Des milices ?

 *** Billet plus que d'actualité, aussi je me permets de le "relancer" en raison des docs et liens qu'il comporte... Le billet de Dianne, Scène dela vie parisienne (2), m'a amenée à me souvenir d'une info, peu relevée à l'époque, mais que j'avais jugée suffisamment inquiétante pour la garder au chaud... J'en fais un billet ce jour pour que chacun reçoive l'information et la partage avec les siens car la menace semble être devenue réellement effective.

 

*** Billet plus que d'actualité, aussi je me permets de le "relancer" en raison des docs et liens qu'il comporte...

 

Le billet de Dianne, Scène dela vie parisienne (2), m'a amenée à me souvenir d'une info, peu relevée à l'époque, mais que j'avais jugée suffisamment inquiétante pour la garder au chaud... J'en fais un billet ce jour pour que chacun reçoive l'information et la partage avec les siens car la menace semble être devenue réellement effective. (Voir le billet de Dianne cité)

"Comme l'a dénoncé Jean-Luc Mélenchon hier soir sur France Inter, une mesure particulièrement inquiétante a été présentée par Nicolas Sarkozy lors de son déplacement en banlieue le 24 novembre dernier. Le Président de la République a en effet annoncé la création de véritables milices pour pallier le désengagement de l'Etat dans le maintien de l'ordre public en banlieue : . « Des réservistes expérimentés seront recrutés comme délégués à la cohésion police-population. Ils s'appuieront sur des "volontaires citoyens de la police nationale", c'est à dire des habitants dont je veux engager le recrutement pour qu'ils s'impliquent dans la sécurité de leur propre quartier. » .

Directement inspiré des « chemises jaunes » italiennes, milices mises en place par Berlusconi, ce projet est contraire aux principes républicains et dangereux pour les libertés publiques. S'il était appliqué, il instaurerait une logique spécialement dangereuse d'affrontements internes dans les quartiers. Partout où ils sont en responsabilités, les élus du Parti de Gauche s'opposeront à la mise en place de ces milices. Le Parti de Gauche appelle les partis de gauche, les associations, les syndicats et plus largement l'ensemble des citoyens à se mobiliser pour obtenir l'abandon de ce projet dangereux.

Source : site sarkostique 02/12/2009 11:38 Par Marie75

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.