hendrik davi
Chercheur en Ecologie
Abonné·e de Mediapart

75 Billets

1 Éditions

Billet de blog 16 avr. 2012

Anticapitalistes Unitaires : Votons et Luttons Front de Gauche pour virer la droite et sa politique

hendrik davi
Chercheur en Ecologie
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

© Place Au Peuple

Nous étions 120 000 sur des plages du Prado drapées de Rouge. Aucune voix ne doit manquer le 22 avril au Front de Gauche. Ce vote de classe de masse est celui qui nous donnera confiance dans nos combats futurs contre l'austérité. Nous devons être devant le FN voir au second tour. Pour convaincre, il nous reste une semaine: il faut discuter, débattre et faire circuler le programme l'humain d'abord et la vidéo du rassemblement au Prado. Pour avoir les bons arguments, il existent un kit en suivant le lien suivant:

http://www.delusinealelysee.fr/home

 Ci joint le tract que nous avons distribué au Meeting du Prado en tant qu'Anticapitalistes Unitaires (en version maquettée dans le document joint). 

----------------------------------------------------

Anticapitalistes Unitaires : virer la droite et sa politique, avec le Front de Gauche!

 Militants issus de l’ex LCR ou du NPA, et plus généralement de la tradition marxiste révolutionnaire et internationaliste, engagés ou non dans différents regroupements de la gauche radicale, nous nous retrouvons aujourd’hui dans la dynamique initiée par le Front de Gauche et avons décidé de constituer une coordination des anticapitalistes unitaires.

Par delà la diversité de nos trajectoires, nous avons en commun l’objectif d’en finir avec le capitalisme et de construire une société démocratique, respectueuse de l’environnement et de la planète ; une société visant à abolir les rapports d’exploitation et d’oppression, entre les peuples, les sexes, et dans le monde du travail.

 Construire l’unité contre l’austérité

 La crise majeure que traverse aujourd’hui le système capitaliste se traduit partout par des attaques contre les peuples d’une violence sans précédent depuis la seconde guerre mondiale. Face au déferlement des plans d’austérité, à l’aggravation de la crise écologique, face à la montée de l’extrême-droite, le rassemblement de toutes les forces qui combattent le système s’impose chaque jour davantage. L’élection présidentielle et les législatives qui vont la suivre sont l’occasion de faire un pas en avant très important dans cette direction. Nous appelons tous les anticapitalistes à s’en saisir.

 Construire le Front de Gauche pour reconstruire une vraie gauche de combat

 Le Front de Gauche a su développer une dynamique de rassemblement unitaire autour d’un programme de justice sociale et apparait aujourd’hui comme le meilleur adversaire de l’idéologie xénophobe et fascisante du Front National, le pire ennemi des classes populaires. En rassemblant des forces issues de traditions diverses mais partageant l’ambition de transformer radicalement le système, le Front de Gauche répond aux aspirations populaires comme à celles des militants du mouvement social. L’affluence grandissante dans les meetings et dans les assemblées citoyennes, la présence de jeunes et de nombreux déçus d’un système politique jusque là morose, démontrent chaque jour la nécessité de pérenniser ce rassemblement alliant unité et radicalité. La campagne de Jean-Luc Mélenchon est en elle-même une première victoire : elle a permis de remettre au centre du débat la question de la répartition des richesses et de dénoncer les tentatives de l’extrême droite et de la droite sarkozyste de faire des étrangers ou des musulmans des boucs émissaires pour fuir les vrais problèmes. Cette dynamique doit encore se renforcer et nous y prendrons toute notre part. Le score de Jean-Luc Mélenchon doit être le plus haut possible pour redonner espoir à notre camp social et à tous ceux que le système capitaliste opprime.

 Combattre les politiques libérales, qu’elles soient de droite ou de gauche

 Sarkozy le président des riches a réussi en cinq ans d’attaque des droits sociaux et de destruction des services publics à fédérer contre lui la majorité du peuple, et le Parti Socialiste profitera de ce vote de rejet. Au deuxième tour des élections présidentielles, nous ferons partie de tous ceux qui iront voter pour virer Sarkozy. Mais nous voulons plus : nous voulons virer sa politique. Les expériences passées de gouvernements dominés par le Parti Socialiste comme la campagne de François Hollande et le refus des parlementaires PS de s’opposer au mécanisme européen de stabilité nous conduisent à n’accorder aucune confiance dans la volonté des socialistes de conduire une politique réellement de gauche.

 L’espoir soulevé par le Front de Gauche est immense. Il ne devra en aucun cas aller s’éteindre dans la participation à un gouvernement PS qui tournerait le dos aux attentes populaires. Dès le lendemain du 6 mai, nous œuvrerons à pérenniser ce rassemblement et à l’élargir à  tous ceux qui souhaitent construire une alternative de gauche au capitalisme. Un rassemblement des forces politiques, des forces sociales, des citoyens, qui s’opposera dans la rue comme dans les urnes aux politiques d’austérité qui chercheront à faire payer la crise au peuple, quel que soit le gouvernement qui les mènera.

 Coordination des Anticapitalistes Unitaires : des militants de la Gauche Unitaire, de la FASE, de Convergence et Alternative et de la Gauche Anticapitaliste

Coordanticap@yahoo.fr

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Des titres de séjour suspendus aux « principes de la République » 
Le ministre de l’intérieur veut priver de titre de séjour les personnes étrangères qui manifestent un « rejet des principes de la République ». Cette mesure, déjà intégrée à la loi « séparatisme » de 2021 mais déclarée inconstitutionnelle, resurgit dans le texte qui doit être examiné d’ici la fin de l’année. 
par Camille Polloni
Journal
Le gouvernement rate l’épreuve du feu
Le début du second quinquennat Macron n’aura même pas fait illusion sur ses intentions écologiques. Depuis le début de cet été catastrophique – canicules, feux, sécheresse –, les ministres s’en tiennent à des déclarations superficielles, évitant de s’attaquer aux causes premières des dérèglements climatiques et de l’assèchement des sols.
par Mickaël Correia et Amélie Poinssot
Journal — États-Unis
L’auteur britannique Salman Rushdie poignardé
Salman Rushdie était hospitalisé vendredi après avoir été poignardé, alors qu’il s’apprêtait à prendre la parole sur une scène de l’État de New York.
par La rédaction de Mediapart
Journal — Conjoncture
Le nouveau plein emploi n’est pas le paradis des travailleurs
De l’emploi, mais des revenus en berne et une activité au ralenti. La situation est complexe. Pour essayer de la comprendre, Mediapart propose une série de deux articles. Aujourd’hui : pourquoi le nouveau plein emploi ne renforce pas la position des salariés.
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
« Les Crimes du futur » de David Cronenberg : faut-il digérer l'avenir ?
Voici mes réflexions sur le dernier film de David Cronenberg dont l'ambition anthropologique prend des allures introspectives. Le cinéaste rejoint ici la démarche de Friedrich Nietzsche qui confesse, dans sa "généalogie de la morale", une part de cécité : "Nous, chercheurs de la connaissance, nous sommes pour nous-mêmes des inconnus, pour la bonne raison que nous ne nous sommes jamais cherchés…"
par marianneacqua
Billet de blog
33e Festival de Fameck - Mounia Meddour, Présidente du jury et l'Algérie, pays invité
L’édition 2022 du Festival du Film Arabe de Fameck - Val de Fensch (qui se tiendra du 6 au 16 octobre) proposera sur onze jours une programmation de 30 films. La manifestation mettra à l’honneur l’Algérie comme pays invité. Le jury longs-métrages du festival sera présidé par la cinéaste Mounia Meddour.
par Festival du Film Arabe de Fameck
Billet d’édition
Entretien avec Leonardo Medel, réalisateur de « La Verónica »
Après une sélection au festival de Biarritz et au festival international du nouveau cinéma latino-américain de La Havane où il reçut le Prix FIPRESCI de la critique internationale, « La Verónica » sortira officiellement dans les salles en France à partir du 17 août 2022. L'opportunité de découvrir un cinéaste audacieux autour d'une critique sans concession des excès des influenceurs sur le Net.
par Cédric Lépine
Billet de blog
DragRace France : une autre télévision est possible ?
Ce billet, co-écrit avec Mathis Aubert Brielle, est une critique politique de l'émission DragRace France. Il présente la façon dont cette émission s'approprie les codes de la téléréalité pour s'éloigner du genre en matière de contenu et de vision du monde promue.
par Antoine SallesPapou