Air France AF 447, un procès à l'automne 2022 ?

La décision sera rendue le 12 Mai prochain. Difficile d'imaginer que ce sera un non lieu général, quand même ? Alors si Air France devait finalement être renvoyée devant le tribunal, pourrait-on imaginer la tenue du procès à l'automne 2022 ?

Curieuse infographie que l'on voit circuler sur la toile ! Elle est pourtant d'une rigueur et d'une vérité absolue. 
Cet accident majeur évité à 9 secondes près, l'a bien été le 30 Mars 2007, lors d'une remise de gaz catastrophique à Abidjan. Il s'agissait bien de l'AF700. Deux ans et deux mois avant la catastrophe du Rio-Paris !

Cet accident évité par miracle n'a jamais été connu des autorités de tutelle, DGAC, BEA. L'affaire a été étouffée totalement au sein d'Air France. 
Voilà qui en dit long sur la culture de sécurité des vols de cette Cie, à l'époque... et sur le niveau des équipages pour une minorité d'entre eux. 
Alors qu'Air France venait de connaître le crash de son A340 à Toronto moins de deux ans avant ...

Le commandant de bord de cet AF700 s'est assis sur les obligations légales de sa fonction, qui aurait-dû rédiger dans les 48 heures un Air Safety Report (ASR). Pressions de sa Cie ? Ou trop content d'être couvert par sa hiérarchie, il n'en a même jamais eu l'intention ? 

Lors du procès, à l'audience, il s'agira en fait d'une nouvelle Instruction et on a du mal à imaginer que cette lamentable histoire ne viendrait pas au débat !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.