Ilian Amar
https://ilian-amar.org/
Abonné·e de Mediapart

85 Billets

0 Édition

Billet de blog 10 janv. 2017

Ilian Amar
https://ilian-amar.org/
Abonné·e de Mediapart

Donne-moi ta montre, je te dirai l'heure …

Comment les entreprises «partenaires» sont encouragées à détruire l'Éducation Nationale

Ilian Amar
https://ilian-amar.org/
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Aujourd'hui le "gratuit" est partout, mais il nous coûte de plus en plus cher, même si le prix à payer est très bien dissimulé.

Dans le domaine de de l'éducation, cela est encore plus révoltant dans la mesure où les "victimes" sont des enfants soumis à l'autorité de leurs maîtres.

Et les exemples se multiplient de ces dérives scandaleuses.

La "réforme des rythmes scolaires", si mal engagée, est coûteuse. Que fait le gouvernement, en cette période de restrictions budgétaires insensées, pour mettre en place de nouveaux services sans dépenser un sou? Il livre les élèves aux entrepreneurs: c'est Total qui va financer une partie des activités péri-scolaires. Total, dont on sait qu'il pratique l'évasion fiscale à grande échelle ...

L'école a le devoir d'éduquer les enfants à une bonne utilisation d'Internet? C'est Axa qui va s'en charger, via sa fondation! Et qui va en profiter pour refiler des contrats d'assurance aux parents en même temps que des "permis internet" aux enfants. Quelle est la compétence d'un assureur en matière d'éducation???

Le gouvernement veut lancer un « plan numérique pour l'éducation » sans investir dans la formation de ses enseignants et en dépensant le moins possible en équipement ? Le Ministère signe un partenariat avec une multinationale, reine de l'évasion fiscale, et qui a déjà été redressée fiscalement par la France, mais qui peut se pointer tranquillement dans les bureaux du MEN pour signer un partenariat par lequel elle va financer à hauteur de 13 millions le plan du ministère, Ce qui lui permet bien sûr de mettre un pied dans la porte et d'imposer aux élèves et aux enseignants les produits et formations Microsoft !La première dose est toujours gratuite, comme tous les dealers de drogue le savent bien !

Il faut désormais ajouter à cette liste, malheureusement non exhaustive, le financement par Google des « Google Field Trip Days » ! L'académie de Versailles par exemple est fière de proposer aux établissements scolaires « une journée de visite culturelle intégralement financée par notre partenaire, Google » : transport de la classe en car, panier repas, entrée à la Cité des Sciences, participation à un atelier scientifique et film à la Géode ! Google est comme chacun sait un autre célèbre délinquant fiscal. Et le pire c'est que les entreprises partenaires peuvent bénéficier de 60 % de réduction d'impôts sur leurs « dons », selon Universcience, partenaire du projet !

Quel exemple pour nos enfants! Confier leurs activités scolaires à des entreprises hors-la-loi !

À quand la prise en charge des cantines scolaires par McDonald?

Oui mais, nous dira-t-on, l'État n'a "plus les moyens" de payer tout cela, alors pourquoi se passer du "sponsoring", du "mécénat" et autres "parrainages"?

Mais, précisément parce que le rôle de l'État est de fournir des services publics - dont l'éducation est le plus fondamental avec la santé- abordables et laïques! Comment peut-on seulement envisager de confier des missions éducatives à des entreprises à but lucratif au sein de l'école? Et d'abord, si ces entreprises et leurs soi-disant « fondations » ont les moyens de faire ce genre de choses, elles ont donc les moyens de payer des impôts! Et donc de permettre à l'État d'assurer ses missions de façon correcte!

Comment? Les entreprises seraient si mal en point que la population devrait se saigner pour qu'on baisse leurs impôts et contributions? Et en même temps elles auraient les moyens de se substituer à l'État dans ses missions régaliennes? Cela ne tient pas debout!

Il est urgent de casser le cycle infernal des baisses d'impôts (sur les entreprises comme sur les hauts-revenus des particuliers) et de rétablir et d'améliorer partout les services publics laïques et indépendants dont nous avons besoin!

Bruno Menan - membre de l'APRIL

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Moyen-Orient
L’Arabie saoudite soudoie des stars des réseaux sociaux pour attirer les touristes
Le royaume entend préparer l’après-pétrole grâce aux revenus du tourisme. Pour faire la promotion des trésors touristiques saoudiens, des influenceurs des quatre coins du monde affluent par avions entiers. Avec un objectif : montrer par leurs publications Instagram que le pays s’est ouvert. 
par Yunnes Abzouz
Journal — Écologie
Rouen : trois ans après Lubrizol, les entreprises prennent les commandes de la prévention des risques industriels
La métropole normande a confié à une association d’industriels l’étude des attentes de la population et la formation des élus. Une association de victimes de l’accident de l’usine chimique dénonce un « McKinsey » de la pollution.
par Jade Lindgaard
Journal
Le milliardaire Kretinsky passe la corde au cou de « Libération »
Le renflouement du quotidien par le milliardaire tchèque marque un nouvel épisode dans le mouvement tectonique qui secoue le secteur : la concentration sans précédent aux mains de quelques milliardaires s’accélère. L’aide apportée au quotidien par le milliardaire tchèque se fait dans des conditions drastiques.
par Martine Orange
Journal
En Russie, l’espoir d’une « forte résistance passive »
Deux jours après l’annonce de la mobilisation partielle de la population russe par le président Vladimir Poutine, la campagne de recrutement bat son plein, notamment dans les régions les plus pauvres de la Fédération. 
par Laurent Geslin et Mathilde Goanec

La sélection du Club

Billet de blog
Éolien : vents contraires !
[Rediffusion] Mal aimées parmi les énergies renouvelables, les éoliennes concentrent toutes les critiques. La région Provence Alpes-Côte d'Azur les boycotte en bloc sans construire d'alternatives au « modèle » industriel. le Ravi, le journal régional pas pareil en Paca, publie une « grosse enquête » qui ne manque pas de souffle...
par Le Ravi
Billet de blog
Le gigantisme des installations éoliennes offshore en Loire Atlantique et en Morbihan
Un petit tour sur les chemins côtiers en Loire Atlantique et en Morbihan pour décrire et témoigner du gigantisme de ces installations offshores, de la réalité de l'impact visuel, et de quelques réactions locales.
par sylvainpaulB
Billet de blog
Saint-Jean-Lachalm, un village qui a réussi ses éoliennes, sans s'étriper
Saint-Jean-Lachalm, un village de la Haute-Loire qui a trouvé le moyen de ne pas s’étriper lorsque l’idée d’un champ d’éoliennes a soufflé dans la tête de son maire, Paul Braud. En faisant parler un droit coutumier ce qui, de fil en aiguille, a conduit… au chanvre.
par Frédéric Denhez
Billet de blog
Les sulfureuses éoliennes de la baie de Saint-Brieuc en débat
[Rediffusion] A l’initiative d’Ensemble ! deux débats ont été organisés les 24 et 25 septembre autour du projet de parc éolien dans la baie de Saint-Brieuc. En voici le compte rendu vidéo, avec mon intervention, présentant mes enquêtes sur Mediapart, et les prises de parole de Katherine Poujol (responsable de l’association « Gardez les caps !) ou encore de Lamya Essemlali (présidente de Sea Shepherd France).
par Laurent Mauduit