PARIS GRANDE CHAMPIONNE OLYMPIQUE TOUTE CATEGORIE DE L'ACCUEIL

Paris ville lumière. Paris ville olympique. Paris ses bords de Seine. Paris ville touristique la plus visitée au monde. Ne ratez pas cette visite.

PARIS 26 FÉVRIER 2018 IL EST 17 H IL FAIT 1°

Macron président d'une république sans honte, Hidalgo mairesse de la capitale, celle dont le monde entier nous envie ses ponts, ses bords de Seine, ses monuments. Celle qui a été choisie comme ville olympique pour 2024. Celle qui perfore, rase, bétonne et gentrifie sans vergogne.

Paris est désormais la championne toutes catégories de l'accueil. Qu'il s'agisse des rroms, des exilés, des rescapés des guerres perpétrées par la France et ses alliés, des pauvres, des jeunes, des vieux, des hommes, des femmes, de toutes les catégories pensables et imaginables d'êtres humains.

Il y a 64 ans à Paris l'hiver était tout aussi rude. Un appel à l'insurrection de la bonté lancé par un abbé :

"Mes amis, au secours... Une femme vient de mourir gelée, cette nuit à trois heures, sur le trottoir du boulevard Sébastopol, serrant sur elle le papier par lequel, avant hier, on l'avait expulsée...

Chaque nuit, ils sont plus de deux mille recroquevillés sous le gel, sans toit, sans pain, plus d'un presque nu. Devant tant d'horreur, les cités d'urgence, ce n'est même plus assez urgent !"

Il faudra pourtant attendre 1978 pour qu'une loi interdise l'expulsion des locataires pendant l'hiver.

Cependant en février 2018, les hiboux, les habitants de Bure sont expulsés en plein hiver par 500 CRS.

En février 2018, le SAMU social dénombre 2952 sans abris à Paris, 5000 sans solution durable.

En 2018 La République en marche se lâche, son député La République en marche de Paris, Sylvain Maillard, affirme que "même dans les cas de grand froid, certains SDF ne souhait[aient] pas être mis à l'abri".

En 2018, la République en marche est en marche elle est moderne, son secrétaire d'État à la Cohésion des territoires, Julien Denormandie, pense que seule une cinquantaine d'hommes isolés dorment dans la rue en Île-de-France. En 2018, le président gère le pays France comme une entreprise.

En 2018, à Paris des milliers de mètres carrés sont vides. En 2018, à Paris des milliers de gens peuplent les rues, les métros, les porches des immeubles, les dessous des ponts.

2018-02-26-paris-ville-olympique

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.