Abolition du carnet de circulation discriminatoire anti-gens du voyage et attentatoire à la liberté.

Carnet de circulation - Gens du voyage © jpk0renc0tsiganes
La loi du 3 janvier 1969 a remplacé le carnet anthropométrique nomade par ce carnet de circulation. Il est obligatoire à partir de 16 ans pour les citoyens français qui vivent de manière permanente dans un « abri mobile ».
Ils ont l’obligation de le faire viser tous les 3 mois dans un commissariat ou une gendarmerie sous peine d’amende et de prison.
Ce carnet ne tient pas lieu de pièce d’identité.
Cette règlementation qui vise une catégorie particulière de citoyen est unique en Europe.
On peut trouver un exemple similaire dans le « Pass Laws Act » qui obligeait les jeunes noirs et métis de plus de 16 ans à porter sur eux un passeport intérieur. Cette mesure était en vigueur en Afrique du Sud sous le régime de l’apartheid.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.