Isaway

Chef d'entreprise dans le domaine de l'audiovisuel

Paris - France

Sa biographie
Citoyenne, passionnée de la chose politique...pas la langue dans sa poche et surtout pas langue de bois, j'espère ! Vous pouvez aussi me suivre sur twitter :  http://twitter.com/isaway
Son blog
4 abonnés Le blog de Isaway
Voir tous
  • La goutte d’eau…

    Par
    Y’a des jours, des semaines comme ça qui sont interminables, déchirantes, effarantes. Cette semaine aura marqué un point d’arrêt à ma vie de militante d’un parti politique.
  • Transfert de compétences

    Par
    Hier nous avons assisté à l’une des plus étrange soirée électorale que j’ai vu depuis que j’ai une conscience politique soit environ pile 30 ans (et oui je fais partie de la génération Mitterrand… )Quand je dis soirée électorale, j’exagère un chouïa parce que sur TF1 et France 2, à priori les deux chaînes les plus regardées à 20 heures… la soirée électorale c’est retrouvée coincée en deux minutes entre la guerre du Conducator Sarkozy et les conséquences nucléaires du seisme au Japon… A peine a-t-on eu les estimations de l’abstention et zou, direction les Experts ou le « Paris » de Klapisch…
  • Du destin d’un JediS !

    Par
    Au départ rien ne prédisposait ce jeune homme à entrer dans le monde de la haute politique de l’Empire.Le jeune Eric voit le jour dans les sables lointain de la terre du Maroc, élevé seul par sa mère après que son père fusse tué dans l’appareil de chasse qu’il pilotait.
  • Mais que fait donc Dominique ???

    Par
    C’est la question que tout le monde se pose…SI DSK pouvait intervenir dans le débat intérieur français, lui que certains voient encore comme présidentiable en 2012, que dirait-il de la politique de celui qui lui a permis de prendre le poste qu’il occupe depuis fin 2007…Et SI DSK pouvait intervenir dans le débat socialiste de ce congrès… où se positionnerait-il ???
  • Martine, Bertrand, Ségo, François, Pierre et les autres

    Par
    J’ai dans un coin de ma tête une tripotée de référence cinématographique qui arrive quand je vois le pataquès de cette période de pré-motion qui se joue jusqu’au 22 septembre au Parti Socialiste…Ca va du « bal des casses pieds » au « dîner de cons » (place tournante au PS, sens républicain et démocratique oblige) en passant par le « Jour le plus long »…Nous, qui sommes au plus près de l’évènement en tant que militants socialistes, n’y comprenons plus rien… « Dallas » à côté est un feuilleton à l’eau de rose…J’ai l’impression de revivre toute proportion gardée le sommet Israelo-arabe à camp David où nous étions passés à un cheveu d’une paix longue et durable…Il ne manquait pas grand-chose pour que le parti socialiste réalise non pas une synthèse mais une dynamique porteuse…