La diaspora célèbre le 53e anniversaire des Moudjahidine du peuple d’Iran

En première ligne du combat pour la démocratie et les droits de l’homme en Iran, le mouvement de résistance iranien, les Moudjahidine du Peuple d’Iran (OMPI), célèbre le 53e anniversaire de sa fondation en 1963. Son appel pour un changement de régime en Iran trouve aujourd’hui un net retentissement dans les manifestations populaires qui ont embrasée ces derniers mois les villes iraniennes.

© mojahedinfr

Un rassemblement a été organisé ce samedi sur la Place de Chatelet à Paris par la diaspora iranienne en mémoire des fondateurs du mouvement : Hanifnejad, Mohsen et Badizadegan. Ces intellectuels étaient issus de jeunes partisans de Mossadegh, premier ministre démocrate et patriote qui fut renversé par un coup d’Etat de la CIA en 1953.

Dès ses origines le mouvement s’est définit comme une organisation musulmane, démocrate favorable à la séparation de la religion et de l’Etat et s’est démarquée de courant islamiste et rétrogrades.

Après la chute du Chah et la prise du pouvoir par Khomeiny et les courants extrémistes, le mouvement qui a refusé de collaborer avec un régime basé sur le principe du « pouvoir absolu d’un guide suprême religieux », est passé pacifiquement dans l’opposition. Mais cela ne l’a pas empêché de subir de terribles persécutions par les islamistes

En plus de Paris des rassemblements identiques auront lieu dans des villes et capitales à travers l’Europe. En plus de Paris des rassemblements identiques auront lieu dans des villes et capitales à travers l’Europe.

Un pays en ébullition
La célébration intervient alors que la situation du régime se dégrade de plus en plus et les mouvements sociaux et protestations ne cessent de se succéder à l’intérieur de l’Iran depuis le début de l’année.

Des activités célébrant cet anniversaire ont lieu actuellement en Iran et sont diffusés largement sur les réseaux sociaux, démontrant l’activisme grandissant de l’OMPI dans le pays.

Les autorités du régime ne cessent dans leurs déclarations de se plaindre de l’impact grandissant de l’OMPI sur la société et les mouvements de protestations.

Le régime des mollahs a intensifié sa propagande contre le mouvement craignant le développement des idéaux de l’OMPI auprès de la jeunesse iranienne. La Savak du Chah comme le Vevak de Khomeiny, ont tenté de coller à ce mouvement les fausses étiquettes de « marxiste-islamique », de « secte » et d’« hypocrite » pour entraver son impact populaire.

Cette désinformation concernant le mouvement a influencé même des milieux en Occident où l’OMPI est présenté parfois sous un angle totalement déformé. Ces caricatures sont l’œuvre des lobbys du régime iranien ou même des médias qui ignorent la nature, l’histoire et les idéaux de l’OMPI. Force est de constater que les massacres et la désinformation n’ont pas eu l’impact attendu sur la percé du mouvement en Iran comme à l’étranger.

En plus de Paris des rassemblements identiques auront lieu dans des villes et capitales à travers l’Europe.

© mojahedinfr

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.