Les législatives en Iran : un échec cuisant pour le régime des mollahs - VIDEO

Elections législatives en Iran : le peuple a désavoué le régime des mollahs © CNRI France

La farce des élections législatives du régime iranien, qui se sont tenues vendredi, ont fait l’objet d’un boycott général sans précédent. Ce boycott a déjoué les tentatives du régime pour présenter une façade démocratique.

Après deux jours de confusion totale dans le processus de « fabrication » des résultats, Abdolreza Rahmani Fazli, ministre de l'Intérieur, a annoncé que 42,5% avaient voté. Même ce chiffre complètement faux montre une baisse de 20% par rapport aux élections de 2016. L’opposition a estimé la participation à moins de 10%.

En effet, des rapports fiables basés sur des observations sur place ainsi que sur l'analyse de différents chiffres officiels annoncés le jour du scrutin indiquent que plus de 90 % des électeurs ont refusé de voter. Il s'agit d'une humiliation majeure pour le régime.

Les Unités de résistance, un réseau affilié à l’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI), dans le pays avaient appelé au boycott de la farce électorale.

Il y a eu également de nombreuses manifestations contre les élections truquées, comme celle des étudiants de l'Université des sciences et de la technologie de Téhéran mardi.

Ils brandissaient des banderoles sur lesquelles on pouvait lire: «Nous ne voterons ni ne boycotterons, nous serons dans la rue» et «La colère du peuple est la mesure». Ils ont également rendu hommage aux martyrs des manifestations récentes en Iran.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.