L’Europe du poulet industriel

Vivre vite Mourrir jeune : l'élevage industriel de poulets © pmaf57

Six milliards de poulets de chair sont aujourd’hui élevés au sein de l’UE, dont 850 millions en France. Dix millions de poulets sont abattus chaque jour dans l’UE.

 

 

Cette enquête de la PMAF(*) montre les conditions de vie cruelles des poulets de chair dans les élevages intensifs français. Elle montre la rapidité du taux de croissance des poulets mène à de douloureux troubles aux pattes et à une défaillance cardiaque, ainsi que la sévère surcharge des hangars à poulets.

 

 

Un cynisme stressé a remplacé aujourd'hui le respect de la faune et de la flore. Une mécanique froide sans âme dévore la nature pour notre ravitaillement, notre pain quotidien… ressemer du blé à l'ancienne est en train de devenir un délit poursuivi d'office, élever une poule dans son jardin un acte de résistance.

(*) Protection Mondiale des Animaux de Ferme (PMAF)


 

redstar.gifVoir aussi... l'élevage des poulets en batterie et la grippe aviaire:

 

CHICKENFLU OPERA

 

 

Livre-9a045.jpg

 

fleche_animee.gif“Au travers de cet ouvrage sans concession Hannes Lammler nous amène à revisiter le monde agricole, celui de la finance internationale, du laisser faire laisser aller politique totalement dépolitisé. Il nous amène à réfléchir au devenir d’un monde auquel une poignée d’apprentis sorciers font perdre ses repères." (Christian Jacquiau)

 

 

fleche_animee.gif"Le livre vous emmènera dans le merveilleux voyage du H5N1, jusqu’à la caverne d’Ali Baba-Roche à la découverte du trésor « Tamiflu »" (Michel Curade , Campagnes solidaires Confédération Paysanne http://www.confederationpaysanne.fr/page_421.php )

Ton "ChickenFlu OPERA" est superbe d’intelligence, d’érudition et de courage. Je t’en remercie et t’en félicite, fraternellement. (Jean Ziegler)

 

 

fleche_animee.gifPendant que les médias nous parlent des crises alimentaires, les sociétés de l’équité privé (Private Equity Funds) et les Hedge Funds (Fonds d’investissements "sécurisé") spéculent sans scrupules dans le secteur de l’alimentation. Et la majorité n’a pas encore compris ces mécanismes mortifères. C’est pour cela que je vous recommande la lecture de ce petit pamphlet OPERATION GRIPPE AVIAIRE - CHICKENFLU OPERA. (Hannes Lammler)

 

 

***********************************************

 

siteon0-f5e29.jpg

 

 

Ce livre explique que l'on a découvert pour la première fois la grippe aviaire, en 1878 en Italie. On s'est alors rendu compte que lorsque l'on mettait plusieurs centaines de poules du même type dans un même lieu, dès lors que l'une d'elle attrapait un rhume, toutes tombaient rapidement malades et certaines pouvaient même mourir.
Une bonne centaine d'années plus tard, les médias se sont emparés de la question de la grippe aviaire lorsque des animaux malades ont été trouvés en grand nombre et surtout, quand le fameux virus H5N1 a été transmis à quelques hommes (essentiellement en Indonésie). Vous vous souvenez certainement de cette hystérie qui, il faut bien le dire, nous a quand même pas mal inquiété! Toujours est il qu'entre 2003 et Mai 2007, on compte 308 infections du virus H5N1 chez l'homme dont 176 décés (quand on sait que la Malaria est à l'origine de plusieurs millions de morts tous les ans et que l'on n'en entend jamais parlé...). Bref, nous sommes très loin de la pandémie annoncée et redoutée de tous.
Le vecteur de toute cette propagation a rapidement été désigné : l'oiseau migrateur ! Ainsi, grace à ce coupable, les petits élevages paysans de poules et poulets ont été contraints, soit de confiner les volailles à l'intérieur, soit tout simplement d'arrêter, ce qui a eu des effets sociaux desastreux en Egypte, par exemple. Etaient donc montrés du doigt alors toutes les méthodes traditionnelles d'élevage de poulets…( site d’ecolodu jour)

siteoff0-ddb48.jpg Curieusement, et parallèlement à cette soudaine explosion médiatique autour de la fameuse grippe aviaire, le secteur industriel de la poule pondeuse et de la chair de poule se structurait autour de 4 grands opérateurs : Tyson food (USA), Grimaud (Fr), Hendrix Genetic (NL) et Wesjohann (D). Il faut savoir que ces 4 multinationales controlent l'ensemble de la production des oeufs sur la planète (à savoir 700 milliards d'oeufs par an) et du commerce de la chair de poule. Ainsi, des échanges de nourriture et d'animaux se produisent entre les différents centres d'élevages concentrationaires de poules.....et en particulier, entre la Hongrie (où un foyer de H5N1 avait été trouvé) et la Grande Bretagne, où un autre foyer de H5N1 était apparu quelques semaines plus tard.... Curieuse coincidence, non? (ecolodujour)

 

***********************************************


trailerfile_02.gifwebmaster_fleches022d.gifPour ceux qui veulent approfondir le sujet et découvrir ce qui se cache derrière notre société de consommation, je vous conseille de voir le film « Terriens ».

 

 

 

 

 

Ames sensibles s'abstenir .

 

 

 

 

 


 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.