Un statut novateur pour la Catalogne Nord, maintenant !

 « Les catalans sont assis sur une montagne en or et ils l’ignorent »Gérard Onesta était ce jeudi 25 juin à Perpignan pour exposer ses propositions pour qu’enfin la terre catalane au nord des Pyrénées puisse exprimer tout son potentiel au sein de la nouvelle région Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées.

 « Les catalans sont assis sur une montagne en or et ils l’ignorent »
onesta_perpignan

Gérard Onesta était ce jeudi 25 juin à Perpignan pour exposer ses propositions pour qu’enfin la terre catalane au nord des Pyrénées puisse exprimer tout son potentiel au sein de la nouvelle région Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées.

Pour Gérard Onesta, la Catalogne Nord est un territoire d’exception qui ne doit pas être perçu comme un vulgaire recoin de l’hexagone. Elle dispose d’un millénaire d’histoire et de culture héritée, d’une belle langue, d’une situation transfrontalière, charnière stratégique entre la nouvelle grande région en cours de création au nord et la puissante Generalitat de Catalunya.

A l’heure où se construit notre nouvelle région, ce territoire à fort potentiel ne doit plus être marginalisé. Pour sortir de cette déshérence, il lui faut, chacun le sait depuis des décennies, un vrai statut.

Nombreux sont celles et ceux qui ont rêvé d’un statut pour la Catalogne Nord et se sont heurté-e-s aux barrières infranchissables du législateur !

Pour contourner cet obstacle et enfin tirer pleinement parti de cette situation exceptionnelle, Gérard Onesta propose de doter d’urgence la Catalogne Nord d’un mécanisme innovant qui lui donne les clés de son propre avenir.

La tête de liste écologiste aux prochaines élections régionales a ainsi proposé que soit créée – au sein même du prochain Conseil régional – un « Parlement » de Catalogne regroupant les élu-e-s régionaux des Pyrénées-Orientales et qui aura vocation – sur la base de compétences renforcées, de budgets dédiés – de proposer et d’orienter les politiques publiques dans des secteurs clés comme le développement de la culture catalane, les relations transfrontalières, les médias, le tourisme, les services publiques, les affaires montagnardes et maritimes.

Le Président de l’Assemblée s’engagera à soumettre à l’ensemble des 158 élu-e-s du Conseil régional les propositions faites par les 13 élu-e-s catalan-e-s afin de leur conférer aussitôt une réalité juridique incontestable et une mise en application immédiate. Ainsi, dès 2016, grâce à ce statut novateur, nous donnerons corps au besoin de proximité, à l’exigence de diversité qui permettra à la Catalogne Nord d’exprimer son potentiel.

C’est l’engagement que Gérard Onesta a pris devant les mouvements catalanistes ce jeudi soir.

La Catalogne est une fierté, une ouverture au monde, un potentiel.

 

800px-Flag_of_Catalonia.svg_.png

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.