Boycott Israel : Tous coupables !! RV au tribunal de Pontoise, le vendredi 12 octobre (salle 2)

Boycott Israel : Tous coupables !! © Belkacem
Boycott Israel : Tous coupables !! © Belkacem

Sept militant(e)s de la région parisienne comparaitront le 12 octobre prochain devant le tribunal de Pontoise, pour avoir dénoncé, sur un mode humoristique, la comparution de militants/es pour appel au boycott des produits Israeliens.

 

Les sept militants de la campagne BDS (Boycott Désinvestissement Sanctions) poursuivis sont : Laurent Alcini (PCF , Front de gauche), Alima Boumédiene-Thiery (ex-sénatrice), Serge Groswak (de l'Union Juive française pour la Paix), Nicolas Shahshahani (Europalestine), Omar Slaouti (NPA, Gauche Anticapitaliste), Sylvette Amestoy (EELV), et Sylvain De Smet (EELV, conseiller régional IDF).

 

Les faits ? Les voici, résumés par la vidéo, ci-dessus, tournée le 26 juin 2010 dans l’hypermarché Carrefour de Montigny-les-Cormeilles, en compagnie d’une centaine d’autres sympathisants.

 

Il s’agissait de tourner en ridicule une première procédure judiciaire intentée contre deux des animateurs de la campagne BDS dans le Val d’Oise, Alima Boumédiene-Thiery (EELV) et Omar Slaouti (NPA). Et pour cause : quelques mois plus tard, le 14 octobre 2010, le tribunal de Pontoise prononçait lui-même la nullité des poursuites contre Omar et Alima, envoyant procureur et officines sionistes dans les cordes.

 

Qu’à cela ne tienne : sitôt mise en ligne, l'action du 26 juin 2010 faisait l’objet d’une nouvelle plainte des officines israéliennes sévissant en France, et notamment du mal nommé « Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme », présidé par le provocateur-mythomane professionnel Sammy Ghozlan.

 

Dans un premier temps, la plainte de Ghozlan est classée sans suite par le parquet de Pontoise, lequel ne trouve pas matière à infraction dans cette action BDS, qui s’était déroulée sans le moindre incident. Mais le lobby israélien a ses entrées au niveau gouvernemental, et le ministère de la « Justice » donne l’ordre aux magistrats (bonjour la soi-disant indépendance de l’institution !) de poursuivre quand même.

 

Depuis, tandis que la campagne citoyenne et pacifique de boycott du régime israélien ne cesse de s’étendre en France et dans le monde, la justice a eu à connaître d’autres cas, discutés cette fois sur le fond : en mai dernier, notamment, la Cour d’appel, confirmant un jugement de première instance dans une affaire similaire (dans une grande surface d’Evry), a estimé que l’appel citoyen au boycott d’un Etat, fût-ce Israël, entrait pleinement dans le champ de la liberté d’expression garantie par la Constitution.

 

Les « Sept du Val d’Oise » attendent donc avec sérénité et détermination leur comparution devant le tribunal de Pontoise, dont ils feront une tribune pour la défense du droit, et la critique de l’instrumentalisation de la justice. En conséquence les amis du peuple palestinien sont invités à venir les soutenir massivement.

 

VENDREDI 12 OCTOBRE 2012

A PARTIR DE 9H30 (ET PLUS TARD BIEN SUR POUR CEUX QUI NE PEUVENT ETRE A L’HEURE, LE PROCES DEVANT DURER TOUTE LA JOURNEE) AU TRIBUNAL DE PONTOISE (SALLE 2)

3 RUE VICTOR-HUGO (ANGLE BOULEVARD JEAN-JAURES) 95300 –PONTOISE

 

Pour se rendre à Pontoise :


-  Par la route : autoroute A15, sortie Pontoise centre – un parking municipal pas trop cher se trouve sur le boulevard Jean-Jaurès, à 200 mètres au-dessus du tribunal;


-  Par le train : • Au départ de la gare de Paris-Nord : prendre le réseau SNCF, descendre à la gare de Pontoise, terminus • Au départ de la gare de Paris-St Lazare : prendre le RER C1, direction Pontoise (le tribunal est à 10 minutes à pied de la gare de Pontoise) Plan interactif de la ratp :http://www.ratp.fr/plan-interactif/

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.