Les Moudjahidine du Peuple provoquent les vagues de révoltes en Iran - responsable

« Dans le passé les Moudjahidine du peuple surfaient sur les vagues, aujourd’hui c’est eux qui provoquent les vagues en Iran », a déclaré un conseiller en guerre cybernetique des forces armées iraniennes. Ces déclarations interviennent en pleine vague de manifestations qui embrasent les villes iraniennes depuis deux jours.

Reza Hosseini, conseiller du QG des forces armée chargé de la guerre cybernétique qui intervenait lors d’un colloque organisé par les Gardiens de la révolution à Machad (Nord-Est), a déclaré à propos des soulèvements et des mouvements sociaux à l’intérieur de l’Iran : « dans le passé la contre révolution dirigé par les Moudjahidine du peuple surfaient sur les vagues, aujourd’hui c’est eux qui provoquent les vagues ».

Il a ajouté : « Le groupe des hypocrites, c'est-à-dire les Moudjahidine du peuple, est parmi les groupes qui ont marqué les années 80 (…) Il faudrait voir ce qu’ils ont fait dans ces années 80, pour pouvoir émerger à nouveau du vide existant. Ce groupe terroriste des hypocrites (Moudjahidine du peuple) que dans ce pays on déclarait qu’ils sont morts et qu’il ne faut plus prononcer leur nom, se présente en victime, et dans certains secteurs il se trouve à l’avant-garde et est le porte-étendard. »

« Je l’affirme en tant qu’expert : le groupe des hypocrites, et en principe le phénomène de l’hypocrite (Moudjahidine du peuple), ne mourra pas et ne peut disparaitre. Celui qui dit que les Moudjahidine du peuple sont morts, soit il est mal intentionné, soit il est un ignorant. »

"L’espace cybernétique est remplie des activités des Moudjahidine du peuple. En dix minutes de recherches je tombe sur 30 réseaux des Moudjahidine du Peuple." © mojahedinfr

Hosseini ajoute dans une autre partie de son intervention : « malheureusement le peuple n’est pas au courant. Dans le passé la contre-révolution dirigé par les Moudjahidine du peuple surfaient sur les vagues, aujourd’hui c’est eux qui provoquent les vagues. Ils sont présents dans tous les secteurs et ont pénétré au sein des camionneurs et des commerçants du Bazar et ils leur tracent le chemin à suivre. »

Le conseiller du QG des forces armées en matière de guerre cybernétique a évoqué l’influence des Moudjahidine du peuple dans les universités dans les années 80 et a ajouté : « Aujourd’hui aussi ils ont une influence dans les universités, en particulier dans les chefs-lieux des provinces, en raison du nombre important d’étudiants non locaux qui viennent des quatre coins du pays. C’est pourquoi parfois dans les milieux universitaires nous entendons des paroles qui sont celles des Moudjahidine du peuple. (…) par exemple quand on dit que les exécutions de 1988 sont des violations des droits de l’homme, ou quand on critique le comportement à l’égard de ceux qui se sont repentis, on a affaire à cette influence. Parce que celui qui est hypocrite ne se repenti pas. »

© afchine_alavi

Il a conclu : « Beaucoup des incidents qui sont en cour actuellement dans le pays sont dirigés par la contre révolution (…) Malheureusement certains ignorants marchent dans cette voie. L’espace cybernétique est remplie des activités des Moudjahidine du peuple. En dix minutes de recherches je tombe sur 30 réseaux des Moudjahidine du Peuple.

Source : Agence de presse Fars (appartenant aux Gardiens de la révolution), 1 août 2018. http://razavi.farsnews.com/news/13970510000026

Les jeunes filles épris de liberté sont en première ligne des protestations contre le régime répressif et corrompu en Iran © cnrifemmes

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.