‘Nuit debout’ : la démocratie et le temps.

Réflexion intéressante de Nicolas Framont sur la tension entre démocratie et inégalités sociales des usages du temps.

"Malgré tous les procédés mis en place pour intégrer des citoyens de toutes catégories sociales, la disponibilité horaire réclamée par la participation au mouvement exclue de nombreuses personnes. Le temps est le facteur le plus discriminant dans la participation à Nuit Debout. Pour assister à l’intégralité des AG il faut avoir sa soirée de libre, ce qui exclue de fait les gens avec enfants, ceux qui travaillent le soir ou de nuit, ou tout simplement ceux qui sont fatigués par leur travail. Or, on sait qu’en France, ceux qui ont le plus de contrôle sur leurs horaires sont les personnes les plus diplômés, à l’emploi le plus stable, plutôt cadres et professions intellectuelles supérieures, ou occupant des emplois culturelles et artistiques aux horaires flexibles. Ce sont ceux que Louis Maurin appellent les “maîtres du temps”, qui sont privilégiés dans ce genre de mouvement, au détriment de tous ceux qui n’ont pas de contrôle sur leurs horaires.
Il y a une tension évidente entre démocratie et temps : les participants aux AG estiment pour l’instant qu’elles doivent pouvoir durer longtemps afin de favoriser la recherche d’un consensus et de permettre l’expression d’un maximum de personnes. Ce qui a pour effet pervers de rendre tardif leur fin, excluant les gens “de passage”, ceux qui ne peuvent se permettre de passer la soirée et la nuit, et qui sont plutôt des ouvriers, employés, précaires, qui ont une faible marge de manœuvre horaire. Un mouvement comme Nuit Debout souffre donc de l’instabilité horaire créée par la flexibilité au travail grandissante, flexibilité potentiellement augmentée par des mesures comme la loi “El Khomri”. “Nuit debout” n’a pas encore résolu cette tension entre démocratie et temps mais, au moins, se pose la question."

La suite, ici :

http://www.lesinrocks.com/2016/04/09/actualite/participants-de-nuit-debout-veulent-repenser-systeme-politique-ensemble-11818478/

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.