isseka
Abonné·e de Mediapart

11 Billets

1 Éditions

Billet de blog 11 juin 2010

isseka
Abonné·e de Mediapart

Sans-papiers de la Bastille, après la pluie

Comment dort-on sous les lumières de la place de la Bastille ? Mal. Emmitouflé des pieds à la tête dans une couverture, un duvet, un tissu, comme une momie. Et quand il pleut ? Sous des bâches plastiques.

isseka
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Comment dort-on sous les lumières de la place de la Bastille ? Mal. Emmitouflé des pieds à la tête dans une couverture, un duvet, un tissu, comme une momie. Et quand il pleut ? Sous des bâches plastiques.

Dans la soirée du mercredi 9 juin, elles ont été dressées sur les bords de la place, accrochées tant bien que mal au mobilier urbain, aux barrières, à des palettes. Un campement de fortune qui a poussé sous les averses. Quelques Chinois ont rejoint la mobilisation des travailleurs sans-papiers qui se poursuit à la Bastille. La mobilisation policière, elle, a diminué : seul deux CRS surveillent le devant de l'Opéra depuis les marches interdites du bâtiment. Et les sans-papiers n'hésitent pas à les solliciter quand deux visiteurs, qui ont manifestement trop bu, menacent de semer le désordre.

Vers minuit, un Chinois ramène, roulés sous son bras, de longs mètres de bâche blanche. Elle suscite beaucoup de convoitise, cette toile plastique. Et de palabres, plutôt bon enfant néanmoins. Après discussion et marchandage, quelques mètres sont grossièrement découpés au couteau de cuisine (à dents ?) et, rapidement, disparaissent pour ériger un autre abri. Quelques mètres, mais pas plus. Avec méthode, quelques tiges de bois et pas mal d'astuce, le restant de la toile est tendu et dressé en un large auvent, sous lequel table et matelas trouvent leur place. Le groupe asiatique se réinstalle sous le regard des curieux et des intéressés, dont quelques-uns s'engouffreront sous l'abri.

C'est le «grand luxe» fait remarquer une jeune femme en soutien, "invitée" à venir manger, avec des baguettes, son plat chinois devant la nouvelle tente du campement. Et à regarder la satisfaction de ceux qui y ont trouvés refuge, on pourrait presque le penser.

Sur l'évacuation des travailleurs sans-papiers jeudi 3 juin, lire le papier de Carine Fouteau ici, sur leur retour quelques heures plus tard, celui de Camille Garcia ici. Des portraits des sans-papiers (sons et photos) sont visibles .

(Photos © isseka)

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Affaire Kohler : le secrétaire général de l’Élysée est mis en examen
Le bras droit du chef de l’Etat a été mis en examen pour « prise illégale d’intérêts » et placé sous le statut de témoin assisté pour « trafic d’influence », pour avoir caché ses liens familiaux avec le groupe de transport MSC et être intervenu à de multiples reprises en sa faveur. L’Élysée a mis tout en œuvre pour enterrer le dossier.
par Martine Orange
Journal
Au moins 25 % des chômeurs ne réclament pas leur allocation
Entre 390 000 et 690 000 personnes ne demandent pas d’allocation chômage alors qu’elles y ont droit, soit de 25 % à 42 % de taux de non-recours, essentiellement chez les plus précaires. Des chiffres communiqués au Parlement par le gouvernement.
par Cécile Hautefeuille
Journal — France
« Ruissellement » : la leçon de Londres à Emmanuel Macron
Le gouvernement britannique a dû renoncer ce lundi à une baisse d’impôts sur les plus riches sous la pression des marchés. Une preuve de la vacuité du ruissellement auquel s’accroche pourtant le président français.
par Romaric Godin
Journal — France
Sélection à l’université : « Quand réfléchit-on au droit à la réussite ? »
Des écarts scolaires qui se creusent avant le bac, un financement inégalitaire dans le supérieur et un régime de plus en plus sélectif symbolisé par Parcoursup : la « démocratisation des savoirs » prend l’eau, s’inquiètent les sociologues Cédric Hugrée et Tristan Poullaouec, dans leur livre « L’université qui vient ».
par Mathilde Goanec

La sélection du Club

Billet de blog
Voix d'Iran - « Poussez ! »
À ce stade, même s'il ne reste plus aucun manifestant en vie d'ici demain soir, même si personne ne lève le poing le lendemain, notre vérité prévaudra, car ce moment est arrivé, où il faut faire le choix, de « prendre ou non les armes contre une mer de tourments ».
par sirine.alkonost
Billet de blog
Iran - Pour tous les « pour »
Les messages s'empilent, les mots se chevauchent, les arrestations et les morts s'accumulent, je ne traduis pas assez vite les messages qui me parviennent. En voici un... Lisez, partagez s'il vous plaît, c'est maintenant que tout se joue.
par sirine.alkonost
Billet de blog
Dernier message de Téhéran
Depuis des années, mon quotidien intime est fait de fils invisibles tendus entre Paris et Téhéran. Ces fils ont toujours été ténus - du temps de Yahoo et AOL déjà, remplacés depuis par Whatsapp, Signal, etc. Depuis les manifestations qui ont suivi la mort de Mahsa, ces fils se sont, un à un, brisés. Mais juste avant le black out, j'avais reçu ce courrier, écrit pour vous, lecteurs de France.
par sirine.alkonost
Billet de blog
Artistes, écrivains et journalistes iraniens arrêtés
Une traduction de la chanson « Barayé » (Pour...) du chanteur Shervin Hajipour, arrêté le 29 septembre.
par Mathilde Weibel