h.enayat
militant des droits humains et militant politique
Abonné·e de Mediapart

89 Billets

0 Édition

Billet de blog 3 oct. 2015

Le record terrible du président iranien Rouhani sur les droits des femmes

h.enayat
militant des droits humains et militant politique
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

© 
© 
© 

Crise du chômage de femmes

Selon le rapport du secrétaire général de L’ONU adressé à la soixante-dixième session  de l’assemblée générale des Nations Unies : « D’après le Rapport du Forum économique mondial de 2014 sur l’écart mondial entre les sexes, la République islamique d’Iran est à la 139e place sur 142 pays pour la représentation des femmes dans le marché global du travail, les femmes âgées de 15 à 64 ans n’étant que 17 % à être activement engagées dans le marché du travail. »

Le ministre de l'Industrie de l'Iran a déclaré à ce sujet que le taux de chômage des femmes est trois fois plus important que celui des hommes. Mohammadreza Nematzadeh, en rappelant le taux de chômage de 30% des femmes dans le pays, a déclaré « qu'à l'heure actuelle il y a environ 22 millions de travailleurs dans notre pays mais que la proportion des femmes dans cette situation est très faible soit de 15 pour cent ».

L’Office des statistiques nationales a évalué le taux de chômage des femmes à beaucoup plus que cela. Selon ce centre, les femmes ont le record du chômage : 38 pourcent des femmes âgées entre 25 et 29 ans  et près de 50 pourcent  des femmes âgées entre 20 et 24 sont au chômage. Cependant,  selon ce centre, le taux de chômage des femmes dans certaines régions et provinces est beaucoup plus élevé.

Selon l'Office des statistiques nationales, basées sur des documents officiels examinés au cours de la dernière période d'hiver, le taux de chômage des jeunes femmes est d’environ 40 % dans neuf provinces, de 50 % dans six provinces, de 60 % dans trois provinces et environ de 70 % dans deux autres provinces iraniennes. Les deux provinces iraniennes qui ont un taux de chômage de plus de 70 % chez les jeunes femmes sont Kohgilouyeh-Boyerahmad et Tchaharmahal-Bakhtiari.

          Basé sur de nouvelles informations de l'Office des statistiques de l'Iran, la participation économique des femmes iraniennes est en déclin. De nouvelles informations indiquent également que le taux de participation économique des femmes en Iran en 2013 par rapport à 2009 a diminué de 16% à un peu plus de 12%.

Selon le rapport annuel du Secrétaire général concernant les violations des droits des femmes en Iran, les femmes iraniennes perdent cent mille emplois par an et s’ajoutent ainsi continuellement au nombre de femmes sans-abri.

La croissance négative économique, la récession et l'inflation, la corruption généralisée et le pillage de l'État, l'insécurité pour les investissements ont causé évidemment cette situation catastrophique. Toutefois, la législation misogyne du régime iranien a donné de nouvelles dimensions à la pauvreté et au chômage des femmes iraniennes qui est en forte augmentation.

Les lois discriminatoires visent à encourager les femmes à la procréation

Dans son rapport à cet égard, Amnesty International affirme que deux lois ont été approuvées par le parlement iranien qui font que chaque femme et chaque jeune fille en Iran subit de graves répercussions sur sa vie quotidienne. Ces lois nient simplement le libre choix et l'autonomie de chaque femme pour son propre corps.

 Ces lois portent atteinte au droit des femmes à l'égalité et à la vie privée. Leur égalité concernant leurs droits à l'emploi, au divorce et aux relations familiales est niée. La femme ne sera pas à l'abri de la violence conjugale ou de la violence sous quelque forme que ce soit. Ces lois limitent l'accès des femmes à l'éducation sexuelle et à la contraception et les obligent à supporter des grossesses non désirées ou dangereuses et les forcent à rechercher des avortements dangereux et illégaux dans le secret.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Redon : un mutilé, les fautes du ministère de l’intérieur et la justice qui enterre
Le 19 juin 2021, en Bretagne, lors d’une opération menée pour interdire une rave party, Alban, 22 ans, a eu la main arrachée par une grenade tirée par les gendarmes. Le 11 mars 2022, le parquet de Rennes a classé sans suite. Pourtant, l’enquête démontre non seulement la disproportion de la force mais les responsabilités de la préfecture et du ministère de l’intérieur. Mediapart a pu consulter des SMS et des appels aux pompiers, accablants, enterrés par le procureur de la République.
par Pascale Pascariello
Journal
La majorité se montre embarrassée
Après les révélations de Mediapart concernant le ministre Damien Abad, visé par deux accusations de viol qui ont fait l’objet d’un signalement à LREM le 16 mai, la majorité présidentielle peine à justifier sa nomination au gouvernement malgré cette alerte. La première ministre a assuré qu’elle n’était « pas au courant ».
par Marine Turchi
Journal
La haute-commissaire de l’ONU pour les droits humains en Chine pour une visite à hauts risques
Michelle Bachelet entame lundi 23 mai une mission officielle de six jours en Chine. Elle se rendra au Xinjiang, où Pékin est accusé de mener une politique de répression impitoyable envers les populations musulmanes. Les organisations de défense des droits humains s’inquiètent d’un déplacement trop encadré et de l’éventuelle instrumentalisation. 
par François Bougon
Journal — Europe
À Kharkiv, des habitants se sont réfugiés dans le métro et vivent sous terre
Dans le métro ou sous les bombardements, depuis trois mois, la deuxième ville d’Ukraine vit au rythme de la guerre et pense déjà à la reconstruction.
par Clara Marchaud

La sélection du Club

Billet de blog
La condition raciale made in USA
William Edward Burghardt Du Bois, alias WEB Du Bois, demeure soixante ans après sa mort l’une des figures afro-américaines majeures du combat pour l’émancipation. Magali Bessone et Matthieu Renault nous le font mieux connaître avec leur livre « WEB du Bois. Double conscience et condition raciale » aux Editions Amsterdam.
par Christophe PATILLON
Billet de blog
Attaques racistes : l'impossible défense de Pap Ndiaye
L'extrême droite et la droite extrême ont eu le réflexe pavlovien attendu après la nomination de M. Pap Ndiaye au gouvernement. La réponse de la Première ministre est loin d'être satisfaisante. Voici pourquoi.
par Jean-Claude Bourdin
Billet de blog
L'extrême droite déchaînée contre Pap Ndiaye
Le violence des propos Pap Ndiaye, homme noir, annonce une campagne de criminalisation dangereuse, alors que les groupes et militants armés d'extrême droite multiplient les menaces et les crimes.
par albert herszkowicz
Billet de blog
Pap Ndiaye : la nouvelle histoire des migrations
En décembre dernier, en direct de Pessac, Pap Ndiaye a évoqué de façon magistrale la nouvelle histoire des migrations, estimant que la France n’est pas un bloc, mais faite de « variations ». On se grandit en les prenant en compte, disait-il, contrairement au projet des « marchands de haine ».
par YVES FAUCOUP