hommelibre
John Goetelen: Auteur de "Féminista: ras-le-bol!", www.atypic.ch.
Abonné·e de Mediapart

595 Billets

0 Édition

Billet de blog 23 août 2010

hommelibre
John Goetelen: Auteur de "Féminista: ras-le-bol!", www.atypic.ch.
Abonné·e de Mediapart

Julian Assange accusé de viol

Etrange affaire que celle-ci. Julian Assange, le fondateur de Wikileaks, a été accusé samedi pendant quelques heures de viol. La police suédoise a lancé un mandat contre lui. Hier on apprenait que M. Assange n’est plus suspecté de viol et que la police a abandonné la poursuite.

hommelibre
John Goetelen: Auteur de "Féminista: ras-le-bol!", www.atypic.ch.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Etrange affaire que celle-ci. Julian Assange, le fondateur de Wikileaks, a été accusé samedi pendant quelques heures de viol. La police suédoise a lancé un mandat contre lui. Hier on apprenait que M. Assange n’est plus suspecté de viol et que la police a abandonné la poursuite.

Qui est Julian Assange? Celui qui déstabilise l’armée américaine en publiant sur le site Wikileaks des images ou documents militaires secrets. Les derniers concernaient l’Afghanistan.
Je ne pense pas que M. Assange serve la cause de la paix en publiant ces documents. De plus, et bien qu’il s’en défende, il semble que cela mette en danger des personnes qui fournissent des renseignements sur les talibans. Car même si les noms sont effacés, des recoupements de faits peuvent parfaitement trahir l’identité d’une personne. Sachant de quoi sont capables les talibans M. Assange prend donc le risque d’envoyer à la mort des personnes qui refusent l’intégrisme islamiste.
On peut se demander raisonnablement pour qui travaille M. Assange.
Voilà pour le Monsieur. Mais l’accusation? Elle a été portée vendredi soir en Suède par deux femmes: l’une pour viol, l’autre pour agression. Et comme de par hasard, l’accusation de viol a été immédiatement diffusée à la presse et relayée dans le monde entier. A ce stade, il n’y avait aucune raison de fournir cette info aux médias. Aucune? Si, une: salir M. Assange et lui enlever du crédit, donc en enlever au site qu’il a fondé et aux informations qu’il publie.
Pour que la police suédoise laisse tomber l’accusation de viol 36 heures après la plainte, il faut croire que celle-ci était vraiment très, très légère. Fausse accusation? M. Assange le suggère. Comme d’habitude, il suffit d’accuser un homme de viol pour le démolir durablement. Le mot viol étant devenu l’un des plus traumatisants, on ne se prive pas de l’utiliser: on est sûr de provoquer une émotion et de laisser une trace.


C’est pour le moins curieux, cette accusation qui survient quelques jours avant la publication annoncée de nouveaux documents militaires.
Au fait, puisque la police a abandonné cette accusation de viol et donc que celle-ci semble infondée, que se passe-t-il pour l’accusatrice? Elle continue sa vie normalement? Personne ne l’inquiète?
Il faut en venir à ce que les accusations de viol infondées, qui se terminent par un classement, un non-lieu ou un acquittement, soient immédiatement suivies d’une mise en examen de l’accusatrice. Celle-ci devrait encourir une condamnation équivalente à celle qu’aurait pu subir l’homme victime de son mensonge. Une attitude ferme de la justice découragera les vocations. Une fausse accusation est un viol, un viol moral, et une agression grave. Elle entraîne souvent perte du travail, de la famille, du logement, dépression, suicide.
Il faut impérativement que la justice prenne ces affaires très au sérieux, car devant les vies cassées et le désintérêt de la justice, la colère monte chez de plus en plus d’hommes. Difficile de chiffrer exactement l'importance des fausses accusations. Entre 1997 et 2002 en France, suite à la circulaire de Ségolène Royal recommandant aux directeurs d'établissement scolaire de dénoncer même les rumeurs à la justice (c'était pendant l'affaire Dutroux). Des centaines d'enseignants ont été dénoncés abusivement. Il y a eu des suicides, des pertes d'emploi avant même tout procès. Et au final, après une enquête minutieuse de Martie-Monique Robin (L'école du soupçon) après de la justice, 73% de fausses accusations!

Les américains ont une expression pour nommer les fausses accusations: la balle d’argent.
Dans les westerns, c’est celle qui tue à coup sûr.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
L’encombrant compagnon de la ministre Pannier-Runacher
Des membres du ministère d’Agnès Pannier-Runacher sont à bout : son compagnon, Nicolas Bays, sans titre ni fonction, ne cesse d’intervenir pour donner des ordres ou mettre la pression. En outre, plusieurs collaborateurs ont confié à Mediapart avoir été victimes de gestes déplacés de sa part il y a plusieurs années à l’Assemblée nationale. Ce que l’intéressé conteste.
par Lénaïg Bredoux, Antton Rouget et Ellen Salvi
Journal — Justice
Les liaisons dangereuses de Rachida Dati avec les barbouzes du PSG
Enquête illicite dans l’affaire Renault-Nissan, intervention auprès d’un préfet, renvois d’ascenseur : la justice s’intéresse aux relations entre l’ancienne garde des Sceaux et un lobbyiste mis en examen dans l’affaire qui secoue le club de foot.
par Yann Philippin et Matthieu Suc
Journal
Harcèlement, violences, faux en écriture publique : des policiers brisent « l’omerta » 
Dans un livre à paraître jeudi 1er décembre, six fonctionnaires de police sortent de l’anonymat pour dénoncer, à visage découvert, les infractions dont ils ont été témoins et victimes de la part de leurs collègues. Une lourde charge contre « un système policier à l’agonie ». 
par Camille Polloni
Journal — Violences sexistes et sexuelles
Le youtubeur Léo Grasset visé par une enquête pour viol
Selon nos informations, une étudiante a déposé plainte à Paris. Elle accuse de « viol » le célèbre vulgarisateur scientifique et youtubeur, déjà visé par une enquête préliminaire pour « harcèlement sexuel ». De nouveaux témoignages font état de « problèmes de respect du consentement », mais également d’« emprise ».
par Sophie Boutboul et Lénaïg Bredoux

La sélection du Club

Billet de blog
Révolution kurde en Iran ? Genèse d’un mouvement révolutionnaire
Retour sur la révolte en Iran et surtout au Rojhelat (Kurdistan de l’Est, Ouest de l’Iran) qui a initié le mouvement et qui est réprimé violemment par le régime iranien dernièrement (plus de 40 morts en quelques jours). Pourquoi ? Voici les faits.
par Front de Libération Décolonial
Billet de blog
Voix d'Iran : la question du mariage forcé (et du viol) en prison
Ce texte est une réponse à la question que j'ai relayée à plusieurs de mes proches, concernant les rumeurs de mariages forcés (suivis de viols) des jeunes filles condamnées à mort.
par sirine.alkonost
Billet de blog
Témoignage d'une amie Iranienne sur la révolution en Iran
Témoignage brut d'une amie Iranienne avec qui j'étais lorsque la révolution a débuté en Iran. Ses mots ont été prononcés 4 jours après l'assassinat de Masha Amini, jeune femme Kurde de 22 ans tuée par la police des moeurs car elle ne portait pas bien son hijab.
par maelissma
Billet de blog
Lettre d'Iraniens aux Européens : « la solidarité doit s'accompagner de gestes concrets »
« Mesdames et messieurs, ne laissez pas échouer un soulèvement d’une telle hardiesse, légitimité et ampleur. Nous vous demandons de ne pas laisser seul, en ces temps difficiles, un peuple cultivé et épris de paix. » Dans une lettre aux dirigeants européens, un collectif d'universitaires, artistes et journalistes iraniens demandent que la solidarité de l'Europe « s'accompagne de gestes concrets, faute de quoi la République islamique risque de durcir encore plus la répression ».
par Les invités de Mediapart