Des maîtres-chiens sans papiers manifestent à Saint-Lazare

http://www.leparisien.fr/paris-75/des-maitres-chiens-sans-papiers-manifestent-a-saint-lazare-21-07-2009-586921.php

21.07.2009, 21h44 | Mise à jour : 22h09

Agrandir le texte

b_hide_partager.png Partager

 

ico_delicious.png delicio.us
ico_facebook.png facebook
ico_digg.png Digg.com
ico_wikio.png Wikio.fr
ico_scoopeo.png scoopeo.com
ico_blogmarks.png blogmarks.net

Les grévistes de la société Vigimark, qui emploie des maîtres-chiens sans papiers dans les gares, ont manifesté lundi soir à la gare Saint-Lazare, à Paris. Des trains allant vers les Yvelines, les Hauts-de-Seine, la Normandie et le Val-d'Oise ont été retardés.

 

«Les manifestants ont marché le long des quais ce qui a retardé le départ des trains de cinq à dix minutes, entre 17h30 et 20 heures», a affirmé un porte-parole de la SNCF.

 

«Les forces de l'ordre s'étaient disposées tout autour de la gare, mais elles n'ont pas eu à intervenir, les manifestants ayant quitté la gare vers 20 heures», a t-il ajouté.

 

Les agents SNCF pourraient soutenir les maîtres-chiens

 

La SNCF avait annoncé le 27 mars qu'elle avait résilié son contrat de gardiennage des gares parisiennes avec Vigimark et qu'elle respecterait ses engagements vis-à-vis de quelques 150 maîtres-chiens sans papiers, dont 38 ont lancé une action collective pour se faire régulariser.

 

«La SNCF a paniqué car cette résiliation complique la situation pour les salariés de Vigimark, pour se faire régulariser, alors qu'un accord avait été trouvé entre la préfecture de Police de Paris, le ministère de l'Immigration et elle-même», a indiqué Dominique Malvaud, responsable Sud-Rail. «Si les grévistes de Vigimark nous demandent notre soutien dans l'action, il est fort possible que nous les aidions», a-t-il ajouté, en faisant référence à la manifestation sur les quais de Saint-Lazare.

 

Leparisien.fr pdcm-avec.gif

 

 

-----------------------------------------

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.