Isaway
Chef d'entreprise dans le domaine de l'audiovisuel
Abonné·e de Mediapart

10 Billets

0 Édition

Billet de blog 31 oct. 2008

Mais que fait donc Dominique ???

C’est la question que tout le monde se pose…SI DSK pouvait intervenir dans le débat intérieur français, lui que certains voient encore comme présidentiable en 2012, que dirait-il de la politique de celui qui lui a permis de prendre le poste qu’il occupe depuis fin 2007…Et SI DSK pouvait intervenir dans le débat socialiste de ce congrès… où se positionnerait-il ???

Isaway
Chef d'entreprise dans le domaine de l'audiovisuel
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

C’est la question que tout le monde se pose…
SI DSK pouvait intervenir dans le débat intérieur français, lui que certains voient encore comme présidentiable en 2012, que dirait-il de la politique de celui qui lui a permis de prendre le poste qu’il occupe depuis fin 2007…
Et SI DSK pouvait intervenir dans le débat socialiste de ce congrès… où se positionnerait-il ???
En janvier, le tout nouveau président du FMI se faisait aussi petit que possible en venant écouter ses camarades au forum de la rénovation à la Mutualité…
En septembre Martine Aubry interviewé sur le plateau du Grand Journal de Canal+ en se référant aux ineffables qualités de Dominique (à 4’13…), laissait entendre que leur rencontre dans le Riad de Dominique et Anne s’était très très bien passé !!!
Puis plus rien, la crise financière survenant on n’entendit plus parler de Dominique dans les arcanes des motions présentées pour le Congrès socialistes… Dominique devenait de nouveau l’international Président du FMI… le fin économiste tant vanté...
Ses deux dauphins à qui il avait confié les rennes de son courant au sein du PS s’étaient dissociés, dissout l’un dans le libéralisme politique de Delanoë, l’autre dans l’attelage brinquebalant de Martine…
HEUREUSEMENT, il existe au PS des gens bien intentionné, qui cherche à éclairer les lanternes de nous autres pauvres militants. Perdus que nous serions sans la lumière du choix de Dominique… certains membres consciencieux de notre grand et beau parti nous ont ouvert la voie, éclairer le chemin.
J’ai donc le plaisir de vous annoncer très officiellement après le soutien de Michel Rocard, de Pierre Mauroy celui de Dominique Strauss Kahn à la motion D, à Martine Aubry… Voulant rester dans la discrétion due à sa fonction de Directeur du FMI, Dominique a voulu garder la nouvelle pour ses camarades de la Fédération du 92…
La preuve ??? Dans la revue « Le Poing et la Rose 92 » N° 161 (page 6) dite « spécial Congrès de Reims », sur la profession de foi de la Motion D on peut y lire en chapeau que la Motion D est présentée par Martine AUBRY et soutenue par Arnaud MONTEBOURG, Laurent FABIUS, Dominique STRAUSS-KAHN…
Amis Militants, vous voilà éclairés…
Amis journalistes… descendez un peu voir dans les fédérations et les sections… vous en apprendrez de belles !

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Les agentes du KGB étaient des Américaines comme les autres
Pendant la guerre froide, Russes et Américains arrivent à la même conclusion. Ils misent sur le sexisme de leurs adversaires. Moscou envoie aux États-Unis ses meilleures agentes, comme Elena Vavilova et Lidiya Guryeva, qui se feront passer pendant dix ans pour de banales « desperate housewives ».
par Patricia Neves
Journal — Corruption
Le fils du président du Congo est soupçonné d’avoir blanchi 19 millions d’euros en France
La justice anticorruption a saisi au début de l’été, à Neuilly-sur-Seine, un hôtel particulier suspecté d’appartenir à Denis Christel Sassou Nguesso, ministre et fils du président autocrate du Congo-Brazzaville. Pour justifier cet acte, les juges ont rédigé une ordonnance pénale, dont Mediapart a pris connaissance, qui détaille des années d’enquête sur un vertigineux train de vie.
par Fabrice Arfi
Journal — Écologie
« L’urbanisation est un facteur aggravant des mégafeux en Gironde »
Si les dérèglements climatiques ont attisé les grands incendies qui ravagent les forêts des Landes cet été, l’urbanisation croissante de cette région de plus en plus attractive contribue aussi à l’intensification des mégafeux, alerte Christine Bouisset, géographe au CNRS.
par Mickaël Correia
Journal — Santé
Les effets indésirables de l’office public d’indemnisation
Depuis vingt ans, l’Oniam est chargé d’indemniser les victimes d’accidents médicaux. Son bilan pose aujourd'hui question : au lieu de faciliter la vie des malades, il la complique bien trop souvent.
par Caroline Coq-Chodorge et Rozenn Le Saint

La sélection du Club

Billet de blog
De quoi avons-nous vraiment besoin ?
[Rediffusion] Le choix de redéfinir collectivement ce dont nous avons besoin doit être au centre des débats à venir si l'on veut réussir la bifurcation sociale et écologique de nos sociétés, ce qui est à la fois urgent et incontournable.
par Eric Berr
Billet de blog
Réflexions sur le manque (1) : De la rareté sur mesure
Pour que l’exigence de qualité et de singularité de l’individu contemporain puisse être conciliée avec ses appropriations massives, il faut que soit introduit un niveau de difficulté supplémentaire. La résistance nourrit et relance l’intérêt porté au processus global. Pour tirer le meilleur parti de ces mécanismes psycho-comportementaux, nos sociétés "gamifiées" créent de la rareté sur mesure.
par clemence.kerdaffrec@gmail.com
Billet d’édition
Besoins, désirs, domination
[Rediffusion] Qu'arrive-t-il aux besoins des êtres humains sous le capitalisme ? Alors que la doxa libérale naturalise les besoins existants en en faisant des propriétés de la «nature humaine», nous sommes aujourd'hui forcé·es, à l'heure des urgences écologique, sociale et démocratique, à chercher à dévoiler et donc politiser leur construction sociale.
par Dimitris Fasfalis
Billet de blog
Leur sobriété et la nôtre
[Rediffusion] Catherine MacGregor, Jean-Bernard Lévy, et Patrick Pouyanné, directrice et directeurs de Engie, EDF et TotalEnergies, ont appelé dans le JDD à la sobriété. En réponse, des professionnel·les et ingénieur·es travaillant dans l'énergie dénoncent l'hypocrisie d'un appel à l'effort par des groupes qui portent une responsabilité historique dans le réchauffement climatique. Un mea culpa eût été bienvenu, mais « difficile de demander pardon pour des erreurs dans lesquelles on continue de foncer tête baissée. »
par Les invités de Mediapart