Hubert Huertas
Journaliste à Mediapart

308 Billets

1 Éditions

Billet de blog 23 nov. 2012

Hubert Huertas
Journaliste à Mediapart

La fin de la droite qui n'avait pas de complexe

La semaine qui s’achève rentrera dans l’histoire. Elle a transformé la chronique politique en chronique fait divers, et cela dans le parti de l’ordre. Et elle a carbonisé une notion devenue à la mode via Jean-François Copé, mais revendiquée par François Fillon : celle d’une droite décomplexée pour l’un et sans complexe pour l’autre. Au bout de cette semaine inimaginable, il s’avère que « sans complexe » cela veut dire « sans scrupules ».

Hubert Huertas
Journaliste à Mediapart

La semaine qui s’achève rentrera dans l’histoire. Elle a transformé la chronique politique en chronique fait divers, et cela dans le parti de l’ordre. Et elle a carbonisé une notion devenue à la mode via Jean-François Copé, mais revendiquée par François Fillon : celle d’une droite décomplexée pour l’un et sans complexe pour l’autre. Au bout de cette semaine inimaginable, il s’avère que « sans complexe » cela veut dire « sans scrupules ».

Le plus piquant, et le plus significatif, est d’ailleurs que les décomplexés aient fait appel au «  sage Alain Juppé », c'est-à-dire à l’antithèse de la droite bruyante, sortie gagnante de ce scrutin interne. M. Juppé, qui a le tort de traîner une condamnation pour les uns, mais qui pour les autres a sacrifié sa carrière par fidélité, est un homme qui mesure ses paroles, et qui passe, dans ses bons jours, pour parler haut en s’exprimant à voix basse. Pour un peu, Alain Juppé serait l’archétype de la Droite complexée, au sens copéiste du terme. Celle qui s’encombre de principes.

C’est à ce silencieux que les bruyants ont fait appel.

Il faut dire que le vacarme devenait intenable.

Si l’on s’en tient aux déclarations des dirigeants que les télévisions tout info ont passé en boucle dans la seule journée d’hier, l’UMP est donc composée "de fraudeurs, de tricheurs, de bourreurs d’urnes", de Président de commission de contrôle qui admet avoir oublié des résultats qui inverseraient le résultat, mais qui ne l’inversent pas dans la mesure où "il y a eu des irrégularités partout", c’est ce qu’il a dit, de commission d’appel dirigée par l’ami d’un candidat par ailleurs à la tête du parti, et cette confrérie de "menteurs" (c’est eux qui le disent, pas moi) en appellerait en permanence à la règle, aux statuts. Les statuts, les statuts, les statuts, c’était l’élément de langage du jour. Tout le monde hors des clous, dans un désordre indescriptible, et le haut parleur qui répète : « les clous, les clous, les clous ! »

Et ce qui frappe dans ce niveau sonore c’est qu’il n’est pas nouveau. La droite décomplexée de M. Copé ou la droite sans complexe de M. Fillon parle de ses problèmes gastriques avec la même puissance qu’elle parlait des problèmes de la France depuis le mois de mai dernier.

Depuis qu’elle est dans l’opposition, la droite de cette semaine avait trouvé la lumière. Elle savait exactement ce qu’il fallait faire pour sortir le pays de la crise où elle l’avait laissé, et elle le disait fort, fort, fort, sans complexe, avec l’assurance de ceux qui savent et se moquent des ignorants.

L’emballement de cette semaine lui donnera peut-être l’occasion d’un examen de conscience, d’un peu de modestie, d’un mea culpa, cette notion qui convient aux racines chrétiennes qu’elle se plait à mettre en avant.

Et si elle préfère une réflexion laïque l’UMP décomplexée, et désormais à la dérive, pourra toujours se souvenir de cette phrase magnifique rappelée par Albert Camus, quand son père lui disait : « Un homme, ça s’empêche… »

Un parti ça peut aussi… 

France Culture : 7h36 ; France Musique : 8h07 ; Twitter : @huberthuertas

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Violences sexistes et sexuelles
Ce que deviennent 100 affaires révélées depuis #MeToo
Que sont devenues les révélations en avalanche dans les médias français depuis #MeToo, en 2017 ? Ont-elles été judiciarisées ? Quelles en ont été les conséquences ? Mediapart a décortiqué 100 dossiers parmi les plus retentissants.
par Lénaïg Bredoux, Donatien Huet et Marine Turchi
Journal — Violences sexistes et sexuelles
Deux magistrats sur #MeToo : « C’est un moment historique, il ne faut pas le rater »
Mediapart s’est entretenu avec un tandem qui a multiplié les innovations dans la lutte contre les violences faites aux femmes. Pour Gwenola Joly-Coz, première présidente de la cour d’appel de Poitiers, et Éric Corbaux, procureur général, l’institution judiciaire a besoin de plus de moyens.
par Marine Turchi
Journal — Asie et Océanie
En Chine, la politique « zéro Covid » est de plus en plus contestée
Des chiffres de contamination record en Chine poussent les autorités à décréter de nouveau des mesures de confinement un peu partout dans le pays. Ce qui entraîne des réactions de plus en plus vives, y compris des émeutes, comme récemment dans la plus grosse usine d’iPhone au monde dans le centre du pays.
par François Bougon
Journal
Les frappes aériennes russes contre les infrastructures : des crimes sans châtiment ?
Depuis le 24 février et l’invasion de l’Ukraine, les opérations aériennes russes interrogeaient les spécialistes par leur faible volume et leur apparente retenue. Mais depuis le 10 octobre, les choses ont brutalement changé. Quels sont les objectifs de l’armée russe et dans quelle mesure ces attaques constituent-elles des crimes contre l’humanité ? Une chronique de Cédric Mas, historien militaire.
par Cédric Mas

La sélection du Club

Billet de blog
Voilà ce qu’il va se passer avec vos achats du Black Friday
Vendredi, c’est le Black Friday, et vous allez être tenté d’acheter de nouveaux vêtements. Et on vous comprend : c’est difficile de résister à ce t-shirt bon marché qui vous fait de l'œil et qui est soudainement à - 70%. Avant de faire quelque chose que vous allez sûrement regretter, on doit vous dire ce qui risque de se passer avec votre t-shirt.
par StopFastFashion
Billet de blog
Publicité : l'industrialisation de la manipulation
On lit souvent que la pub « nous manipule », mais qu'est-ce que ça veut dire ? Le débat à ce sujet se réduit souvent à l'alternative entre liberté absolue ou déterminisme fatal. À la veille du Black Friday, un évènement reposant entièrement sur la pub pour exister, il faut analyser en détail les techniques de discours manipulatoire, leurs usages en publicité et leurs effets sociaux.
par Résistance Agression Pub
Billet d’édition
Besoins, désirs, domination
[Rediffusion] Qu'arrive-t-il aux besoins des êtres humains sous le capitalisme ? Alors que la doxa libérale naturalise les besoins existants en en faisant des propriétés de la «nature humaine», nous sommes aujourd'hui forcé·es, à l'heure des urgences écologique, sociale et démocratique, à chercher à dévoiler et donc politiser leur construction sociale.
par Dimitris Fasfalis
Billet de blog
Interview d'E., 35 ans, éboueuse-rippeuse
E. travaille depuis trois ans dans une entreprise privée de la collecte de déchets. Dans cet entretien, elle nous présente son parcours, évoquant la solidarité aussi bien que les difficultés rencontrées à son poste : le manque de formation, la pression managériale, la surcharge de travail, les discriminations de genre, le gaspillage...
par Jeanne Guien