Jacques Bankir : "Le projet de nouvel aéroport près de Nantes est un exemple de non-sens politique en France"

 "En cinquante ans de carrière, Jacques Bankir a dirigé plusieurs compagnies aériennes, dont Regional, basée à Nantes. Mardi, à Nantes, il participait à une réunion publique organisée par les élus opposants au transfert de l’aéroport de Nantes dans le bocage de Notre-Dame-des-Landes.

Très critique, l’expert estime que Nantes « se tire une balle dans le pied » en déplaçant son aéroport à 30 km au nord ouest de la ville.

En effet, explique-t-il dans une interview à Ouest-France, l’intérêt de Nantes est d’avoir les meilleures liaisons possibles vers l’Europe des affaires. « Ces trafics d’agglomération à agglomération sont favorisés par un aéroport proche, commode, et bien géré comme c’est le cas à Nantes Atlantique ». Selon ce spécialiste du transport aérien, l’aéroport actuel, facilement raccordable au tramway, pourrait être amélioré pour 100 millions d’euros. « Pourquoi aller chercher midi à quatorze heures… » (Extrait du journal Ouest France)

 

Ci-dessous, la vidéo de l'intervention de Jacques Bankir lors de la réunion publique du CéDpa  et du collectif de pilotes à Nantes, le 12 novembre 2013.


 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.