Les Moudjahidine du peuple célèbrent leur 53e anniversaire en Iran

L’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran célèbre son 53e anniversaire. Créé en 1965 avec pour objectif de résister à la dictature du Chah, l’OMPI se présente comme un mouvement de « musulmans démocrates » qui combattent pour un « système pluraliste et laïque » en Iran.

53-ans-de-resistanten-iran

Principale force d’opposition à la dictature, l’organisation bénéficie d’une base solide et d’un vaste réseau de partisans dans le pays. L’OMPI est un acteur principal qui a pu mobiliser les manifestations des derniers mois en Iran et revendique le renversement du régime.

Six jours après le déclenchement des manifestations le 28 décembre 2017, inquiété par l’essor de l’OMPI et son rôle cruciale dans la récente révolte, dont les secousses poste sismiques continuent de malmener le régime, Hassan Rohani appelait son homologue français pour lui demander de museler le mouvement qui a récemment été visé par une tentative d’attentat terroriste de grande ampleur à Villepinte.

L’OMPI s’inspire d’une vision progressiste de l’islam, qui colle à la réalité du vécu en Iran, et qui permet à chacun d’entrevoir ce que pourrait être une vraie justice sociale. Elle ouvre une voie originale parvenant à faire l’amalgame cohérent de la tradition musulmane et du progrès social dans une vision laïque et démocratique de l’état.

 

© afchine_alavi

L’élargissement du combat pour la liberté

La jeune génération des Iraniens est au rendez-vous et soutient largement dans la diaspora comme à l’intérieur de l’Iran, cette force d’opposition qui a montré une résilience hors du commun. Rare sont les mouvements de résistance qui ont payé un aussi fort le prix pour la liberté de leur peuple que le CNRI et l’OMPI. Des dizaines de milliers de sympathisants ont été exécutés, torturés, embastillés, brimés…

Fort de leurs expériences de lutte mais aussi des valeurs humaines qu’ils ont forgées dans leur engagement dans la cause de la libération de leur peuple, les résistants iraniens incarnés par le CNRI représentent aujourd’hui non seulement une alternative crédible et viable, mais aussi une garantie que le prochain bouleversement en Iran ne soit pas dévoyé vers une nouvelle forme de totalitarisme ou d’extrémisme.

Le problème iranien a une solution iranienne et le monde devrait rejeter la fausse dichotomie de l'intervention militaire étrangère ou de la complaisance politique éternelle. Les démocrates iraniens ont depuis longtemps compris que le changement de régime depuis l'intérieur constitue une troisième voie et le moyen le plus judicieux pour promouvoir une nouvelle gouvernance stable.

A l’occasion du 53ième anniversaire de l’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI), un rassemblement sera organisé, samedi 8 septembre, sur la Place de Chatelet à Paris, à 16h.

https://twitter.com/afchine_alavi/status/1037450875537641472 © mojahedinfr

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.