La crise du Covid 19 : La nouvelle vague qui frappe l’Iran

Après la décision de Khamenei et Rohani de renvoyer au travail l’épidémie du Covid-19 a pris une nouvelle ampleur. Selon le ministère de la Santé, le nombre de cas positifs en 24 heures a atteint 2815 personnes, le chiffre le plus élevé de ces huit dernières semaines soit une augmentation de 250% au cours des quatre dernières semaines et le nombre le plus élevé des huit dernières semaines.

sanandaj06

« La situation dans la province de Khouzistan, a-t-il déclaré à la télévision officielle aujourd’hui, est toujours au rouge. Les provinces de Khorassan-Razavi, d’Azerbaïdjan de l’est et de l’ouest, de Lorestan, du Kurdistan, de Kermanchah, de Hormozgan et de Mazandaran sont en état d’alerte. »

 Rohani a vu dans les « déplacements interurbains pendant les vacances de l’Aïd-el-Fitr » la cause de l’augmentation des cas positifs. Il a demandé de « s’abstenir de faire des déplacements inutiles », sinon, a-t-il menacé « il faudra rétablir des restrictions ».

 En soulignant que c’est le régime inhumain des mollahs qui est responsable de la nouvelle vague de Covid-19 et de l’augmentation des décès Maryam Radjavi, la dirigeante de la Résistance iranienne (CNRI), a déclaré que le régime iranien « Il aurait pu facilement subvenir aux besoins des travailleurs et des pauvres plusieurs mois durant pour qu’ils ne soient pas obligés d’aller travailler. Il lui suffisait de puiser dans les fonds des grands établissements économiques et financiers sous contrôle de Khamenei et des pasdarans et il n’aurait pas été nécessaire d’envoyer la population à l’abattoir du coronavirus ».

capture005

5000 cas positifs à Ahwaz, un ou deux dans chaque famille.

 Le président du centre de santé d’Ahwaz-Ouest a déclaré à la télévision régionale du Khouzistan hier que « dans les centres de santé de l’ouest et de l’est d’Ahwaz, nous avons identifié plus de 5000 cas positifs à l'ouest et à l'est d’Ahwaz. Il y en a un ou deux dans chaque famille ».

 L’agence Fars a publié aujourd’hui les propos du président de la faculté des sciences médicales de Kermanchah disant que « ces derniers jours, plus de 200 malades ont été hospitalisés dans les hôpitaux de la province et c’est très inquiétant ». 

  18% sont infectées dans la province d’Azerbaïdjan de l’est.

  Le président de la faculté des sciences médicales de Tabriz, dans l’Azerbaïdjan de l’Est a confié à l’agence de presse de la radiotélévision officielle aujourd’hui que « le nombre total de cas positifs en Azerbaïdjan de l’Est est de 8820, dont 567 sont décédés jusqu'à présent. Environ 18 personnes sur 100 sont infectées par le coronavirus dans la province d’Azerbaïdjan de l’Est ».

 Dans la province de Fars, l’agence IRNA a rapporté hier que « les villes de Chiraz, Marvdasht, Abadeh, Larestan, Oz, Guerash, Fassa et Jahrom comptent le plus grand nombre cas positifs de la province de Fars. Le nombre de cas positifs dans ces villes est de trois chiffres et dans 25 villes de 2 chiffres ».

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.