Histoire coloniale et postcoloniale
Site proposant un vaste corpus de référence de documents, études, réflexions et ressources sur l’histoire coloniale de la France (première et seconde colonisation), ainsi que sur ses traces dans la société française postcoloniale d’aujourd’hui.
Abonné·e de Mediapart

27 Billets

0 Édition

Billet de blog 11 juil. 2022

Histoire coloniale et postcoloniale
Site proposant un vaste corpus de référence de documents, études, réflexions et ressources sur l’histoire coloniale de la France (première et seconde colonisation), ainsi que sur ses traces dans la société française postcoloniale d’aujourd’hui.
Abonné·e de Mediapart

1953, dernier défilé populaire pour la fête nationale ? Commémoration, bal et film

Le 14 juillet 1953 fut le dernier défilé Bastille-Nation non militaire pour la fête nationale. Une tuerie policière longtemps occultée y a mis fin : place de la Nation, sept manifestants tués dont six Algériens. Le 13 juillet 2022, une commémoration sera suivie d’« un bal pour oublier les balles » et, le lendemain, la projection d’un film sur cet événement dans un quartier populaire de Nanterre.

Histoire coloniale et postcoloniale
Site proposant un vaste corpus de référence de documents, études, réflexions et ressources sur l’histoire coloniale de la France (première et seconde colonisation), ainsi que sur ses traces dans la société française postcoloniale d’aujourd’hui.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

La mémoire d’une répression coloniale en plein Paris

Le 13 juillet 2022, une commémoration a lieu, avec la maire de l’arrondissement et d'autres intervenants, suivie d’« un bal pour oublier les balles », ainsi que, le 14 juillet à 22h, une projection en plein air du film de Daniel Kupferstein Les balles du 14 juillet 1953, enquête sur la tuerie policière longtemps occultée intervenue à la fin du défilé populaire qui marquait la fête nationale. De nombreux militants associatifs, politiques et syndicaux pensent que les 70 ans de cet événement devraient être marqués en 2023 par un défilé Bastille-Nation comme il s’en déroulait entre 1945 et 1953.

Les balles du 14 juillet 1953 © Daniel Kupferstein

Le 14 juillet 1953, un drame terrible s’est déroulé en plein Paris. Au moment de la dislocation d’une manifestation en l’honneur de la Révolution Française, la police parisienne a chargé un cortège de manifestants algériens. Sept personnes (six algériens et un français) ont été tuées et une centaine de manifestants ont été blessés dont plus de 40 par balles. Un vrai carnage.

Cette histoire est quasiment inconnue. Pratiquement personne n’est au courant de son existence. Comme si une page d’histoire avait été déchirée et mise à la poubelle. En France comme en Algérie.

Daniel Kupferstein a fait une longue enquête contre l’amnésie. Une enquête au jour le jour pour retrouver des témoins, pour faire parler les historiens, pour reprendre les informations dans les journaux de l’époque, dans les archives et autres centres de documentation afin de reconstituer au mieux le déroulement de ce drame mais aussi pour comprendre comment ce mensonge d’Etat a si bien fonctionné.

Sur les événements du 14 juillet 1953 et le film et les livres de Daniel Kupferstein, lire cette page du site histoirecoloniale.net.


Le 22 juillet 1953, la Fédération des métallurgistes de la CGT organise un rassemblement d’hommage silencieux à la Maison des métallos, à Paris. Ici, quatre cercueils parmi les sept victimes du 14 juillet, dont l'un est recouvert du drapeau algérien.


Le 13 juillet 2022, à 18h30, commémoration de ce drame, place de la Nation, prises de paroles et dépôts de gerbes devant la plaque à la mémoire des victimes du 14 juillet 1953.

A 20h30, grand Bal populaire, place de la Nation, près du kiosque devant le Lycée Arago, avec l’orchestre Fanfarinha qui animera toute la soirée. Boissons et restauration sur place


flyer 2022 a propos du 14 juillet 1953 (format pdf - 755.2 ko - 09/07/2022)



En juillet 2017, une plaque a été posée place de la Nation en souvenir de la répression policière du 14 juillet 1953. Depuis, un « Bal du souvenir et des libertés » y a été organisé, avec des débats et la projection en plein air d’extraits du film de Daniel Kupferstein.

En juillet 2020, l’idée a été lancée par un manifeste publié par le site histoirecoloniale.net et par Mediapart, Regards, l’Union syndicale solidaire et l’Acca de reprendre la tradition suspendue de ces défilés populaires Bastille-Nation du 14 juillet qui avaient lieu sous le Front populaire et après 1945. Sa reprise pourrait non seulement ranimer la mémoire du massacre de 1953 annonciateur de la guerre d’Algérie, mais aussi symboliser l’espoir aujourd’hui d’une République française sociale, antiraciste et décolonialisée.


Le film Les balles du 14 juillet 1953 est projeté le 14 juillet, à 22h, en plein cœur d'un quartier du petit Nanterre avec les associations du quartier (animations multiples, groupe folklorique, expo, etc…)

Le Quartier des Pâquerettes où se sont poursuivis les meurtres d’Algériens par des policiers dans la nuit du 17 octobre 1961, documentés notamment par le photographe Elie Kagan, dont les clichés ont été exposés à Nanterre, à La contemporaine, à la sortie du RER Nanterre Université, et font l’objet d’un beau catalogue.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Derrière le triomphe annoncé de l’extrême droite, des élections aux multiples enjeux
Dimanche, les Italiens votent pour renouveler leur Parlement. Une élection décisive qui conclut une campagne morne mais pourrait porter l’extrême droite au pouvoir. Tour d’horizon des programmes et des enjeux. 
par Romaric Godin
Journal — Exécutif
Retraites, chômage, énergie : Macron attaque sur tous les fronts
Le président de la République souhaite mener à bien plusieurs chantiers d’ici à la fin de l’année : retraites, chômage, énergies renouvelables, loi sur la sécurité, débat sur l’immigration… Une stratégie risquée, qui divise ses soutiens.
par Ilyes Ramdani
Journal — Moyen-Orient
L’Arabie saoudite soudoie des stars des réseaux sociaux pour attirer les touristes
Le royaume entend préparer l’après-pétrole grâce aux revenus du tourisme. Pour faire la promotion des trésors touristiques saoudiens, des influenceurs des quatre coins du monde affluent par avions entiers. Avec un objectif : montrer par leurs publications Instagram que le pays s’est ouvert. 
par Yunnes Abzouz
Journal — Écologie
Trois ans après Lubrizol, Rouen confie aux entreprises la prévention des risques industriels
Trois ans après l’accident de l’usine chimique, la métropole normande a mandaté une association d’industriels pour étudier les attentes de la population et former les élus. Une association de victimes dénonce un « McKinsey » de la pollution.
par Jade Lindgaard

La sélection du Club

Billet de blog
L’éolien en mer menacerait la biodiversité ?
La revue Reporterre (par ailleurs fort recommandable) publiait en novembre 2021 un article auquel j’emprunte ici le titre, mais transposé sous forme interrogative … car quelques unes de ses affirmations font problème.
par jeanpaulcoste
Billet de blog
Éolien : vents contraires !
[Rediffusion] Mal aimées parmi les énergies renouvelables, les éoliennes concentrent toutes les critiques. La région Provence Alpes-Côte d'Azur les boycotte en bloc sans construire d'alternatives au « modèle » industriel. le Ravi, le journal régional pas pareil en Paca, publie une « grosse enquête » qui ne manque pas de souffle...
par Le Ravi
Billet de blog
Les sulfureuses éoliennes de la baie de Saint-Brieuc en débat
[Rediffusion] A l’initiative d’Ensemble ! deux débats ont été organisés les 24 et 25 septembre autour du projet de parc éolien dans la baie de Saint-Brieuc. En voici le compte rendu vidéo, avec mon intervention, présentant mes enquêtes sur Mediapart, et les prises de parole de Katherine Poujol (responsable de l’association « Gardez les caps !) ou encore de Lamya Essemlali (présidente de Sea Shepherd France).
par Laurent Mauduit
Billet de blog
Saint-Jean-Lachalm, un village qui a réussi ses éoliennes, sans s'étriper
Saint-Jean-Lachalm, un village de la Haute-Loire qui a trouvé le moyen de ne pas s’étriper lorsque l’idée d’un champ d’éoliennes a soufflé dans la tête de son maire, Paul Braud. En faisant parler un droit coutumier ce qui, de fil en aiguille, a conduit… au chanvre.
par Frédéric Denhez