Voir tous
  • Préface pour une société de contrôle

    Par
    Si l’on peut légitimement s’inquiéter ou contester les restrictions de liberté qu’implique un état d’urgence, il ne s’agit pas pour autant de dénier à l’Etat les moyens de faire face à un péril éminent. Encore faut-il avoir pleinement confiance dans nos institutions, et ceux qui en sont les acteurs ou les garants.