pays des cinq continents, à Achraf-3 en Albanie, cité de la Résistance iranienne. Un millier de personnalités politiques et sociales et de parlementaires du monde y assistaient, venues apporter leur soutien à Maryam Radjavi, présidente élue du Conseil national de la résistance iranienne et de son plan en 10 points pour l’Iran de demain.  

Voici l'intervention de Rama Yade au sommet mondial pour un Iran libre : 

Madame la Présidente Radjavi, chers amis,

Dans l'histoire du Conseil national de la Résistance iranienne, le 17 juillet restera un jour spécial. Aujourd'hui nous participons au plus grand rassemblement virtuel du monde reliant 102 pays, 30.000 lieux différents, 200 réunions de 50 à 3.000 participants.

Rama Yade au sommet mondial en ligne pour un Iran libre, le 17 juillet 2020.

Avec ses caractéristiques, ce rassemblement annuel montre la détermination à poursuivre le combat malgré les conditions. Cette organisation de l’OMPI (l’organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran) prouve la capacité technique, logistique et technologique d'une structure qui sait combien la discipline et la méthode sont des conditions nécessaires à la mobilisation et à la réussite de son vieux rêve d'un Iran libre et démocratique. Car c'est bien là le moteur de cet événement sans précédent.

Justice, liberté, démocratie, c'est ce qu'elle réclame une fois de plus ici aujourd'hui. Dans ce monde d'incertitude où tout peut changer, la Résistance iranienne doit prendre sa place. C'est un acteur majeur, une clé de la solution. La communauté internationale doit le comprendre et particulièrement l'Europe. L'Europe dont je parle et d’où je parle doit être à nouveau à vos côtés. Il est temps que l'Union européenne adopte une position de fermeté pour condamner les violations des droits humains en Iran, en particulier le nombre le plus élevé d'exécutions et en conditionnant le commerce avec l'Iran à la fin des violations des droits de l'homme.

Soyons plus nombreux, soyons plus déterminés à mener ce changement essentiel en soutenant l’aspiration du peuple iranien à un changement de régime et l’instauration d'une république fondée sur la séparation de la religion et de l'État, sur l'égalité des sexes, sur la liberté d'expression.

C'est une question de moralité, mais c'est aussi une question de sécurité pour nous, pour le peuple iranien et pour la région.

Nous ne sommes pas de doux rêveurs, nous sommes et avons été maires, parlementaires, ministres, chefs d'État, chefs de gouvernement, nous savons ce qu'est le pouvoir. Nous savons qu'il s'agit de contraintes. Nous savons que ni Rome ni Téhéran n'ont été faits en un jour. Nous voulons que nos homme d'affaires s'enrichisse grâce aux contrats commerciaux. Nous voulons que nos citoyens obtiennent des emplois grâce à ces contrats. Mais nous savons que nous n'obtiendrons rien de tout cela en abaissant le drapeau des droits de l'homme. Nous devons choisir le côté de l'humanité. Les Iraniens sont fatigués de se battre seuls. Si nous ne réagissons pas, les héros de la résistance qui ont tant payé pour cet engagement seront isolés. C'est le peuple iranien qui est en danger.

Maryam Radjavi à Achraf-3, cité de la Résistance iranienne, en Albanie, le 17 juillet 2020, au Sommet mondial pour un Iran libre

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
#MeToo : Valérie Pécresse veut faire bouger la droite
Mardi, Valérie Pécresse a affiché son soutien aux victimes de violences sexuelles face au journaliste vedette Jean-Jacques Bourdin, visé par une enquête. Un moment marquant qui souligne un engagement de longue date. Mais, pour la suite, son équipe se garde bien de se fixer des règles.
par Ilyes Ramdani
Journal — Violences sexuelles
L’ancien supérieur des Chartreux de Lyon, Georges Babolat, accusé d’agressions sexuelles
Selon les informations de Mediacités, trois femmes ont dénoncé auprès du diocèse de Lyon des attouchements commis selon elles lors de colonies de vacances en Haute-Savoie par le père Babolat, décédé en 2006, figure emblématique du milieu catholique lyonnais.
par Mathieu Périsse (Mediacités Lyon)
Journal — Asie
Clémentine Autain sur les Ouïghours : « S’abstenir n’est pas de la complaisance envers le régime chinois »
Après le choix très critiqué des députés insoumis de s’abstenir sur une résolution reconnaissant le génocide des Ouïghours, la députée Clémentine Autain, qui défendait la ligne des Insoumis à l’Assemblée nationale, s’explique.
par François Bougon et Pauline Graulle
Journal
Sondages de l’Élysée : le tribunal présente la facture
Le tribunal correctionnel de Paris a condamné ce vendredi Claude Guéant à huit mois de prison ferme dans l’affaire des sondages de l’Élysée. Patrick Buisson, Emmanuelle Mignon et Pierre Giacometti écopent de peines de prison avec sursis.
par Michel Deléan

La sélection du Club

Billet de blog
Un grand silence
L'association Vivre dans les monts d'Arrée a examiné le dossier présenté par EDF. Nous demandons, comme nous l'avons fait en 2010 et comme nombre de citoyens le font, que soit tenu un débat public national sur le démantèlement des centrales nucléaires : Brennilis, centrale à démanteler au plus vite.
par Evelyne Sedlak
Billet de blog
Fission ou fusion, le nucléaire c’est le trou noir
Nos réacteurs nucléaires sont en train de sombrer dans une dégénérescente vieillesse ; nos EPR s’embourbent dans une piteuse médiocrité et les docteurs Folamour de la fusion, à supposer qu’ils réussissent, précipiteraient l’autodestruction de notre société de consommation par un effet rebond spectaculaire. Une aubaine pour les hommes les plus riches de la planète, un désastre pour les autres.
par Yves GUILLERAULT
Billet de blog
Le nucléaire, l'apprenti sorcier et le contre-pouvoir
Les incidents nucléaires se multiplient et passent sous silence pendant que Macron annonce que le nucléaire en France c'est notre chance, notre modèle historique.
par Jabber
Billet de blog
Électricité d'État, non merci !
La tension sur le marché de l’électricité et les dernières mesures prises par l’Etat ravivent un débat sur les choix qui ont orienté le système énergétique français depuis deux décennies. Mais la situation actuelle et l'avenir climatique qui s'annonce exigent plus que la promotion nostalgique de l'opérateur national EDF. Par Philippe Eon, philosophe.
par oskar