Hengameh Hoveyda
Écrivaine, journaliste et militante politique iranienne
Abonné·e de Mediapart

19 Billets

0 Édition

Billet de blog 18 janv. 2021

(SOS) Mosaed court actuellement le risque d'être expulsé vers l'Iran !

Le transfert de Mohammad Mosaed en Iran serait criminel : c'est un envoi direct en prison, et personne ne sait ce qui l'y attend.Et à peine quarante jours après l'exécution de Ruhollah Zam, un journaliste installé à Paris, enlevé par la République islamique lors de son voyage en Irak puis transféré en Iran.

Hengameh Hoveyda
Écrivaine, journaliste et militante politique iranienne
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Mohammad Mosaed, un journaliste iranien, a été arrêté par la police turque dans la ville de Van hier après avoir traversé la frontière iranienne ; il court actuellement le risque d'être expulsé vers l'Iran. Mohammad Mosaed est un journaliste et chercheur en économie. Il est surtout connu pour ses rapports de recherche exceptionnels sur les affaires de corruption en Iran. En 2020, il a remporté le prix allemand de la liberté d'expression Deutsche Welle pour la publication de ces rapports. Le Comité pour la protection des journalistes, basé à New York, l’a également sélectionné comme l'un de ses lauréat cette année.
Ce comité a déclaré que l'intéressé, selon ses propres paroles, serait "à l'hôpital pour traitement" mais que la police turque lui avait dit qu'il serait renvoyé en Iran.


Cependant, l'Union des journalistes anglo-irlandais - connue sous le nom d'Union nationale des journalistes - a également appelé les responsables turcs à ne pas extrader Mohammad Mosaed, journaliste indépendant iranien, vers l'Iran.
Mohammad Mosaed est actuellement en garde à vue et devrait être transféré au centre « Retour ou Déportation » « demain (mardi 19 janvier)».
Le transfert de Mohammad Mosaed en Iran serait criminel : c'est un envoi direct en prison, et personne ne sait ce qui l'y attend.Et à peine quarante jours après l'exécution de Ruhollah Zam, un journaliste installé à Paris, enlevé par la République islamique lors de son voyage en Irak puis transféré en Iran.
J'espère que dans ces circonstances critiques, d'autres organisations de défense des droits de l'homme, ainsi que l'Organisation Penn en France et dans d'autres pays, viendront soutenir ce journaliste iranien ; et ne permettront pas à une telle crise de se produire.

  __ Hengameh Hoveyda

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Gauche(s)
Le conflit russo-ukrainien divise la gauche anti-guerre
La cohérence du camp anti-impérialiste, a priori uni par son rejet des blocs militaires, a été mise à l’épreuve par l’invasion de l’Ukraine. Certains refusent les livraisons d’armes, craignant l’engrenage d’un conflit interimpérialiste, tandis que d’autres estiment incontournable cette solidarité. 
par Fabien Escalona
Journal — École
L’univers sexiste, homophobe et autoritaire de Stanislas, le « meilleur » lycée de France
De nombreux témoignages et des documents obtenus par Mediapart montrent ce qui est proposé par ce prestigieux établissement catholique. Une quinzaine d'anciens élèves racontent les « humiliations » et les « souffrances » vécues. 
par David Perrotin et Lorraine Poupon
Journal — Éducation
Dorlotée sous Blanquer, l’école privée prospère
L’enseignement privé n’a guère eu à souffrir du quinquennat écoulé, protégé par la figure tutélaire d’un enfant du système, le ministre Jean-Michel Blanquer lui-même. La gauche, tout à la défense d’un service public malmené, tâtonne sur sa remise en cause.
par Mathilde Goanec
Journal — France
Maltraitances en crèche : un tabou français
La mort d’un bébé survenue la semaine dernière à Lyon a provoqué la stupéfaction. Mais depuis de longs mois, les conditions d’accueil en crèche se dégradent. Et des professionnels, des experts ou représentants du secteur tirent la sonnette d’alarme. Témoignages.
par Laëtitia Delhon

La sélection du Club

Billet de blog
Quel est le lien entre l’extrême droite, l’avortement et les luttes féministes ?
La fuite du projet de décision de la Cour suprême qui supprimerait le droit à l'avortement aux Etats Unis en est l'exemple. L’extrême droite d’hier comme d’aujourd’hui désire gouverner en persécutant un groupe minoritaire sur des critères raciaux pour diviser les individus entre eux. Quant aux femmes, elles sont réduites à l’état de ventres ambulants.
par Léane Alestra
Billet de blog
Roe VS Wade, ou la nécessité de retirer le pouvoir à ceux qui nous haïssent
Comment un Etat de droit peut-il remettre en cause le droit des femmes à choisir pour elles-mêmes ? En revenant sur la décision Roe vs Wade, la Cour suprême des USA a rendu a nouveau tangible cette barrière posée entre les hommes et les femmes, et la haine qui la bâtit.
par Raphaëlle Rémy-Leleu
Billet de blog
Le combat pour l'avortement : Marie-Claire Chevalier et le procès de Bobigny (1)
[Rediffusion] Marie-Claire Chevalier est morte le 23 janvier, à 66 ans. En 1972, inculpée pour avoir avorté, elle avait accepté que Gisèle Halimi transforme son procès en plaidoyer féministe pour la liberté de disposer de son corps. Pas facile d’être une avortée médiatisée à 17 ans, à une époque où la mainmise patriarcale sur le corps des femmes n’est encore qu’à peine desserrée.
par Sylvia Duverger
Billet de blog
Autorisation de l'interdiction de l'IVG aux USA, sommes nous mieux lotis en France ?
« N’oubliez jamais qu’il suffira d’une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question. Ces droits ne sont jamais acquis. Vous devrez rester vigilantes votre vie durant ».
par bennoursahra