Ilian Amar
https://ilian-amar.org/
Abonné·e de Mediapart

81 Billets

0 Édition

Billet de blog 4 janv. 2014

Initiation à l’informatique ou conditionnement...

La ville d’Angers (mais ce n'est hélas pas la seule!) annonce fièrement sur son site internet qu’elle a commencé à acquérir des tablettes iPad pour en équiper progressivement toutes ses écoles. Si l’on en croit les auteurs de l’article, c’est le choix d’un outil moderne, fiable, pérenne et incontournable. Et si au contraire il s’agissait là d’une erreur monumentale ...

Ilian Amar
https://ilian-amar.org/
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

ibad-v2

La ville d’Angers (mais ce n'est hélas pas la seule!) annonce fièrement sur son site internet qu’elle a commencé à acquérir des tablettes iPad pour en équiper progressivement toutes ses écoles. Si l’on en croit les auteurs de l’article, c’est le choix d’un outil moderne, fiable, pérenne et incontournable. Et si au contraire il s’agissait là d’une erreur monumentale et fondamentale quant à la place de l’informatique à l’école ?

Jetons un voile pudique sur sur l’éthique de ce choix (on sait désormais que le succès économique de l’entreprise Apple est basé sur des conditions de travail dignes du Moyen-Âge dans les usines Foxconn en Chine qui fabriquent ses produits, et que Apple fait partie des ces multinationales qui réussissent à échapper presque totalement à l’impôt dans notre pays), et intéressons-nous aux critères commerciaux, techniques et pédagogiques.

D’un point de vue commercial, on constatera que Apple réactive les vieilles méthodes qui ont fait son succès aux USA depuis les origines : inonder les établissements scolaires de ses produits en proposant des prix très attractifs, afin de fidéliser une clientèle pour l’instant captive. Aux États-Unis, beaucoup de gens sont fidèles aux produits Apple malgré leurs prix très élevés parce qu’ils n’ont jamais utilisé autre chose depuis l’école. Cette stratégie est maintenant appliquée dans le monde entier et ne doutons pas que c’est la première explication du choix fait par nos élus. Et tant pis si le conditionnement imposé à nos enfants est la contrepartie de cette promotion commerciale.

Le choix technique est encore plus aberrant : les tablettes iPad ne sont pas des ordinateurs, ce sont des gadgets très sophistiqués mais totalement verrouillés. Toute intervention sur ce genre de machine est totalement impossible, le fabricant gardant la mainmise sur le fonctionnement de son appareil. Il faut savoir que si l’on avait fait le choix de systèmes et de logiciels libres, on aurait bénéficié de la même fiabilité tout en gardant la liberté d’installer les programmes de son choix et d’utiliser les matériels que l’on souhaite. Et le tout pour un prix quasiment nul !

Quant à l’aspect pédagogique, il se résume à un choix : veut-on des gadgets ou des ordinateurs ? Osons dire ici que l’iPad est un produit de consommation très coûteux et non pas un outil pédagogique digne de ce nom. Et il y a pire : Apple fournit aussi les contenus ! Ainsi la boucle est bouclée et la multinationale contrôle l’outil, ses contenus, et … nos enfants ! Tout en s’enrichissant aux frais du contribuable et en rendant l’école dépendante d’une entreprise à but très lucratif.

Oui, l’informatique doit avoir toute sa place à l’école à la fois en tant qu’outil et en tant qu’objet d’étude. Pour ce faire, il existe de nombreuses solutions techniques basées sur les logiciels libres à la fois moins coûteuses (voire gratuites), plus respectueuses de la déontologie et de la liberté des élèves et des enseignants, et qui concourent à former des citoyens responsables et aptes à faire leurs choix. Pas des consommateurs formatés.

Bruno Menan - membre de l'APRIL

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Violences sexuelles

À la Une de Mediapart

Journal — Culture-Idées
David Wengrow : « On semble ne plus avoir d’imagination sur ce que pourraient être les alternatives »
Pendant des milliers d’années, les humains ont expérimenté avec d’infinies variations des formes du pouvoir. Parfois saisonnier, parfois matriarcal, parfois autoritaire et brutal. Mais parfois aussi égalitaire et relativement libre, y compris à grande échelle, décrivent David Graeber et David Wengrow, dans un livre qui fait l’effet d’une bombe. 
par Jade Lindgaard
Journal — International
Soudan : un mois après, le coup d’État n’est pas achevé
En réinstallant le premier ministre dans ses fonctions, les militaires ont réussi à institutionnaliser leur putsch d’octobre. Mais un obstacle se dresse encore devant eux : la population, qui reste fortement mobilisée. Reportage à Khartoum, dans la manifestation du 25 novembre.
par Gwenaelle Lenoir
Journal — France
De Calais à l’Angleterre, les traversées de tous les dangers
Le naufrage meurtrier survenu le 24 novembre, qui a coûté la vie à 27 personnes, rappelle les risques que les personnes exilées sont prêtes à prendre pour rejoindre les côtes anglaises. En mer, les sauveteurs tentent, eux, d’éviter le plus de drames possible.
par Sheerazad Chekaik-Chaila
Journal — Culture-Idées
« Les critiques de la chasse sont très liées à la notion de civilisation »
Alors que plusieurs accidents de chasse ont relancé le débat sur cette pratique, l’anthropologue Charles Stépanoff consacre un livre saisissant à ce qui se passe dans les forêts situées à l’orée de nos villes. Entretien.
par Joseph Confavreux