Anticapitalistes Unitaires : Votons et Luttons Front de Gauche pour virer la droite et sa politique

Discours Jean-Luc Mélenchon au Prado © Place Au Peuple
Nous étions 120 000 sur des plages du Prado drapées de Rouge. Aucune voix ne doit manquer le 22 avril au Front de Gauche. Ce vote de classe de masse est celui qui nous donnera confiance dans nos combats futurs contre l'austérité. Nous devons être devant le FN voir au second tour. Pour convaincre, il nous reste une semaine: il faut discuter, débattre et faire circuler le programme l'humain d'abord et la vidéo du rassemblement au Prado. Pour avoir les bons arguments, il existent un kit en suivant le lien suivant:

http://www.delusinealelysee.fr/home

 Ci joint le tract que nous avons distribué au Meeting du Prado en tant qu'Anticapitalistes Unitaires (en version maquettée dans le document joint). 

----------------------------------------------------

Anticapitalistes Unitaires : virer la droite et sa politique, avec le Front de Gauche!

 Militants issus de l’ex LCR ou du NPA, et plus généralement de la tradition marxiste révolutionnaire et internationaliste, engagés ou non dans différents regroupements de la gauche radicale, nous nous retrouvons aujourd’hui dans la dynamique initiée par le Front de Gauche et avons décidé de constituer une coordination des anticapitalistes unitaires.

Par delà la diversité de nos trajectoires, nous avons en commun l’objectif d’en finir avec le capitalisme et de construire une société démocratique, respectueuse de l’environnement et de la planète ; une société visant à abolir les rapports d’exploitation et d’oppression, entre les peuples, les sexes, et dans le monde du travail.

 Construire l’unité contre l’austérité

 La crise majeure que traverse aujourd’hui le système capitaliste se traduit partout par des attaques contre les peuples d’une violence sans précédent depuis la seconde guerre mondiale. Face au déferlement des plans d’austérité, à l’aggravation de la crise écologique, face à la montée de l’extrême-droite, le rassemblement de toutes les forces qui combattent le système s’impose chaque jour davantage. L’élection présidentielle et les législatives qui vont la suivre sont l’occasion de faire un pas en avant très important dans cette direction. Nous appelons tous les anticapitalistes à s’en saisir.

 Construire le Front de Gauche pour reconstruire une vraie gauche de combat

 Le Front de Gauche a su développer une dynamique de rassemblement unitaire autour d’un programme de justice sociale et apparait aujourd’hui comme le meilleur adversaire de l’idéologie xénophobe et fascisante du Front National, le pire ennemi des classes populaires. En rassemblant des forces issues de traditions diverses mais partageant l’ambition de transformer radicalement le système, le Front de Gauche répond aux aspirations populaires comme à celles des militants du mouvement social. L’affluence grandissante dans les meetings et dans les assemblées citoyennes, la présence de jeunes et de nombreux déçus d’un système politique jusque là morose, démontrent chaque jour la nécessité de pérenniser ce rassemblement alliant unité et radicalité. La campagne de Jean-Luc Mélenchon est en elle-même une première victoire : elle a permis de remettre au centre du débat la question de la répartition des richesses et de dénoncer les tentatives de l’extrême droite et de la droite sarkozyste de faire des étrangers ou des musulmans des boucs émissaires pour fuir les vrais problèmes. Cette dynamique doit encore se renforcer et nous y prendrons toute notre part. Le score de Jean-Luc Mélenchon doit être le plus haut possible pour redonner espoir à notre camp social et à tous ceux que le système capitaliste opprime.

 Combattre les politiques libérales, qu’elles soient de droite ou de gauche

 Sarkozy le président des riches a réussi en cinq ans d’attaque des droits sociaux et de destruction des services publics à fédérer contre lui la majorité du peuple, et le Parti Socialiste profitera de ce vote de rejet. Au deuxième tour des élections présidentielles, nous ferons partie de tous ceux qui iront voter pour virer Sarkozy. Mais nous voulons plus : nous voulons virer sa politique. Les expériences passées de gouvernements dominés par le Parti Socialiste comme la campagne de François Hollande et le refus des parlementaires PS de s’opposer au mécanisme européen de stabilité nous conduisent à n’accorder aucune confiance dans la volonté des socialistes de conduire une politique réellement de gauche.

 L’espoir soulevé par le Front de Gauche est immense. Il ne devra en aucun cas aller s’éteindre dans la participation à un gouvernement PS qui tournerait le dos aux attentes populaires. Dès le lendemain du 6 mai, nous œuvrerons à pérenniser ce rassemblement et à l’élargir à  tous ceux qui souhaitent construire une alternative de gauche au capitalisme. Un rassemblement des forces politiques, des forces sociales, des citoyens, qui s’opposera dans la rue comme dans les urnes aux politiques d’austérité qui chercheront à faire payer la crise au peuple, quel que soit le gouvernement qui les mènera.

 Coordination des Anticapitalistes Unitaires : des militants de la Gauche Unitaire, de la FASE, de Convergence et Alternative et de la Gauche Anticapitaliste

Coordanticap@yahoo.fr

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.