Ilian Amar
https://ilian-amar.org/
Abonné·e de Mediapart

85 Billets

0 Édition

Billet de blog 17 déc. 2016

Ilian Amar
https://ilian-amar.org/
Abonné·e de Mediapart

Chef, mon Windows a planté, je fais quoi?

Décidément, ce gouvernement ne nous aura rien épargné! Voici que Le Drian, membre du dernier carré des Hollandistes purs et durs, nous annonce une "cyber-armée", véritable quatrième composante de la défense nationale, composée de 3200 "experts" chargés de nous défendre en cas de cyber-attaque! C'est cyber-impressionnant, non?

Ilian Amar
https://ilian-amar.org/
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Décidément, ce gouvernement ne nous aura rien épargné!

Voici que Le Drian, membre du dernier carré des Hollandistes purs et durs, nous annonce une "cyber-armée", véritable quatrième composante de la défense nationale, composée de 3200 "experts" chargés de nous défendre en cas de cyber-attaque!

C'est cyber-impressionnant, non?

Ou alors c'est cyber-ridicule! Ou cyber-scandaleux, selon les goûts!

Petit rappel: l'armée française a signé un contrat quadriennal exclusif avec Microsoft en 2009, sous le feu des critiques. Opacité du contrat, coût vertigineux, piètre qualité des logiciels Microsoft, existence de portes dérobées, mise sous tutelle de la défense nationale qui se retrouve pieds et poings liés par une entreprise privée américaine qui collabore depuis toujours avec le gouvernement américain, collaboration au programme Prism de la NSA, les raisons de ne pas choisir Microsoft ont été pointées par de nombreux spécialistes. Rien n'y a fait!

2013, fin du contrat signé par le pouvoir Sarkozyste. Que croyez-vous qu'il arriva? Le contrat fut illico renouvelé jusqu'en 2017, sans appel d'offres et toujours dans l'opacité la plus totale. A tel point que même la télévision s'est emparé du scandale grâce à l'émission Cash Investigation.

Ce reportage fait la démonstration en direct de l'extrême vulnérabilité des ordinateurs sous Windows (démonstration effectuée par un enseignant spécialiste de sécurité informatique et lui-même ancien militaire!). Le reportage nous présente ensuite le vice-amiral Coustillière, officier général de la cyber-défense, et qui tient des propos totalement hallucinants et irresponsables:

« Je m'en fous de ce débat-là. C'est un débat qui a plus de 4 ou 5 ans⁠ ce truc. Pour moi c'est un débat d'informaticiens, c'est un débat qui est dépassé ».

Enfin, un représentant de Microsoft se veut rassurant en expliquant qu'il existe un accord secret de sécurité entre MS et l'État et que donc tout va bien!

Depuis, l'April a demandé en vain la publication de "l'accord de sécurité" signé entre Microsoft et l'État dont se vante le répresentant de Microsoft dans le reportage. En parallèle, deux parlementaires demandent au ministre de la Défense de faire œuvre de transparence sur l' « Open Bar » souscrit auprès de Microsoft.

C'est donc dans ce contexte délirant que Le Drian annonce la création de son armée de cyber-experts! Comme si de vrais cyber-experts pouvaient sérieusement envisager de travailler avec des ordinateurs Microsoft!

C'est un peu comme si l'armée de l'air s'équipait de cerf-volants, l'armée de terre de tongs, et la marine de ... pédalos! (ooops!)

J-Y Le Drian © Par Claude Truong-Ngoc / Wikimedia Commons - cc-by-sa-3.0

Passons sur le fait que ce contrat est signé en Irlande, dans un paradis fiscal, donc, et revenons à Le Drian.

Le Drian, ministre de la défense nationale à mi-temps en pleine période d'état d'urgence renforcé (puisqu'il a le droit de déroger à la règle de non-cumul des mandats et qu'il est donc toujours président de la région Bretagne) n'a pas oublié sa chère région: comme par hasard, tous ces nouveaux "experts" seront basés en ... Bretagne! Elle est pas belle la vie?

Ils ont peut-être des chapeaux ronds les Bretons, mais il y a quelque chose qui tourne pas rond en France.

Bruno Menan - membre de l'APRIL

Lire aussi: Défense française : portes ouvertes pour la NSA

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Lula se présente en apaiseur des années Bolsonaro
Dimanche 2 octobre, les Brésiliens choisissent entre Jair Bolsonaro et Lula da Silva. Après un mandat marqué par les violences et une politique favorable aux plus riches, l'ancien chef d’état affirme vouloir réconcilier le pays. Avec l’espoir de l’emporter dès le premier tour.
par François Bougon
Journal — Santé
En ville, à la mer et à la montagne : là où se trouvent les oasis médicaux
Cause sans cesse perdue, la lutte contre les déserts médicaux masque une autre réalité : les médecins libéraux s’installent toujours plus nombreux comme spécialistes dans quelques zones privilégiées. Ils sont aussi toujours plus nombreux à pratiquer des dépassements d’honoraires.
par Caroline Coq-Chodorge et Donatien Huet
Journal — France
Télémédecine : derrière « Sauv Life », le business contestable d’un médecin de l’AP-HP
Pour désengorger les urgences, le ministre de la santé pousse les « unités mobiles de télémédecine », officiellement opérées par une association, Sauv Life, qui envoie, via le 15, des infirmiers dotés de mallettes de télémédecine au chevet des patients. En coulisses, cette expérimentation soulève des questions sur le niveau du service rendu, le coût et les procédures de commande publique. Contre-enquête sur un chouchou des médias.
par Stéphanie Fontaine
Journal — Terrorisme
Une section informatique aveugle à ses propres alertes
Dans les deux années précédant la tuerie à la préfecture de police, les alertes se sont multipliées au sein de la « S21 », la section où travaillait Mickaël Harpon. Sans jamais que cela ne porte à conséquence pour le futur terroriste.
par Matthieu Suc

La sélection du Club

Billet de blog
L'affrontement bolsonariste du « Bien » contre le « Mal » : erreur philosophique et faux antagonisme
[Rediffusion] Au Brésil, les fanatisés bolsonaristes se présentent en porteurs du bien. Si toute réalité humaine porte, mélangées ensemble, les dimensions de bien et de mal, lorsqu'un groupe fanatique et son chef optent pour la haine, l'esprit de vengeance, le mensonge, la violence, la magnification de la dictature et la torture à l'aide de fake news, ils ne peuvent pas prétendre « nous sommes des hommes bons ».
par Leonardo Boff
Billet de blog
Billet du Brésil #5 / Dimanche, un coup d’État est-il possible ?
S'accrochant au pouvoir, Jair Bolsonaro laisse planer le doute sur l'éventualité d'un coup d'Etat, en cas de défaite aux élections. Mais les conditions sont-elles vraiment réunies pour garantir son succès ?
par Timotinho
Billet de blog
Élections au Brésil - Décryptage et analyse
Lecteurs et lectrices des pages « International » de la presse francophone savent que le Brésil vit un moment crucial pour son destin des prochaines années. À moins d'une semaine du premier tour des élections présidentielles, le climat est tendu et les résultats imprévisibles sous de nombreux aspects.
par Cha Dafol
Billet de blog
Les élections au Brésil : changement de cap, ou prélude à un coup d’État ?
Les élections qui se dérouleront au Brésil les 2 et 30 octobre prochain auront un impact énorme pour les Brésiliens, mais aussi pour le reste du monde, tant les programmes des deux principaux candidats s’opposent. Tous les sondages indiquent que Lula sera élu, mais la question qui hante les Brésiliens est de savoir si l’armée acceptera la défaite de Bolsonaro. Par Michel Gevers.
par Carta Academica