h.enayat
militant des droits humains et militant politique
Abonné·e de Mediapart

92 Billets

0 Édition

Billet de blog 6 juin 2022

h.enayat
militant des droits humains et militant politique
Abonné·e de Mediapart

Iran : 20 000 agents de sécurité mobilisés pour l'anniversaire de la mort de Khomeiny

Ali Khamenei : "Les ennemis provoquent des troubles en Iran pour renverser la République islamique"

h.enayat
militant des droits humains et militant politique
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Dans un discours prononcé aujourd'hui à l'occasion du 33e anniversaire de la mort de Khomeiny, l'actuel Guide suprême iranien Ali Khamenei a déclaré que "les ennemis provoquent des troubles en Iran pour renverser la République islamique", faisant référence à dix jours de manifestations contre l'effondrement d'un immeuble à Abadan le mois dernier, dans le sud-ouest du pays, faisant 41 morts.

La mort de Khomeiny le 3 juin 1989 a été un grand soulagement pour le peuple iranien qui avait enduré une décennie de répression brutale après la révolution de 1979. Dans les années 1980, des milliers d'opposants ont été torturés et exécutés.

Au cours de l'été 1988, sur la base de la fatwa de Khomeiny, 30 000 prisonniers politiques ont été exécutés pour leur soutien indéfectible au groupe d'opposition iranien, le MEK.

Quant au discours de Khamenei aujourd'hui, le régime a mobilisé 20.000 agents pour sécuriser la zone du mausolée de Khomeiny. Le commandant du CGRI, Hossein Salami, a personnellement supervisé « l'opération de sécurité ».

La raison du grand nombre de forces de sécurité est que le réseau affilié au MEK, connu sous le nom d'Unités de résistance, a pris le contrôle de plus de 5000 caméras de surveillance pendant 24 heures dans la capitale jeudi, y compris le mausolée de Khomeiny et dans les bureaux gouvernementaux utilisés pour la surveillance par les bureaux de Khamenei, du président du régime Ebrahim Raisi, du ministère du Renseignement et du CGRI.

"Ce vaste réseau est l'un des principaux instruments de surveillance et de répression utilisés par le régime des mollahs", ont déclaré les unités de résistance associées au MEK dans un communiqué, tout en diffusant de nouvelles images de l'opération majeure, prévue des mois à l'avance.

L'Iran a été témoin de protestations populaires paralysantes au cours des dernières semaines contre la hausse des prix des produits alimentaires de base et plus tard suite à l'effondrement de la tour Métropole dans la ville d'Abadan, dans le sud-ouest du pays.

"Ces dernières années, ces caméras ont été utilisées pour identifier et détenir des manifestants participant à des soulèvements et des manifestations populaires", indique le rapport du MEK sur l'opération des Unités de résistance.

Les Unités de résistance ont publié une vidéo montrant le site Web de la municipalité de Téhéran et d'autres défigurés par le slogan critiquant « l'antihumain Khomeiny ». Il comprenait également une image d'Ali Khamenei avec un "X" rouge sur le visage, ainsi que des photos des dirigeants de l'opposition Massoud Radjavi et Maryam Radjavi, tout en appelant à un "soulèvement jusqu'au renversement".

Des SMS ont été envoyés à près de 600 000 habitants de Téhéran portant des slogans similaires dans le cadre de l'opération.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Réforme de la PJ : Darmanin fait face à un début d’insurrection policière
Au lendemain d’une manifestation de mécontentement des enquêteurs marseillais, le patron de la police judiciaire du sud de la France, Éric Arella, a été démis de ses fonctions. Au risque d’amplifier la fronde contre une réforme qui ne passe pas.
par Fabrice Arfi, Pascale Pascariello, Camille Polloni, Matthieu Suc et Clara Martot
Journal — Cinéma
Les Français désertent le grand écran, le septième art broie du noir
Affecté par la baisse plus forte que prévu des fréquentations en salles et par l’arrivée des plateformes américaines, le cinéma français voit son modèle économique chamboulé.  
par Mathias Thépot
Journal
Le cinéma, emblème d’une politique culturelle fantoche
Alors que des professionnels lancent une journée d’appel à des états généraux du cinéma, jeudi 6 octobre, la politique culturelle sur le sujet demeure aussi introuvable que problématique.
par Joseph Confavreux
Journal
Un Nobel de la paix contre Poutine et Loukachenko et pour les droits humains
En pleine guerre en Europe, le prix Nobel de la paix a été décerné vendredi au défenseur des droits humains Ales Bialiatski, du Belarus, à l’organisation russe Memorial et à l’organisme ukrainien Center for Civil Liberties. Une façon de dénoncer les politiques dictatoriales de Vladimir Poutine et de son allié bélarusse Alexandre Loukachenko.
par La rédaction de Mediapart

La sélection du Club

Billet de blog
Doudoune, col roulé et sèche-linge : la sobriété pour les Nuls
Quand les leaders de Macronie expliquent aux Français comment ils s'appliquent à eux-mêmes les injonctions de sobriété énergétique, on se prend à hésiter entre rire et saine colère.
par ugictcgt
Billet de blog
Leur sobriété et la nôtre
[Rediffusion] Catherine MacGregor, Jean-Bernard Lévy, et Patrick Pouyanné, directrice et directeurs de Engie, EDF et TotalEnergies, ont appelé dans le JDD à la sobriété. En réponse, des professionnel·les et ingénieur·es travaillant dans l'énergie dénoncent l'hypocrisie d'un appel à l'effort par des groupes qui portent une responsabilité historique dans le réchauffement climatique. Un mea culpa eût été bienvenu, mais « difficile de demander pardon pour des erreurs dans lesquelles on continue de foncer tête baissée. »
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Quand les riches se mettent à partager
Quand Christophe Galtier et Kylian Mbappé ont osé faire leur sortie médiatique sur les jets privés et les chars à voile, un torrent de réactions outragées s'est abattu sur eux. Si les deux sportifs clament l'erreur communicationnelle, il se pourrait en fait que cette polémique cache en elle la volonté des dominants de partager des dettes qu'ils ont eux-mêmes contractées.
par massimo del potro
Billet de blog
Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique
Attac publie ce jour une note intitulée « Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique ». Avec pour objectif principal de mettre en débat des pistes de réflexion et des propositions pour assurer, d’une part, une véritable justice fiscale, sociale et écologique et, d’autre part, une réorientation du système financier.
par Attac