Iran: Des sénateurs américains vont à la rencontre de l’opposition iranienne

Après la visite en avril du sénateur John McCain, c’était autour d’une délégation de sénateurs américains d’aller samedi à la rencontre des membres de l’opposition iranienne et sa dirigeante en Albanie.

 

Quelques 160 militants iraniens sont morts dans les attaques et le terrible blocus qui leur avait été imposé. Quelques 160 militants iraniens sont morts dans les attaques et le terrible blocus qui leur avait été imposé.

 La délégation, composée des sénateurs Roy Blunt, vice-président de la Conférence des républicains au Sénat, John Cornyn, questeur de la majorité et Thom Tillis, membre de la commission des Forces armées, ont rendu hommage à la persévérance et aux courage des résistants iraniens dans la lutte pour l’instauration de la démocratie et les droits de l’homme en Iran.  

 Ils ont notamment félicité Mme Maryam Radjavi, présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne d’avoir joué un rôle déterminant pour déjouer les complots du régime islamiste qui cherchaient avec acharnement à anéantir l’opposition organisée quand elle été installée dans les camps Achraf et Liberty en Irak.

 Les membres de l’OMPI ont été en mesure de quitter l’Irak après avoir été la cible de huit grandes attaques terrestres et de tirs de missiles/roquettes orchestrés par des pasdaran iraniens et leurs mercenaires irakiens. Quelques 160 militants iraniens sont morts dans les attaques et le terrible blocus qui leur avait été imposé.

 Les délégations américaine et iranienne ont discuté de la situation des membres de l’OMPI en Albanie et des récents développements en Iran et au Moyen-Orient. Ils ont dénoncé l’aggravation des violations en Iran, qui détient toujours le triste record mondial du plus grand nombre d’exécutions par tête d’habitant. Les ingérences néfastes du régime dans les pays de la région, notamment en Syrie, en Irak et au Yémen, ainsi que son exportation du terrorisme et de l’extrémisme ont également été abordées.  

 Le CNRI est une coalition politique appelant à un changement de régime en Iran et est considéré comme la principale force d’opposition aux régime des mollahs. L’OMPI est la principale composante de cette coalition de divers groupes et de personnalités opposées à la dictature intégriste au pouvoir en Iran. Elle appelle à un changement de régime par le peuple iranien et à la fin de la politique de complaisance occidentale vis-à-vis du Guide suprême des mollahs et ses sinistres pasdaran.

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.