Greta et nous, même combat !

Des porte-parole du PCF jugent très positif le rôle de la jeune suédoise.

Depuis l'intervention de Greta Thumberg le 23 septembre à la tribune de l'ONU, les réactions à son endroit se sont multipliées, les unes élogieuses, parfois jusqu'à la flagornerie, d'autres critiques et mesurées, d'autres encore franchement hostiles. Quelques intellectuels ont cherché à comprendre le sens à donner à la croisade de la jeune suédoise, comme s'il ne s'imposait pas de lui même. Quelques analyses ont été montées en épingle, en particulier celles de Finkielkraut, Bruckner et Onfray qui sont à vomir.

Ici, ce qui m'intéresse, ce sont les réactions des porte-parole, à un titre ou à une autre, du PCF. Ce qui avait pour beaucoup motivé ma chronique du 27 septembre (cf . Le phénomène Greta), c'est que je n'avais rien trouvé dans les support de communication du PCF (un site et une page facebook assez bien documentés). Certes, lorsque la jeune suédoise avait été invitée à s'exprimer le 23 juillet à l'Assemblée national, le député communiste Sébastien Jumel, avait loué « (son) charisme et (sa) lucidité », mais depuis, à ma connaissance rien de marquant n'était apparu,. Au moment où je bouclais mon texte précédent, je prenais connaissance des propos de Ian Brossat sur Cnews, entre autres : « Greta Thunberg pointe les lâchetés de nos dirigeants sur le climat. Et c'est tant mieux ! » (Cnews). Dans sa lettre du 28 septembre, Patrick Le Hyaric faisait remarquer que « la lutte pour le climat et l’environnement s’est élevée d’un immense cran depuis la rentrée. » et ajoutait que « Les propos décidés de la jeune Greta Thunberg y contribuent également. D'autant qu’elle pointe désormais l’avidité des dirigeants mondiaux plus soucieux d’argent que du climat... ».

Un rapprochement entre le combat de celles et ceux qui considèrent que la question environnementale est liée au mode de développement capitaliste, et celui d'une partie de la jeunesse qui lutte pour conjurer le réchauffement climatique, semble en bonne voie.

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.