Hubert Huertas
Journaliste à Mediapart

308 Billets

1 Éditions

Billet de blog 2 janv. 2013

Exil fiscal : le cri des soixante-huitards

A quoi reconnaît-on un débat dominant ? A ce qu’il est repris partout, et qu’il s’incarne dans des héros, et des victimes. En ce 2 janvier 2013, le débat dominant est celui de la lucidité, ou de l’illusion, face à la crise, les héros sont François Hollande, le rêveur, et Angela Merkel, la réaliste, tandis que les victimes sont désormais « les riches », représentés ce matin par Maurice Lévy, PDG de Publicis, ou par les exilés, ce matin Jean-Michel Jarre, musicien célèbre.

Hubert Huertas
Journaliste à Mediapart

A quoi reconnaît-on un débat dominant ? A ce qu’il est repris partout, et qu’il s’incarne dans des héros, et des victimes. En ce 2 janvier 2013, le débat dominant est celui de la lucidité, ou de l’illusion, face à la crise, les héros sont François Hollande, le rêveur, et Angela Merkel, la réaliste, tandis que les victimes sont désormais « les riches », représentés ce matin par Maurice Lévy, PDG de Publicis, ou par les exilés, ce matin Jean-Michel Jarre, musicien célèbre.

       Le débat a rebondi avec les vœux du nouvel An. « Merkel moins optimiste que Hollande » annonce le Figaro, tandis que « Les Echos » évoquent « deux scénarios pour la croissance » : d’un côté la « confiance » de François Hollande, et en face « la récession modérée mais durable » anticipée par certains économistes. Même thème dans Libération, sous le titre « 2013, année erratique », avec le tour d’horizon des principaux événements d’une année que « les cassandre de tout poil annoncent douloureuse », fin de citation…

       Alors, année du pire, ou année du mieux ?

       La situation politique de François Hollande étant ce qu’elle est, c'est-à-dire affaiblie, ce sont plutôt ses opposants qui ont le dessus, et ce qu’ils disent très fort c’est que les épreuves sont devant nous. Qu’il faut être churchillien, comme Mme Merkel, être courageux, serrer les dents.

       Ce discours dominant s’indigne devant les marchands d’illusion, et demande des efforts supplémentaires à un pays accusé de vivre au dessus de ses moyens, même s’il compte cinq millions de chômeurs, et si son salaire médian plafonne à 1500 euros par mois.

       Quel contraste ! l’année dernière encore, en début 2012, en pleine campagne présidentielle, ce petit salaire médian et ce chômage étaient une plaie, et les salaires du Cac 40 étaient présentés comme indécents, dans tous les discours, y compris ceux de la droite.

       Un an plus tard, même si le bataillon des chômeurs grossit de 30 000 personnes par mois, soit deux Florange par jour, le scandale n’est plus là. Il est dans les conséquences d’une politique qui s’appuierait sur l’illusion, façon Hollande, et non pas le réalisme, façon Merkel.

       Les conséquences seraient que les puissants quitteraient le pays. A chaque jour sa victime emblématique qu’il ne faut plus chercher du côté des restaus du cœur, mais au Cac 40 ou dans les paradis fiscaux. Maurice Lévy, qui a gagné 1500 Smig en une seule année, s’est senti profondément humilié quand son salaire a été dénoncé sur la place publique et le dit à l’Express. Et Jean-Michel Jarre, parait-il, va s’en aller à Londres…

       La liste s’allonge. Depardieu, 65 ans, Jarre, 65 ans, Afflelou, 65 ans, Levy, 71 ans, Halliday, 69 ans, Deneuve 70 ans, Arnaud 64 ans, c’est la jeunesse qui monte au front en ce début 2013.

       La jeunesse de mai 68…

       France Culture : 7h36 ; France Musique : 8h07 ; Twitter : @huberthuertas

© 

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Borne et l’écologie : un certain savoir-rien-faire
La première ministre tout juste nommée a exercé depuis huit ans de nombreuses responsabilités en lien direct avec l’écologie. Mais son bilan est bien maigre : elle a soit exécuté les volontés de l’Élysée, soit directement contribué à des arbitrages problématiques.
par Mickaël Correia et Jade Lindgaard
Journal
Zemmour et Pétain : une relaxe qui interroge, des motivations qui choquent
La relaxe d’Éric Zemmour pour ses propos sur un prétendu « sauvetage » des juifs français par Pétain a suscité de vives réactions. Les historiens que nous avons interrogés ne sont pas tant choqués par la relaxe - la loi Gayssot ne peut couvrir l'ensemble des allégations mensongères sur la seconde guerre mondiale - que par les motivations de l’arrêt. Explications.
par Lucie Delaporte et Fabien Escalona
Journal — Entreprises
Un scandale financier luxembourgeois menace Orpea
Mediapart et Investigate Europe révèlent l’existence d’une structure parallèle à Orpea, basée au Luxembourg, qui a accumulé 92 millions d’actifs et mené des opérations financières douteuses. Le géant français des Ehpad a porté plainte pour « abus de biens sociaux ».
par Yann Philippin, Leïla Miñano, Maxence Peigné et Lorenzo Buzzoni (Investigate Europe)
Journal — Exécutif
Macron, la gauche Majax
Pour la majorité présidentielle et certains commentateurs zélés, Emmanuel Macron a adressé un « signal à la gauche » en nommant Élisabeth Borne à Matignon. Un tour de passe-passe qui prêterait à sourire s’il ne révélait pas la décomposition du champ politique orchestrée par le chef de l’État.
par Ellen Salvi

La sélection du Club

Billet de blog
Une fille toute nue
[Rediffusion] Une fois de plus la « culture » serait en danger. Combien de fois dans ma vie j’aurais entendu cette litanie… Et ma foi, entre ceux qui la voient essentielle et ceux qui ne pas, il y a au moins une évidence : ils semblent parler de la même chose… des salles fermées. Les salles où la culture se ferait bien voir...
par Phuse
Billet de blog
Quand le Festival de Cannes essaie de taper fort
La Russie vient de larguer 12 missiles sur ma ville natale de Krementchouk, dans la région de Poltava en Ukraine. Chez moi, à Paris, je me prépare à aller à mon 10e Festival de Cannes. Je me pose beaucoup de questions en ce mois de mai. Je me dis que le plus grand festival du monde tape fort mais complètement à côté.
par La nouvelle voix
Billet de blog
Le générique ne prédit pas la fin
Que se passe-t-il lorsque le film prend fin, que les lumières de la salle de cinéma se rallument et qu’après la séance, les spectatrices et spectateurs rentrent chez eux ? Le film est-il vraiment terminé ? Le cinéma vous appartient. Le générique ne prédit pas la fin. Il annonce le début d’une discussion citoyenne nécessaire. Prenez la parole, puisqu’elle est à vous.
par MELANIE SIMON-FRANZA
Billet de blog
Entretien avec Ava Cahen, déléguée générale de la Semaine de la Critique
La 61e édition de la Semaine de la Critique se déroule au sein du festival de Cannes du 18 au 26 mai 2022. La sélection qui met en avant les premiers et seconds longs métrages, est portée pour la première fois cette année par sa nouvelle déléguée générale Ava Cahen qui défend l'amour du cinéma dans sa diversité, sa réjouissante monstruosité, ses émotions et son humanité.
par Cédric Lépine